Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
110 Bourgogne
Région Bourgogne France-Comté
Criquet Magazine
Lycée Saint-Joseph de la Salle
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
chambre des métiers et de l'artisanat
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
Criquet magazine
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat
logo-110-bourgogne-ok.png

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

Une fois de plus, nous vous emmenons au cœur d'un établissement villageois. C'est chouette toutes ces récentes ouvertures commerciales dans le pays du Sénonais, généralement impulsées par les municipalités : des dossiers à  monter avec toute l'incroyable paperasserie inhérente ! Ce n’est pas toujours simple. Récemment, une boulangerie vit le jour à Véron. Une autre va bientôt rouvrir à Etigny. Comme quoi, ce commerce si typique de la France a encore de beaux jours devant lui. N'en déplaisent aux sempiternels oiseaux de mauvais augure, qui n'y dépensent jamais le moindre fifrelin et qui en prédisent souvent la fermeture…

DIXMONT : Cela fait du bien de retrouver des commerces dans nos campagnes, car en quarante ans, tant ont fermé, tandis que trop de grandes surfaces se développaient. Ne demeure désormais que 25 % de villages comptant des commerces. En 1980, ce pourcentage était supérieur à 70 % !

Dixmont et ses 900 habitants n'échappent pas à la règle. On y connut l'épicerie de M. PUECH, le bistrot de la fontaine. Oui mais ça, c'était avant !

Prenant le taureau par les cornes (on parle d'un adjoint tenace qui porta le projet de bout en bout), la municipalité a remodelé la voirie environnante autour de cette belle petite fontaine, appuyée en la matière par l'entreprise EUROVIA, représentée dans le Sénonais par un jeune ingénieur aussi sympathique que professionnel : Nicolas MARY. Autour de cette petite placette s'ouvrit voici deux mois un bar restaurant épicerie, baptisé « Chez Gésa et Nico ».

 

 

Des vins au verre de bonne qualité

 

Ce délai permet souvent à une jeune maison d'avoir  trouvé ses marques ou presque ! Comme le chantaient si bien « Stone et Charden » voici un demi-siècle : « Il y a du soleil sur la France » ! Ce vendredi-là, il brille aussi à Dixmont. L'établissement se voit de loin et l'intérieur révèle une grande luminosité bien plaisante.
Attablons- nous ! Je compte environ 35 convives. Pas mal pour un village de 900 âmes ! L'aimable patron s'enquiert de tout un chacun : « avez-vous bien mangé ? Cela vous a plu ? ». Quelques agriculteurs viennent déjeuner pour la fin des moissons. 
A l'apéritif, bonne pioche pour le verre de coulanges blanc du domaine HOUBLIN ! A la table voisine, le patron propose à un convive de goûter un vin de Loire (Saint-Nicolas de Bourgueil de mémoire...). C'est une bonne chose pour le vin au verre de proposer autre chose qu'un chablis souvent pas terrible ou un quelconque irancy. Ces vins méritent mieux que cette déclinaison au verre, souvent médiocre !

La première formule est à 18 euros. Le menu complet est à 23. Trois entrées, plats et desserts sont ainsi proposés à l'ardoise. En entrée,  les salades s'y font légitimement Cla part belle. Je choisis la salade troyenne avec de l'andouillette poêlée. La salade est bonne, bien assaisonnée  et composée notamment de concombres et de goûteux oignons rouges (un peu plus cher, certes, mais meilleurs ainsi déclinés pour ce légume bulbe incontournable dans la cuisine).

 

 

Un poisson qui ne ruisselle pas sur son lit de fenouil…



Bonne pioche aussi que le rosé local, toujours de chez HOUBLIN. Ouf ! En la matière, nous échappons à l'insipide et trop omniprésent gris blanc. Dans l'Yonne, nous avons aussi de bons vins rosés, et il est plaisant de se les voir proposer ! Le pain est bon aussi.

L'ambiance est plutôt plaisante dans les tables autour. A l'une d'elles, ils sont dix convives sûrement d'une même famille. Le service se déroule sans tension, et les assiettes sortent régulièrement.

En plat, le filet de sébaste sauce chablis fait du bien au palais. L'assiette est agréable, le poisson cuit à l'eau ne ruisselle pas comme trop souvent...Il est posé sur un lit de fenouil : c'est bon. La sauce nappe notre poisson. Quelques légumes façon ratatouille en accompagnement sont savoureux, de belle texture pour les courgettes. Je ne suis pas certain que les frites surgelées sûrement et farineuses de surcroît apportent grand-chose à cette bonne assiette ! Quitte à mettre un féculent, du riz à la créole semblerait plus en phase avec ce bon plat !

 

 

Eplucher, assaisonner, rissoler, mijoter : le « b.a-ba » de la cuisine !

 

En dessert, je choisis la mousse au chocolat. Une fois débarrassée de son inutile chantilly industrielle, elle apparaît dans ses délicieuses saveurs chocolatées. Comme le dit un vieux proverbe anglo-saxon : « on n'a pas deux fois l'occasion de faire une bonne première impression ! ».

Mission réussie chez « Gésa et Nico » à qui l’on souhaite une belle réussite dans cet attachant village. Surtout, ne pas se laisser embobiner p0ar ceux que l'on appelait antan des représentants - désormais ce sont des commerciaux ! - en achetant leurs cochonneries toutes faites, au lieu de faire de la cuisine ! Ce qui ferait fuir la clientèle. Je me souviens jadis d'un souvenir de la sorte à Bellechaume après un fort joli départ pourtant. Continuez à éplucher, à assaisonner, à écumer, à mijoter et à rissoler : c'est pour cela que la clientèle vient chez vous !

Alors, à la prochaine visite à Dixmont, juste histoire d'y trinquer au comptoir avec le sympathique édile  du village, un « certain » Marc BOTIN !

 

 

En savoir plus :

Les - : rien à signaler pour aujourd'hui. Cela arrive !

Les + : la cuisine est  assaisonnée. Le service est aimable.

 

 

Contact :

Chez Gésa et Nico

10 rue d'Eichtal

89500 DIXMONT

Tel : 03.86.95.44.91.

Fermé le dimanche soir et le mardi : il vaut mieux réserver ! 

 

Gauthier PAJONA

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Sans doute sera-t-il l’une des attractions du futur « Cité 89 », le salon des collectivités territoriales icaunaises, accueilli le 17 octobre prochain au parc des expositions d’Auxerre. L’ « AJ Bus » est néanmoins déjà bien visible depuis quelques mois sur le département de l’Yonne. D’autant que son nouveau responsable n’est pas une tête inconnue ! Jérôme ATTIAVE, dirigeant de la société d’aide à la personne « AJ Services 89 », a réussi son « mercato » en embauchant il y a peu Sébastien CAMBUZAT. C’est lui qui pilote désormais ce véhicule original et sa nouvelle carrière !

 

AUXERRE : Les utilitaires aux usages informatifs et préventifs ont la cote dans le département de l’Yonne ! Après ceux utilisés par le Conseil départemental et le SDIS qui sillonnent les quatre coins de notre territoire dès qu’ils en ont l’opportunité, voici les initiatives mobiles privées qui se mettent à circuler sur nos routes ! Dans le cas présent, l’ « AJ Bus » est opérationnel depuis la fin de l’année 2022 et ne cesse d’intriguer celles et ceux qui le remarquent.

De quoi s’agit-il ? D’une initiative novatrice, imaginée par Jérôme ATTIAVE, dirigeant de la société d’aide à la personne, « AJ Services 89 », qui répond à différents objectifs, à commencer par ceux de l’information et de la sensibilisation.

Force est de constater que depuis la mise en circulation de ce petit véhicule aux couleurs de la structure, la fréquentation est en hausse d’étape en étape ; les visiteurs venant y glaner des informations pratico-pratiques sur les besoins en aides diverses et variées (de celles qui concernent le maintien à domicile des personnes âgées/handicapées, il va de soi). A son bord, on y parle volontiers de recrutements d’auxiliaires de vie comme d’aides ménagères, mais aussi des prestations offertes par les sociétés spécialisées en matière d’intervention à domicile, de jobs d’été pour les étudiants ou de données plus générales sur la filière, toujours en quête de vocation et de nouveaux collaborateurs.

 

Une figure connue de l’Auxerrois derrière le volant !

 

Bref, l’ « AJ Bus » est une excellente vitrine de communication pour « AJ Services 89 » mais pas que, qui sait l’utiliser à bon escient sur les différents endroits où il fait escale. Un outil promotionnel visible, ergonomique à bord, piloté par un visage connu de la sphère professionnelle auxerroise depuis qu’il a été recruté à cet effet, c’est-à-dire Sébastien CAMBUZAT !

On se souvient de ce garçon dans sa vie professionnelle antérieure – au sein du magasin ATAC d’Auxerre où il avait su apporter sa griffe experte dans l’animation commerciale de la boutique, avec la grande opération de rentrée annuelle autour de la découverte des vins, à l’automne – qui a donc changé complètement de registre !

 

 

Un virage à 180° qui lui permet désormais d’être aux commandes de ce bus utile à la vocation informationnelle. Récemment, « AJ Services 89 » a posé son véhicule au parc Roscoff lors de la fête annuelle de l’OAH, Office Auxerrois de l’Habitat, où il a connu le succès !

 

Et pourquoi pas la convergence de tous les bus utiles aux Icaunais ?

 

Dans les communes rurales, le bus est le bienvenu. Du moins pour celles qui acceptent de l’accueillir, comme le précise Jérôme ATTIAVE.

« En règle générale, nous répondons aux demandes des collectivités, explique le dirigeant à la tête de l’entreprise depuis 17 ans, le bus est positionné sur la place du village durant la matinée afin d’y recevoir le public. Mais, il y a encore des réticences chez certaines d’entre elles. D’autant que nous ne faisons absolument pas la promotion de notre marque à bord mais plus de la sensibilisation aux aides à domicile, aux maintiens des personnes âgées chez elles, tout en suscitant de nouvelles vocations professionnelles… ».

L’aide à domicile est un secteur en pleine recrudescence d’emplois. Le bus itinérant est une réponse appropriée pour démystifier cette filière, plus que jamais utile dans les lieux de vie reculés de notre territoire.

L’une des idées sur laquelle Jérôme ATTIAVE aimerait se pencher davantage à l’avenir : la convergence de tous ces véhicules utilitaires au sens propre comme au figuré sur un lieu et à une date unique afin d’y créer un évènementiel ouvert au public. Une grande concentration de l’altruisme et du service aux autres ? Et pourquoi pas la saison prochaine ?!

 

Thierry BRET

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Pas toujours facile de déjeuner dans nos campagnes ! A Dixmont, le mardi, c'est fermeture hebdomadaire. Nous irons un de ces quatre découvrir cette nouvelle adresse « Au Petit Bordésiot » aux Bordes, avec un menu unique où il y est servi des frites congelées (pas vraiment mon truc !). C'est donc avec plaisir que l'on trouve à s'attabler à  Véron, commune de 1 900 habitants, entre Sens et Villeneuve-sur-Yonne, dans ce bistrot-resto, dont on entend régulièrement dire du bien.

 

VERON : Leurs voisins, ce sont les formidables Emilie et Cédric qui tiennent l'épicerie « Proxi », commerce indispensable s’il en est. Ajoutons depuis peu au village, l'arrivée d'un couple de boulangers-pâtissiers, plutôt talentueux. En ce mardi, la petite table a été prise d'assaut. « Hier, il n'y avait quasi personne » m'explique la jeune et souriante serveuse. La première formule est proposée à 11 euros. Une vue de carte postale villageoise  est appréciable en s'attablant dehors : mairie, église, ainsi que place arborée s'y sont donnée rendez-vous…

Bonne idée par ces fortes chaleurs, que celle d'apporter de suite une carafe d'eau ! Il ne reste plus de plats du jour, bien peu estivaux (filet mignon ou hachis Parmentier !).

Mais, la maison propose aussi des salades ! L'entrée unique, c'est un buffet. Il est suivi d'un des burgers maison, accompagné de frites maison. C'est triste, mais on a un peu l'impression désormais que plat constituera demain l'essentiel de nos menus. Ce serait vraiment dommage !

 

Un buffet où l’on reste sceptique sur le côté fait maison des salades

 

Le buffet me semble plutôt issu d'achats de produits tout faits de revendeurs spécialisés. Le taboulé n'y est pas mauvais. Je serai plus sceptique sur la salade de pâtes, bien trop épaisse et chargée en basilic industriel, tout comme la fadasse salade de pommes de terre tentant de ressembler à une piémontaise.

En revanche, la sauce mayonnaise accompagnant l'œuf, est pas mal. Et dans un village disposant d'un vrai boulanger, il est dommageable de servir du pain moulé qui n'est vraiment pas terrible, juste quelconque !
Pourtant, la maison ne désemplit pas ! En sortant des employés remercient Jean-Laurent de son invitation. L'un de mes voisins électriciens narre à ses convives, les affres d'un divorce difficile…

 

 

Un choix de burgers des plus appréciables…

 

Mention réussie pour le burger qui est servi avec un impeccable pain et saignant comme demandé ! La carte propose d'ailleurs plusieurs types de burgers. Il y en a pour tous les goûts. Le mien, un brin relevé, est plutôt bon. Les frites maison sont croustillantes et goûteuses. En accompagnement, le rosé est bien frais, l'idéal par ce temps ensoleillé ! Le repas se termine par un classique du genre qu'est la mousse au chocolat, un dessert intemporel !
Rendons grâce à ces petites tables villageoises qui rencontrent le public qu'elles méritent, amplement d'ailleurs !

 

 

En savoir plus :

 

Les - : le pain pourrait être meilleur !

Les + : la jeune serveuse est aimable et pro, bravo et merci !

 

Contact :

 

Café-restaurant L’Abri

6, Place de la mairie

89510 VERON

Tel : 06.41.02.63.36.

Ouvert tous les jours sauf dimanche.

 

Gauthier PAJONA

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

On appelle cela un grand chelem. Un terme bien connu et usité particulièrement dans le monde de l’ovalie, chez les adeptes de la chose rugbystique. Mais, aussi le carton plein. Au terme de la journée dominicale du 07 juillet et de ses inattendues législatives anticipées, le département de l’Yonne a réalisé lui aussi la bascule. Au niveau de sa préférence politique. Ainsi, le Rassemblement National rafle la mise, empochant d’un seul coup les trois circonscriptions du territoire. Trois députés sur trois. Une première commentée par Julien ODOUL…

 

AUXERRE : Tourner la page de l’ère MACRON sur le département de l’Yonne ? C’est l’explication de texte qui est apportée par le député de la troisième circonscription de l’Yonne, Julien ODOUL, qui avait déjà renouvelé son bail de parlementaire la semaine passée au soir du premier tour des législatives, dans un communiqué de presse diffusé ce lundi 08 juillet, au lendemain des élections législatives anticipées.

Saluant la victoire – il parle de « triomphe » - historique des candidats du Rassemblement National sur le territoire le plus septentrional de la Bourgogne, le président du groupe RN à la Région Bourgogne Franche-Comté estime que « ce succès est sans appel pour le projet patriotique porté par Marine LE PEN et Jordan BARDELLA qui a rassemblé plus de 70 000 Icaunais sur leurs candidats ».

Puis, il poursuit dans ses commentaires : « Cette soirée est historique. Il n’y a jamais eu autant de députés patriotes à l’Assemblée nationale ! Nous réussissons le grand chelem dans l’Yonne, preuve de la confiance qu’accordent les Icaunais à leurs candidats RN. A l’échelle de la région, nous remportons la majorité des sièges et nous faisons barrage au projet de l’extrême-gauche avec qui la « Macronie » et certains LR se sont compromis. Sans majorité absolue à l’Assemblée nationale, Emmanuel MACRON n’aura pas d’autre choix que d’écouter enfin le peuple et le Rassemblement National ou d’offrir les rênes du pouvoir à Jean-Luc MELENCHON et au chaos ».

Julien ODOUL considère aussi que ces victoires, celles de Sophie-Laurence ROY, Daniel GRENON et lui-même, sont « le fruit d’un travail collectif et d’une mobilisation sans précédent. Elles témoignent de la volonté des électeurs de tourner la page MACRON tout en rejetant la violence du projet porté par le Nouveau Front Populaire… ».

Rejetant de fait une « Macronie » en faillite et une gauche, compromise avec les éléments les plus radicaux. Du trois en un, en somme, pour la ligne politique qui sera défendue au Palais Bourbon par les parlementaires de l’Yonne…

 

Thierry BRET

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Le Grand Orient de France a lancé un appel le 18 juin à Paris et demandé à ses loges en province de relayer ses positions dans ce moment crucial pour l'avenir de la République que constituent les élections législatives de 2024. L’initiative des loges de l’Yonne d’intervenir dans cette campagne électorale est donc exceptionnelle mais elle est à la hauteur des menaces encourues et perçues par les francs-maçons du département…

 

COMMUNIQUE : La République est au pied du mur de l'anti-République. Par un habile marketing, un vocabulaire et des postures policées afin de se rendre plus acceptable, par le recours aux mensonges, l’extrême droite est en passe dans l'Yonne de conquérir les trois sièges de député. Pourtant, il ne faut pas s’y tromper : l'extrême droite, le RN aujourd'hui, n'a pas changé !

Les Francs-maçons du Grand Orient de France, dans leur grande diversité d’opinion, sont  indéfectiblement rassemblés par les valeurs qu’ils défendent depuis des décennies : respect de la liberté de conscience, de la liberté d'expression, de la liberté de penser, mais aussi la justice sociale, le respect des autres - de tous les autres - et la démocratie.

Or toutes ces valeurs sont insidieusement menacées par ce parti politique dont l'objectif est de saper les fondements des Institutions républicaines qui les portent - publiques et privées – et  l’Etat de droit qui les protège garantissant ainsi la paix civile dans notre pays.

 

 

Les présidents des loges icaunaises du GODF appellent les citoyens à faire barrage, sans concession le 07 juillet, aux candidat(e)s dans l’Yonne issu(e)s de cette idéologie, mortifère pour ces valeurs.

Bien au-delà de la compétition électorale, il s'agit de se mobiliser pour sauver l'idéal républicain du populisme xénophobe et de ses promesses d'un grand bond en arrière. Sauver les Lumières contre les anti-lumière ! Les francs-maçons, républicains et démocrates, de l’Yonne, ne faibliront pas dans cette tâche !

 

Les Présidents des quatre loges icaunaises du Grand Orient de France

Auxerre, Vézelay, Sens et Bassou.

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99
Page 1 sur 387

Articles

Bannière droite accueil