Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
ordre-des-experts-comptables-de-bourgogne-franche-comte.jpg
Région Bourgogne France-Comté
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Lycée Saint-Joseph de la Salle
chambre des métiers et de l'artisanat
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Ordre des experts comptables de Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

C’est un rendez-vous que les épicuriens et esthètes de la gastronomie française ne manqueront sous aucun prétexte. Une immersion de plusieurs minutes au cœur de ce groupe entrepreneurial de renommée universelle, fleuron des arts de la table de la Bourgogne Franche-Comté. TF1 diffuse ce dimanche à 18h20 dans « Sept à Huit » un reportage consacré au groupe Bernard LOISEAU, dont la pérennité est assumée aujourd’hui par ses deux filles, Blanche et Bérangère…

 

SAULIEU (Côte d’Or) : Entre deux reportages consacrés l’un au souvenir du charismatique leader de « QUEEN », Freddy MERCURY, et la violence urbaine qui se banalise à Marseille, cité endeuillée au quotidien par des assassinats crapuleux sur fond de trafic de stupéfiants, les aficionados de l’émission culte de TF1 (« Sept à Huit ») – présentée par Harry ROSELMACK depuis septembre 2010 -, se plongeront dans l’univers gourmand de l’un des temples de la gastronomie universelle, le groupe Bernard LOISEAU.

L’émission de ce dimanche 09 avril proposera à partir de 18h20 une immersion au sein de la société tenue jadis par Dominique et Bernard LOISEAU, le regretté chef qui nous a quittés il y a maintenant deux décennies dans de tragiques circonstances.

 

 

Un reportage qui ne doit rien au hasard, au-delà de l’hommage rendu à ce personnage mythique de la gastronomie hexagonale.

Car, parmi l’actualité du groupe LOISEAU, il y a l’ouverture le 21 avril prochain de « LOISEAU du Temps », un nouvel établissement sis dans la ville chère à Victor HUGO, Besançon.

Après sept mois de travaux, le groupe LOISEAU ouvrira cette nouvelle vitrine culinaire – une formule « bistrot » de chic et de charme situé dans le « Conservatoire » de la ville -, venant étoffer ainsi l’offre déjà existante, comprenant à Saulieu « Le Relais Bernard LOISEAU » avec ses deux hôtels, son spa et ses deux restaurants, à Beaune « LOISEAU des Vignes » et à Dijon « LOISEAU des Ducs ». Un cinquième établissement qui méritait bien un sacré coup de projecteur de la part de TF1, presque à l’heure du dîner…

 

Thierry BRET

 

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

A moins de cinq cents jours de l’évènement, la radio du service public, fidèle à sa déontologie, ne pouvait passer outre sur le traitement informatif de ce rendez-vous séculaire pour la France. A l’été 2024, Paris sera le centre du monde, l’Yonne, l’une des articulations de cette colonne vertébrale qui accueillera la flamme de l’olympisme. Durant les 18 mois qui nous séparent du coup d’envoi de ces Jeux, France Bleu Auxerre proposera une émission thématique spéciale (« 100 % Yonne 2024 ») comme elle sait si bien le faire. Invités à l’appui…

 

BRIENON-SUR-ARMANCON : Pour ouvrir le bal sonore de cette séquence initiale, diffusée entre 18 h et 19 h, dès ce mercredi, qui d’autres, hormis le Conseil départemental de l’Yonne, auraient pu s’exprimer sur le sujet ? Les esprits chafouins ne manqueront pas de glisser subrepticement le nom du Comité départemental Olympique et Sportif de l’Yonne (CDOS).

Bingo ! Son président, Patrice HENNEQUIN, était précisément l’un des invités constituant le premier quatuor de témoins, interrogé par la toujours pertinente et souriante Nathalie RIVAUD, lors de l’enregistrement de la prime émission à découvrir sur les ondes de France Bleu Auxerre, demain en début de soirée.

Aux côtés du président du Département, Patrick GENDRAUD – très à l’aise derrière un micro ! – et du vice-président en charge de ce dossier au sein de l’exécutif icaunais, François BOUCHER, le responsable du CDOS, à l’instar de son homologue du club d’archers, « La Sentinelle », purent expliquer avec moult détails les enjeux de ce programme « Yonne 2024 » qui verra dans l’absolu le passage de la flamme olympique sur notre territoire.

 

Un concept radio pour raconter une histoire servant à fédérer…

 

Né de la rencontre de François GIUSEPPI, nouveau responsable d’antenne de France Bleu Auxerre et de Philippe LALA – l’une des chevilles ouvrières de ce projet « Yonne 2024 » qui œuvre aux côtés du directeur général des services de l’institution départementale, Mathieu CHARTRON -, à l’issue de la soirée de présentation accueillie en novembre dernier au Domaine viticole de Jean-Marc BROCARD, ce concept radiophonique servira de rampe de lancement à une multitude d’initiatives et de manifestations afin de créer une dynamique départementale autour de ces Jeux.

Un projet, finement ciselé, qui a fait tilt dans l’imaginaire fertile de l’ancien journaliste de « RMC Sports », désormais, aux manettes et poisson pilote décisionnel du premier média radiophonique du département.

 

 

 

Raconter l’actualité du sport, sous le prisme des analyses et des témoignages, pour en constituer une histoire fédératrice avec un fil conducteur cohérent, s’applique déjà à celle qui émane depuis si longtemps de l’AJ Auxerre, emblématique structure footballistique que l’on ne présente plus.

Avec l’émission « 100 % AJA », doublement hebdomadaire les lundis et vendredis en soirée, France Bleu tient en haleine des centaines d’aficionados du club mythique de Bourgogne, friands de nouvelles fraîches et d’indiscrétions.

 

 

Etre un accompagnateur sociétal et de proximité pour France Bleu Auxerre…

 

L’émission « 100 % Yonne 2024 » est du même acabit dans sa construction. A ceci près qu’elle va ouvrir le spectre de la couverture informationnelle à l’ensemble des clubs sportifs du territoire, dont les disciplines concernées par l’olympisme.

Cela comprendra des portraits d’athlètes, potentiellement sélectionnés pour les Jeux parisiens, la présentation des clubs, mais aussi toutes les animations réalisées lors de ces dix-huit prochains mois sous l’égide de ces J.O. Qu’elles soient culturelles, associatives, pédagogiques, institutionnelles, économiques aussi puisque le curseur de l’information se déplacera vers les milieux entrepreneuriaux du cru, ceux qui soutiennent cette vaste opération de séduction voulue par le Conseil départemental qui en reste le maître d’œuvre.

Une mise en bouche radiophonique assurée avant l’été, histoire de prendre ses repères vis-à-vis du futur évènement, qui se prolongera dès la rentrée de septembre, chaque mercredi en fin d’après-midi. Proposant du direct depuis ses studios auxerrois, mais également en immersion parmi la cohorte de clubs qui développent la pratique de nombreuses disciplines dans l’Yonne, l’émission sera incitative à la découverte d’activités physiques, telles qu’elles sont applicables dans les milieux scolaires, associatifs, auprès des seniors, voire en entreprises.

Une démarche éthique qui répond à la mission de service public incarnée par cet organe médiatique, de jouer un rôle d’accompagnateur sociétal et de proximité de son auditoire. Le plus important des radios de l’Yonne, du reste, en termes de fréquentation quotidienne

L’épilogue de ce projet ambitieux et novateur pour la direction de France Bleu Auxerre s’achèvera avec le passage à l’acte de l’ouverture de ces Jeux que Paris espérait obtenir depuis…1924.

 

En savoir plus :

« 100 % Yonne 2024 », une émission à retrouver sur les ondes de France Bleu Auxerre chaque mercredi de 18 h à 19 h.

 

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

« Quand deux préfets se rencontrent, qu’est-ce qu’ils se racontent ? » ! Le prétexte sémantique à cette visite du haut fonctionnaire de l’Etat en terre icaunaise, lundi après-midi à Auxerre, aurait pu inspirer cette phrase introductive, digne des virevoltants chansonniers de « La Revue de Presse », incontournable émission du paysage audiovisuel national que les seuls initiés – et bénéficiaires – de la chaîne « Paris Première » peuvent écouter à loisir ! Plus sérieusement, la venue de Franck ROBINE, préfet de Région, permettra de faire un point d’étapes sur les grands dossiers de l’Yonne suivis par l’Etat…

 

AUXERRE: Le 09 novembre dernier, une date forte en symbole pour les fidèles (ils sont toujours légion dans l’Hexagone) se réclamant encore de l’idéologie politique de feu le Général de GAULLE décédé à l’automne 1970, le nouveau préfet de Région, Franck ROBINE, effectuait son premier déplacement dans la zone la plus septentrionale de son territoire : le département de l’Yonne.

Un secteur dont il connaissait évidemment les grandes caractéristiques informatives, comme tout à chacun à la façon de cartes postales évidentes, entre Chablis et ses nectars à l’universalisme affirmé, Auxerre et son mythique club de football le plus souvent associé à la presque légendaire silhouette de son ancien entraîneur, Guy ROUX et Vézelay, dite la « Colline éternelle » sublimée par l’édification au Moyen-Age de sa célèbre basilique romane en souvenir de Marie-Madeleine, reconnue depuis par l’UNESCO.

Ce jour-là, le successeur de Fabien SUDRY, accompagné du  préfet de l’Yonne Pascal JAN, avait pris soin de s’immerger en profondeur parmi les dossiers importants dans lesquels l’Etat régional et l’Etat départemental sont investis, entre Auxerre, capitale du territoire à découvrir, et Vézelay où la délégation était accueillie par le maire de la localité, Hubert BARBIEUX.

 

 

L’Yonne et son fort potentiel d’attractivité économique et touristique…

 

On peut citer, pêle-mêle, l’évolution architecturale du quartier de Sainte-Geneviève avec l’ANRU, la rénovation du quartier du Batardeau sur les quais de l’Yonne, la station hydrogène implantée non loin de la pépinière d’entreprises de la CCI, l’Opération Grand Site (OGS) de Vézelay et sa mise en application, etc.

Lundi 13 mars, le préfet de Région Franck ROBINE – il s’en entretiendra par ailleurs face à la presse en début d’après-midi à la préfecture – dressera un état des lieux précis sur ces différents projets en les réactualisant quatre mois après son dernier déplacement.

Lui qui avait reconnu lors de sa précédente visite le fort potentiel de ce territoire en termes d’attractivité tant économique que touristique avait promis de revenir sous peu. Cette deuxième immersion concrétise ainsi la promesse faite d’alors !

 

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Heureuse initiative que celle-ci ! Elle concerne nos têtes blondes et se développe sur le versant méridional du territoire, accueilli chez « Radio Avallon ». Désormais, le secteur du périscolaire possède sa déclinaison radiophonique, vivement encouragée par la directrice d’antenne du média, l’infatigable Maria DA SILVA. Objectif : les enfants proposent selon leur propre sens analytique une relecture de l’actualité…

 

AVALLON : Le concept se nomme « Atelier Radio Junior » ! Un rendez-vous hebdomadaire qui s’est installé sur la grille de « Radio Avallon », tous les lundis – l’idéal pour bien entamer la nouvelle semaine ! – sur les temps périscolaires de la soirée. Volontaires pour vivre cette aventure radiophonique novatrice, les élèves participent à des ateliers d’initiation. Sous la férule de la journaliste et grande prêtresse de l’information locale, Maria DA SILVA qui les initie aux techniques particulières de ce média sonore, la radio étant l’un des plus prisés des Français.

Autant dire que l’émulation est bien présente chez ces jeunes pousses de l’information qui prennent part à ces ateliers reposant sur l’écoute collective du journal. Ceci induit moult échanges et explications, avec déjà du discernement !

Explication de texte fourni par Maria : « Les enfants doivent comprendre ce qu’est une émission radiophonique en repérant les différents sujets qui y sont traités, précise-t-elle, cela permet aux élèves de mieux comprendre la rédaction sur le choix des sujets et l'organisation de leur propre émission… ».

Pour se faire, à l’aide d’exercices concrets – tout cela est très sérieux au plan de la construction pédagogique -, les élèves doivent repérer des formules qui ont pour but de tenir en haleine l’auditeur (le buzz !) et de faire des transitions entre les sujets. La relève de Stéphane BERN ou de Julien COURBET est assuré, visiblement !

 

Des temps d’antenne et la construction technique d’un journal sonore…

 

Parmi les tâches à accomplir, la création d’un journal occupe les esprits. Avec la phase de montage, d’habillage, de choix de titres, de lancement, d’interviews, de brèves et de chroniques ! Bref, du sur mesure radiophonique adapté, jetant les bases saines des fondamentaux du journalisme, tout en recoupant les informations. Et comme ils doivent passer à l’antenne, ces jeunes néophytes travaillent aussi leurs intonations !

Ce sont les enfants eux-mêmes qui sélectionnent de façon collective à la manière d’une conférence de rédaction leurs sujets à traiter. Chacun se met dans la peau de son personnage. Un « Tintin » reporter en herbe !

Au terme de ces ateliers ludiques et éducatifs, les enfants intègrent le projet « Des sons animés », un concept porté par Radio Avallon. Il a pour objectif de proposer aux enfants des temps d’antenne radio afin de travailler l’éducation aux médias. Cela leur offre l’opportunité de devenir, le temps d’une saison, des animateurs de Radio Avallon en puissance. Et peut-être d’y prendre goût et de les inciter à choisir cette voie professionnelle ?

A l’aise, derrière le micro, prolixe et plutôt désinvolte, la nouvelle génération avallonnaise prend du plaisir à la découverte des richesses transmises par ces actualités qui font le monde.

Pour mieux l’appréhender, sans doute, et la bousculer avec son opinion et ses commentaires constructifs, sans pratiquer la politique de l’autruche dont bon nombre d’adultes d’aujourd’hui sont de fervents adeptes…

 

Thierry BRET

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Il a de la suite derrière les idées, le « gamin » ! Agé de 17 ans, élève d’une classe de terminale au lycée Jacques Amyot à Auxerre – son penchant pour l’histoire/géo lui a fait choisir cette option si spécifique -, le voilà déjà propulsé dans l’univers médiatique, en étant régulièrement convié à l’émission sportive de France Bleu (« 100 % AJA »). De la pure logique pour ce jeune homme qui souhaite embrasser la carrière de journaliste et qui est à la tête d’un média en format « You Tube », consacré à l’AJ Auxerre…

 

AUXERRE : Personnage principal du « Cid », Rodrigue grâce à la plume imaginative de son créateur, Pierre CORNEILLE, livrera dans l’une des scènes cette formule devenue célèbre : « Je suis jeune, il est vrai, mais aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ! ».

Une phrase que devrait reprendre à son compte, Léo AGOPIAN, un Auxerrois de 17 ans, préparant d’ici le terme de ce printemps son baccalauréat, et qui ne rêve que d’une seule chose lorsqu’il se projette dans l’avenir : posséder en bon journaliste qui se respecte sa carte de presse ! Catégorie sportive car telle est sa préférence.

Léo, comme le célèbre surnom de Lionel MESSI, est un inconditionnel de l’AJ Auxerre. Un de ces fervents supporters qui a des choses à dire et qui sait les exprimer lorsqu’il est l’un des invités de nos amis et confrères de France Bleu, dans le cadre de la fameuse émission du lundi soir, « 100 % AJA ».  

Là, pas du tout gêné par son âge encore juvénile, et aux côtés de quelques poids lourds rompus à cet exercice radiophonique de longue date (André TRUFFAUT, Alain GEHIN, Fabien COOL, Lucien DENIS…), le jeune homme, à peine sorti de son adolescence fugace, livre ses commentaires et argumente à qui mieux mieux sur l’état de fraîcheur des troupes auxerroises, la tactique du coach, les espoirs et désillusions entretenus de l’après-match.

 

De l’audace et de la fougue, la jeunesse de Léo plaide pour lui…

 

Le garçon est brillant. A l’oral car, le verbe suit devant le micro. Mais aussi dans la réalisation d’images. Celles qu’il capte au détour d’une interview, d’une rencontre, d’un prétexte pour illustrer l’une de ces courtes vidéos de trois minutes – le format presque idéal d’un reportage télé – qu’il diffuse ensuite sur sa chaîne créée sur « You Tube » et opérationnelle depuis septembre 2020. A date, plus de 850 aficionados qui suivent les péripéties de la future pépite de la presse en redemandent.

On y retrouve des interviews, des portraits de joueurs et de dirigeants, des story de vieilles gloires que la nouvelle génération de suiveurs aurait presque oubliée, des débriefings, des commentaires, des analyses, des statistiques, etc.

Et pour ce faire, le jeune Léo ne manque ni de culot ni de pugnacité pour récolter les impressions d’un Fabien COOL, d’un Lucien DENIS, de « monsieur » Guy ROUX, le pape des coaches français toujours consulté par la presse pour la qualité de ses bons mots et son sens de l’analyse pertinente. Léo AGOPIAN apprend petit à petit ses gammes de futur journaliste qu’il est déjà à la manière d’un « Monsieur Jourdain », pratiquant la prose sans trop le savoir avec les tirades épistolaires de MOLIERE ! Et il n’a que 17 ans !

 

 

 

Un hommage à Marian SZEJA diffusé pour l’anniversaire de sa disparition…

 

D’ailleurs, que l’on ne s’y méprenne pas : le garçon possède lui aussi le sens de la formule. Car, nommer son média web digital en référence au célèbre buteur tchèque Antonin PANENKA (« PANENK’AJA ») qui réussissait les pénaltys avec sa technique qui lui était bien particulière, en y ajoutant l’acronyme du club auxerrois est déjà une prouesse de la sémantique en soi ! Bravo, à l’originalité !

Un support qui propose avec exigence des contenus vidéos consacrés au club fétiche, avec des zooms et de l'histoire, une affaire humaine, en quelque sorte dévoilée par autant de témoignages…

Léo y met de l’huile de coude pour y parvenir avec brio : le pilotage de la ligne éditoriale, la réalisation des vidéos, la partie montage, mais aussi l’approche démarchage et sponsoring !

Sa prochaine publication, à découvrir dès le 25 février sur « You Tube », retrace la carrière d’une figure quasi oubliée du club bourguignon, le gardien polonais Marian SZEJA, détenteur de l’or olympique obtenu aux Jeux de Munich en 1972, et international une quinzaine de fois en qualité de portier de la grande Pologne des années 70.

Un athlète qui évoluera au FC Metz, avant de rejoindre les rives de l’Yonne, enrôlé au sein de l’AJA. Il y sera finaliste de la Coupe de France 1979, et quittera le club l’année suivante alors que les Auxerrois accèdent enfin à la première division.

Pour l’anecdote, le visage de Marian SZEJA est connu de tous mais dans le plus strict anonymat puisqu’il a interprété le rôle d’un gardien de but dans le fameux film « Coup de Tête », de l’immense Jean-Jacques ANNAUD (« Notre-Dame », « L’Ours ») dont la vedette n’est autre que l’acteur écorché vif, le regretté Patrick DEWAERE.

La diffusion de ce document signé par Léo, à ne manquer sous aucun prétexte, coïncide avec la date de la disparition du joueur, son décès étant survenu le 25 février 2015…

Un clin d’œil de Léo AGOPIAN qui ne doit rien au hasard. La marque évidente d’un futur grand professionnel de la presse, respectueux de ces hommes qui ont fait l’histoire…

 

 

En savoir plus :

« PANENK’AJA »

Média consacré à la vie de l’AJ Auxerre et diffusé sur la chaîne « You Tube »

Réalisé par Léo AGOPIAN

A voir le 25 février, le court métrage sur l’ex-international polonais Marian SZEJA.

 

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Articles

Bannière droite accueil