Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-edf-site.jpg

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-edf-site.jpg

Adaptées dans une quarantaine de langues y compris le russe et le mandarin, connues de manière universelle, les œuvres théâtrales du britannique Ray COONEY intègrent les codes essentiels qui ont fait le succès des vaudevilles à la FEYDEAU. Très populaire de de côté-ci de la Manche, et chouchou des metteurs en scène de l’Hexagone, Ray COONEY impulse du rythme et des situations rocambolesques à foison à ses créations scéniques, nimbées d’un humour sans bornes. La compagnie théâtrale de GURGY, AMPHITHEATRE, en apportera l’intéressante illustration cet automne avec l’interprétation de l’une des pièces de référence du maître, écrite en 1992, date de naissance de la fameuse troupe…

 GURGY : A l’âge de 14 ans, Ray COONEY passe une audition dans un théâtre de Londres et décroche son premier rôle. Mais, sa carrière artistique ne décollera vraiment qu’en 1952, juste après son service militaire. Pur produit de la perfide Albion, ce grand monsieur du théâtre britannique contemporain ne cesse depuis d’être l’un des auteurs les plus prolifiques, en ayant un faible pour le vaudeville à la française dont FEYDEAU fut l’un des maîtres absolus.

Producteur, comédien, metteur en scène, auteur…Ray COONEY fait figure de touche à tout de génie, développant à partir de 1961 avec sa plume alerte des scénarios qui s’exporteront progressivement vers l’Europe entière, après adaptation…

Parmi ses plus grands succès : « Run for your wife », œuvre créée en 1982 et demeurée à l’affiche des théâtres londoniens durant neuf ans. Anobli par la reine Elisabeth II en 2004, il aura entre-temps réalisé « Impair et Père », un texte finement ciselé et hilarant que les comédiens amateurs de GURGY se feront un plaisir de vivre sur la scène du foyer communal. Entre quiproquos attendus et épisodes ubuesques, le public pourra apprécier les circonvolutions du personnage principal qui va s’engluer dans une série de mensonges aux conséquences catastrophiques. Le tout saupoudré de dialogues percutants et de portes qui claquent !

Du pain béni pour les comédiens de la troupe icaunaise, passionnés de cet art majeur et brillants sur scène où ils ont déjà interprétés d’autres pièces de l’auteur anglais « Vision voyageur » en 2008( co-écrit avec John CHAPMAN) pu le célèbre « Espèces menacées »…

A voir et à apprécier les 28 et 29 octobre mais aussi tous les samedis et dimanches de novembre ainsi que le vendredi 17 novembre au foyer communal de GURGY.

Du 11 au 14 octobre, cette campagne informative nationale aux multiples déclinaisons aura permis à nos concitoyens de rencontrer les femmes et les hommes en charge de leur sécurité sur le territoire de l’Yonne. Le point d’orgue de cet événement très prisé du grand public chaque année se déroulera ce samedi au centre commercial Fontaines des Clairions à Auxerre de 10 à 18 heures…

 

AUXERRE : Sécurité intérieure, lutte contre la délinquance, aide aux victimes, sécurité civile, lutte contre les incendies et catastrophes, premiers secours, sécurité routière…tous les acteurs des filières de protection de la personne et des biens se sont mobilisés à l’échelle du territoire pour présenter leurs activités. Plusieurs centres commerciaux (Avallon, Auxerre, Sens) auront servi de support d’accueil à la réalisation de ce vaste projet, du fait de leurs flux importants de visiteurs. 

Policiers, gendarmes, sapeurs-pompiers, agents de la sécurité routière et des préfectures, bénévoles d’associations de sécurité civile ont pu expliquer leurs missions au contact de la population. Entre exercices de maniabilité de moto de la gendarmerie, démonstration de techniques d'intervention sur interpellation, reconstitution d’appartement à l'intérieur des galeries marchandes (relevés d'indices), atelier de relevé d'indices pour les enfants, présentation de véhicules de secours, rencontre avec des gendarmes, des pompiers, initiation aux gestes de premiers secours, exposition de matériel (casques, lances), stand de recrutement…le programme était plus qu’abondant et parfois insolite tout au long de la semaine.

Ce fut le cas notamment avec l’atelier « moto » proposé par le Centre national de la formation motocycliste de Sens, grâce à un parcours d'agilité destiné aux motards venant avec leur véhicule.

On aura aussi remarqué la présence des équipes du SDIS à la foire exposition de Toucy avec l’organisation de manœuvres, la découverte des coulisses du commissariat d’Auxerre en présence du directeur départemental de la sécurité publique ou la séance démonstrative de jeunes sapeurs-pompiers avec la présentation du montage des tuyaux à partir de la nouvelle méthode en écheveau…

Le centre commercial des Clairions accueillera même les jeunes enfants, dès dix ans, pour une séance initiatique à la pratique des premiers gestes qui peuvent sauver des vies. A noter également la présentation des dangers d'Internet abordés par la brigade de prévention de la délinquance juvénile de la gendarmerie, la prévention des cambriolages (en recrudescence), les informations liées au service civique et le système d’alerte et d’information à la population…

JOIGNY : Le parcours artistique de Véronique FANTI frise avec la perfection. Talentueuse, insolite dans le choix de ses inspirations, aimant combiner les expériences culturelles les plus diverses, comme l’a souligné la première biennale d’expressions libres de Joigny en cette période automnale, cette spécialiste de l’art pictural abouti offre l’apaisement visuel dont nous avons besoin, dans ce monde complexe et torturé. Et ne laissant plus sa place à la rêverie…

Aux côtés de la virtuose musicienne classique, Marie-Hélène PAUVERT, d’une rare maestria assise derrière son piano, cette grande dame de la culture régionale a offert de la tendresse, du lyrisme et cette poésie à fleur de peau qui enchante les cœurs d’enfants et d’adultes ébahis que nous possédons encore.

Les œuvres de Véronique FANTI se découvrent jusqu’au 15 octobre dans différents univers culturels de la ville : à l’Office du tourisme, à l’Espace Jean de Joigny, au cœur de la médiathèque Olympe de Gouges (un autre personnage inoubliable de l’histoire de France) et à la salle Claude Debussy. Vivre ce parcours initiatique et introductif à la véritable peinture de l’âme et du cœur ne peut procurer que d’agréables sensations de bien-être…

SENS : Week-end prolixe en perspective à Sens avec l’organisation de cet événementiel insolite qui a pour objectif de mettre sous le feu des projecteurs les professionnels de la mode.

Dès vendredi, les somptueux salons de l’hôtel de ville accueilleront un défilé de mode avec la présence de nombreux partenaires du secteur vestimentaire et économique.

Le lendemain, les artisans d’art du Sénonais convieront le public autour d’une exposition-vente, sous la mezzanine du marché couvert de 10 à 18 heures. Avant que la soirée ne se termine de manière gastronomique et ludique en se sustentant et en dansant à l’occasion d’un grand bal des fleurs, avec la présence de l’orchestre « Entre Nous » dès 20h30…

Désireuse de rallier les visiteurs de l’Aube, du Loiret, de la Seine et Marne, et ceux de l’Yonne, vers cette sympathique animation, l’association « Cœur de Ville », attend beaucoup plus de ce rendez-vous.

Conçue en partenariat avec la Ville de Sens, la Fashion Week représente un moment d’échange, de partage et de connaissances à vivre entre un public de curieux et les professionnels de la filière. Sa finalité repose sur la présence d’espaces participatifs afin d’apporter des réflexions pertinentes sur ces métiers, en plus du plaisir des yeux.

Les organisateurs espèrent un véritable engouement de la part des particuliers et des étudiants, mais aussi des représentants de la vie professionnelle du territoire, à l’égard de ce projet...

 

Restaurée grâce au travail pugnace et opiniâtre de l’association icaunaise « Urgences Patrimoine », qui encourage la pratique du bénévolat et du mécénat de compétences, la célèbre toile, œuvre majeure de l’art sacré datant de la fin du XVIème siècle, sera de nouveau visible dans la petite église de cette localité de l’Yonne. Le tableau réintégrera sa place en bonne et due forme ce samedi 07 octobre lors d’une cérémonie officielle organisée dès 15h30 pour célébrer sa restauration.

BEAUMONT : Ce travail de rénovation de très belle facture a pu se concevoir gracieusement avec le concours de bénévoles, ceux de l’association dirigée par Alexandra SOBZACK.

Très abîmé, le chef d’œuvre a pu ainsi bénéficier de l’expertise aguerrie d’une  spécialiste en restauration de toiles, Angélique DEMEERSSEMAN.

L’association locale, les Amis de Sainte-Barbe, s’est mobilisée afin de restaurer et sauvegarder l’édifice. La demande de devis initiale s’élevait à 13 000 euros. Une enveloppe financière, jugée trop onéreuse pour que la structure associative puisse la prendre à sa charge.

Intervention gracieuse d’une restauratrice d’œuvres d’art…

Contactée, Alexandra SOBZACK, responsable de l’entité « Urgences Patrimoine », se proposa alors de faire réaliser l’opération de réhabilitation de cette œuvre dans le cadre du mécénat de compétences. Une restauratrice de grand talent, Angélique DEMEERSSEMAN, entra ensuite dans le jeu et accepta sans hésitation d’apporter sa dextérité à la cure de jouvence de cette œuvre.

«  Ce genre d’opération, réalisée à titre gracieux, n’enlève pas de travail à un artisan, puisque de toute façon, les moyens financiers de l’association des amis de Sainte Barbe ne permettaient pas d’engager une somme aussi importante, explique Alexandra SOBZACK, dans le cas où nous n’aurions pu concevoir cette opération, le tableau aurait fini par être détruit... ».

Et la présidente d’Urgences Patrimoine d’ajouter : « Ce n’est pas parce que le travail est réalisé dans le cadre du mécénat de compétences, qu’il n’est pas de grande qualité. Ce n’est pas un travail effectué au rabais. Cette action prouve au contraire qu’il existe encore beaucoup d’artisans et d’artistes passionnés et désintéressés, prêts à mettre leurs talents, leurs compétences et leur temps au service du patrimoine en péril. C’est ainsi que les mots « altruisme » et « transmission » retrouvent toutes leurs lettres de noblesse et je m’en réjouis… ».

Un projet fédérateur autour de la sauvegarde du patrimoine…

A l’occasion de cette cérémonie, la présidente de l’association évoquera le lancement d’une grande opération, baptisée « Un geste à l’édifice ». Elle devrait sensibiliser le plus grand nombre d’artisans de la région, prêts à s’investir à ses côtés, en faveur de la sauvegarde du patrimoine.

Quant à l’association des Amis de Sainte Barbe, à l’origine de cette judicieuse initiative, elle conviera samedi après-midi tous les amoureux de la culture, des œuvres artistiques et du mécénat à assister à cette triomphale résurrection en l’église de Beaumont. Un événement, qualifié de très important pour les passionnés de sauvegarde de ce patrimoine rural si riche…et pour les habitants de la commune, fiers de retrouver leur « Couronnement de la Vierge » à sa place dans la chapelle Sainte Barbe…

Page 1 sur 5
Bannière droite accueil