Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
ordre-des-experts-comptables-de-bourgogne-franche-comte.jpg
Région Bourgogne France-Comté
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Lycée Saint-Joseph de la Salle
chambre des métiers et de l'artisanat
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Ordre des experts comptables de Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

Si elle n’existait pas, il serait impérieux de la créer, la structure associative répondant à l’appellation significative de « TRIODARTS » ! Une entité polymorphe dans ses orientations culturelles, multiples et variées, selon les appétences de sa responsable, une Nadia FENNIRI, toujours en quête de talents nouveaux et confirmés pour faire vivre la scène artistique dans ce secteur excentré, coincé entre Canal du Nivernais et Yonne. On s’en est aperçu ce dimanche encore avec le triomphe fait à l’humoriste Alexandre PESLE…

 

CHATEL-CENSOIR : La salle des fêtes locale ne paie peut-être pas de mine, vue de l’extérieur, mais qu’importe le contenant ! C’est surtout le contenu qui primait en cette très chaude journée dominicale, mettant en vedette la réception sur l’estrade de ce bâtiment un peu daté du comédien et humoriste, Alexandre PESLE (les NULS, les « Guignols de l’Info »), en représentation unique dans l’Yonne pour son « Pesle tacle » !

Le mérite en revient à une structure associative dite de proximité : « TRIODARTS ». Elle ne fut pas seule à accomplir ce prodige, faire venir une pointure de l’humour national en zone rurale. La municipalité a soutenu l’initiative de même que certains acteurs économiques du cru. Grand bien leur fasse ! La salle des fêtes était comble ; les spectateurs de ce one-man-show de bel aloi n’ont nullement regretté leur déplacement ; quant au contact avec l’artiste, il fut généreux et convivial à l’issue de cette prestation scénique d’une performance solide.

 

 

Un succès de plus à l'actif de TRIODARTS…

 

Au terme de ce show (chaud car l’artiste ruisselait à grosses gouttes après plus de cent-vingt minutes sur scène à se démener comme un beau diable et un trublion du verbe !), le public put disserter librement, le verre à la main, avec l’auteur de ces scénettes d’une franche véracité (parfois férocité). Se moquant de situations les plus cocasses qui forgent notre société.

Au four et au moulin, Nadia FENNIRI en profita pour présenter à l’assistance David BONHOMME,  président d’honneur de TRIODARTS ; ce dernier prit la parole afin de remercier l’ensemble des spectateurs venus des quatre horizons du département pour assister à cette représentation unique, servant de clôture au Festival de l’Humour en zone rurale, dont on célébrait la seconde édition. La première avait pour parrain l’année dernière SMAIN.

La séquence d’affiches dédicacées par l’artiste s’organisa à l’intérieur de la salle des fêtes : le soleil dardait trop fort de ses rayons ce milieu d’après-midi dominical qui restera dans les annales pour la structure, prête à vivre de nouvelles aventures culturelles…

 

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Merveilleuse initiative que celle-ci. Profiter de l’ensoleillement de ce long week-end de Pentecôte pour rendre un hommage théâtral et musical à l’une des références incontestables de la chanson hexagonale : Claude NOUGARO. Un évènement mémoriel qui est accueilli dans un écrin de verdure et de pierres moyenâgeuses, soit au Donjon de Cravant. L’hôte de ces lieux n’est autre que Colette BECHET…

 

CRAVANT : « Ami Chemin », l’un des tubes les plus populaires du chanteur toulousain, sorti en 1983, est paru sur un album éponyme qui aura caracolé des semaines durant au sommet de ce que l’on appelait à l’époque, des hit-parades. Pas étonnant que l’on retrouve, quarante années plus tard, un spectacle portant ce nom, en souvenir de ce succès ! Donné par la compagnie « Elément 139 » - on dirait une formule chimique incluse à la fabrication d’une nouvelle invention ! -, il est visible ce samedi 27 mai, dans le jardin enchanteur et un brin nostalgique du Donjon de Cravant, l’antre de la célèbre Colette BECHET, styliste, modiste et mécène auprès des artistes. D’ici et d’ailleurs ! Qu’ils soient peintres, sculpteurs, poètes, musiciens, chanteurs.

« Ami-e Chemin », le spectacle – il sera présenté cet été dans le petit village des Corbières, à Paziols, où Claude NOUGARO et son épouse Hélène y possédaient des attaches – se singularise par le choix d’un répertoire exigeant – celui du « Taureau » de Toulouse comporte plus de 350 chansons – et des interventions parlées qui instaurent une relation exceptionnelle entre le lieu d’accueil et l’œuvre.

C’est Anna C qui sera à la manœuvre sur le registre artistique, interprétant en musique ou a capella, voire en les déclamant une vingtaine de textes de l’auteur de « Nougayork ».

 

 

En savoir plus :

Spectacle de la Compagnie Elément 139 au Donjon de Cravant

Samedi 27 mai 2023 à 15 heures.

Entrée payante à 15 euros.

 

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Il a le sens de la formule, c’est sûr, Alexandre PESLE. Adorant jongler avec les mots, juste pour faire rire. Tout en étant un adepte de l’humour corrosif, grinçant, celui qui pique et qui titille l’épiderme. Normal, le garçon s’est émancipé au fil de ses pérégrinations cathodiques, chez Canal +, avec les Nuls. Mais, aussi au service des « Guignols » ou de la série « H ». Présenté au festival off en Avignon, son dernier « pesletâcle » se jouera dimanche 28 mai à Châtel-Censoir à l’invitation de TRIODARTS…

 

CHATEL-CENSOIR : Il interprétait jadis le personnage de Sylvain le comptable – un être un peu naïf aux entournures – dans la série populaire, « Caméra Café ». Pourtant, Alexandre PESLE a de la jugeote en lui et plus d’un tour malicieux dans son sac pour faire rire à gorge déployée une salle, venue l’applaudir.

Parrain de la seconde édition du festival « L’humour en zone rurale », porté brillamment par l’association TRIODARTS, dirigée par la pétulante Nadia FENNIRI, l’artiste se présentera seul en scène ce dimanche après-midi aux alentours de 16 heures pour un moment exceptionnel, en digne héritier de SMAIN, l’instigateur de ce beau projet culturel concocté depuis deux ans en terre de l’Yonne.

Pour son deuxième one man show, Alexandre PESLE a choisi d’aborder des thèmes délicats et d’actualité pour faire travailler nos zygomatiques. Pas sérieux s’abstenir mais attention toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire !

« Si les thèmes de mon humour piquent et grattent, c’est pour mieux les désinfecter, précise dans sa présentation le comédien, auteur historique des « Guignols de l’Info ».

Le garçon a collaboré avec des pointures de la comédie : Marc JOLIVET, Alex GOUDE et la regrettée Marion GAME, récemment disparue. Depuis 2005, il sillonne l’Hexagone au détour d’un nouveau spectacle – le « pesletâcle » ! – comme il s’en amuse. Une œuvre qu’il a présentée dans le cadre du festival off d’Avignon.

Dimanche, cet amuseur invétéré sera dans l’Yonne. A la salle des fêtes de Châtel-Censoir, pour le plaisir de tous…

 

 

En savoir plus :

Alexandre PESLE est en « pesletâcle » au Festival L’Humour en zone rurale

Dimanche 28 mai 2023 à Châtel-Censoir à 16 heures.

Thierry BRET

 

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Programmée tous les jours de la semaine, accueillie à la Conciergerie, l’exposition, présentée par le Centre des monuments nationaux, mérite l’attention. Notamment chez les férus de bonne chère, épicuriens dans l’âme. L’art culinaire est mis à l’honneur à travers les siècles ; logique que Paris qui possède de belles références en la matière s’en fasse l’écho auprès d’un large public…

 

PARIS : Et depuis nos gares de Bercy ou de Lyon, le bus 87 s'arrête à deux cents mètres de la Conciergerie ! Une exposition aussi intéressante qu'émouvante, et fort bien illustrée. Au détour d'antiques menus de brasseries et autres, on peut y voir mentionner les vins de Joigny ou ceux de Chably.....ainsi orthographié.

La carte gastronomique de la France nous promène un peu partout sur le territoire.  Paron y est même évoqué pour ses galettes ! Sens pour ses jambons et févettes ?

Ne loupez pas l'excellente vidéo sur l'œuf mayo, tourné au bar à vins « Le Griffonnier », une emblématique enseigne de la capitale !

Cette exposition peut contribuer à conforter tout un chacun dans la reconnaissance de notre pays et de ses valeurs spécifiques. Il est dommage que l'école publique, par un regrettable dogmatisme, néglige cet aspect depuis des lustres. Un peu comme si aimer son pays était considéré comme une valeur honteuse et totalement  surannée… 

 

 

En savoir plus :

« Paris, capitale de la Gastronomie »

A la Conciergerie jusqu’au 16 juillet 2023

Tous les jours de 09h30 à 18 heures, le samedi jusqu’à 20 heures.

Entrée : 11,50 euros.

Renseignements : conciergerie.monuments-nationaux.fr


Gauthier PAJONA

 

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Invité du mois des « Conversations de l’Abbaye », l’historien et écrivain Camille PASCAL fut aussi conseiller et « plume » du président Nicolas SARKOZY les deux dernières années de son mandat. Une immersion au cœur du pouvoir et un parcours littéraire racontés sous les voûtes de Saint-Germain, avec passion et moult anecdotes, devant un public d’habitués de ce rendez-vous qui est devenu traditionnel.

 

AUXERRE : Camille PASCAL n’était encore jamais venu à Auxerre. Mais, il ne s’y est pas rendu pour autant en terre inconnue, retrouvant pour l’y accueillir, son désormais « collègue de bureau » au Conseil d’Etat, l’ancien député Guillaume LARRIVÉ. Les deux hommes se connaissent bien, pour avoir en leur temps, « joué » ensemble dans la même cour, en l’occurrence celle de l’Elysée, en qualité de conseillers du président.

Pour autant, rien ne prédisposait ce haut fonctionnaire, agrégé d'histoire et ancien secrétaire général de France Télévisions, à collaborer avec Henri GUAINO, à l’écriture des discours mémoriels prononcés par Nicolas SARKOZY. Son arrivée au « Château », un matin d’hiver 2010 à la demande du Président qui cherchait à renouveler son équipe en vue d’un second quinquennat, n’était pas vraiment attendue, à commencer par le secrétaire général d’alors, Claude GUEANT, l’informant que le poste pressenti était déjà pourvu.

 

Nicolas SARKOZY ? Une force à la fois physique et psychologique…

 

De l’aveu même de l’intéressé, « c’était très mal parti ! ». Faute de mieux, on lui demanda d’écrire dans l’urgence le discours des vœux du Président aux autorités religieuses, axé sur les chrétiens d’Orient victimes alors, de différents attentats meurtriers au Moyen-Orient. Le discours plut au « patron », qui lui fit cet aveu : « je l’ai lu à Carla, elle a pleuré ! ». Le début confesse Camille PASCAL, « d’une aventure plus personnelle que politique, d’une aventure humaine extraordinaire ».

Témoin privilégié, il fut de toutes les réunions, afin de mieux s’imprégner et pouvoir restituer dans un discours, la personnalité et les idées de celui qui aurait à le prononcer. Ne cachant pas une certaine admiration pour le personnage : « j’ai compris avec Nicolas SARKOZY ce qu’était le charisme. Une personnalité qui lorsqu’elle rentre dans une pièce, en change immédiatement l’atmosphère, une force à la fois physique et psychologique… ».

 

 

Un regard irrévérencieux sur le pouvoir et ceux qui l’exercent…

 

L’aventure prit fin en même temps que s’achevât le mandat présidentiel : « quand cela s’est arrêté, j’ai eu un moment de très grande déstabilisation. En fait, je suffoquais de tout ce que j’avais emmagasiné comme idées et concepts… ». D’où l’envie d’un livre écrit en trois mois, nourri par le souvenir de tout ce qu’il avait vu et entendu sous les lambris dorés du « Palais », au titre évocateur : « Scènes de la vie quotidienne à l’Elysée ».

C’est un premier succès littéraire et avec lui, l’idée de se lancer dans l’écriture romanesque, avec un opus initial, « l’Été des quatre rois », où fort de son érudition d’historien, il raconte par le détail ces journées de juillet 1830, ces « Trois glorieuses » qui conduisirent à la destitution de Charles X et à la fin de la Restauration. Une forme d’écriture et d’expression née de son statut de témoin privilégié pendant ces deux années passées rue du Faubourg Saint-Honoré : « j’essaie de prendre le lecteur par la main pour le plonger dans l’Histoire en recréant une réalité et en étant très attentif au décor, comme je l’étais déjà dans les scènes de la vie quotidienne à l’Elysée ».

Donnant à ses ouvrages un ton particulier, où l’auteur s’efface pour privilégier un récit immersif : « il est pour moi primordial que l’écrivain disparaisse et fasse du lecteur un spectateur du passé… ».
Des livres liés pour la plupart au pouvoir ou à la perte de pouvoir, et un regard sans concession, voire parfois irrévérencieux sur ceux qui l’exercent ou gravitent autour, rappelant pour l’occasion cette pensée de La BRUYERE : « L'esclave n'a qu'un maître ; l'ambitieux en a autant qu'il y a de gens utiles à sa fortune ». Une familiarité avec le pouvoir que Camille PASCAL s’efforce d’appliquer à ses personnages historiques et un style qui lui a déjà valu de nombreuses récompenses littéraires, notamment le Grand prix du roman de l’Académie française en 2018.

 

 

En savoir plus :

 

Prochain volet des « Conversations de l’Abbaye », le jeudi 15 juin à 18h30, en la salle de conférence de l’Abbaye Saint-Germain, avec une légende du cinéma français, l’auxerrois Jean-Paul RAPPENEAU. Réalisateur de nombreux chefs d’œuvre parmi lesquels : « Cyrano de Bergerac » avec Gérard DEPARDIEU, « La vie de château » avec Catherine DENEUVE ou encore « Tout feu, tout flamme » avec Yves MONTAND et Isabelle ADJANI.

Dernier ouvrage de Camille PASCAL : « L’air était tout en feu » (Ed Robert Laffont). Une plongée historique et passionnante au temps de la Régence et de l’enfance du Roi-Soleil.

 

Dominique BERNERD

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Articles

Bannière droite accueil