Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
ordre-des-experts-comptables-de-bourgogne-franche-comte.jpg
Région Bourgogne France-Comté
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Lycée Saint-Joseph de la Salle
chambre des métiers et de l'artisanat
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Ordre des experts comptables de Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

Ferait-elle des infidélités à ses origines russes, la blonde Ekaterina ?! Une fois n’est pas coutume, la concertiste sénonaise, adepte chevronnée du piano, délaisse le temps d’une prestation scénique, prévue ce prochain dimanche à Pont-sur-Yonne, le répertoire des maîtres russes qu’elle affectionne tant pour une immersion parmi les œuvres incontournables des compositeurs tricolores.

 

PONT-SUR-YONNE : Elle change de registre, la virtuose du clavier, Ekaterina DENISSOVA-BRUGGEMAN ! L’instrumentiste russe a choisi pour ses retrouvailles printanières avec son public de fidèles de proposer un récital consacré aux « trésors de la musique classique hexagonale ». Un rendez-vous qui est programmé lors de la prochaine journée dominicale, à l’église de Pont-sur-Yonne en milieu d’après-midi, à 17 heures.

A sa manière habituelle, l’artiste commentera brièvement les œuvres interprétés par ses soins. De quoi nourrir les esprits bien intentionnés et ouverts à ces purs joyaux du romantisme que sont les pièces musicales composées par Camille SAINT-SAENS, Gabriel FAURE, Erik SATIE ou Léo DELIBES. La mélomane aguerrie proposera aussi une autre facette du patrimoine pianistique français, en jouant les œuvres de Claude DEBUSSY ou de Maurice RAVEL.

Que l’on soit adorateur de musique classique ou total néophyte en besoin d’apprentissage et de points de repère ; rendez-vous avec Ekaterina DENISSOVA-BRUGGEMAN le 21 mai !

 

En savoir plus :

Récital Ekaterina DENISSOVA-BRUGGEMAN

Eglise de Pont-sur-Yonne

Le dimanche 21 mai à 17 heures.

Entrée : 15 euros. Gratuit pour les moins de 18 ans.

Réservation et renseignements : 06.81.63.85.34.

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Le site est un vivre ensemble permanent. Bien mieux qu’une ponctuelle et brève fête des voisins qui ne revient qu’une fois l’an. Une ancienne commanderie templière sert désormais de point d’ancrage aux désirs de convivialité de la population, depuis le 06 mai. Et ce, jusqu’au 29 juillet prochain. Un plaisir qui se partage en famille et avec des amis entre victuailles appétissantes du terroir, des nectars du cru des plus sympathiques, une omniprésence artistique qui s’affiche aux quatre coins du bâtiment, y compris à l’extérieur. Quant à l’atmosphère ambiante, elle est limite exotique et entraîne l’imaginaire du côté de Marrakech ou à Montmartre, selon les goûts et l’inspiration…

 

SAINT-BRIS-LE-VINEUX : Le clavier du piano se dévoile au premier regard dès que l’on pénètre dans cet antre culturel nimbé d’une certaine pénombre très agréable à l’œil. Parmi le « fatras » volontaire d’objets hétéroclites qui ornementent la grande salle faisant office de lieu d’accueil. De plantes vertes en tableaux picturaux, de céramiques aux œuvres d’art, de prises de vues vigneronnes accrochées à leurs cimaises – il faut prendre le temps d’admirer les jolis clichés de la talentueuse Flavie CULOT, codirigeante de la société VINO UP qui nous a d’ordinaire plutôt habitué à parler de vin à défaut de focale et de photographies ! -, des poufs aux tapis orientaux respirant bon le cuir de l’Atlas du royaume chérifien : on se croirait presque dans la caverne d’Ali Baba, la veille d’une porte ouverte jute avant les soldes !

 

Un plaisir hédoniste juste le temps d’un été ?

 

Que nenni, « ma brave dame » ! Bienvenue dans le nouvel établissement à vocation commerciale de la localité viticole de l’Auxerrois ! Un bar, de surcroît ! Rien d’étonnant à cela surtout si l’on désire découvrir dans les règles de l’art de la dégustation œnologique des crus de ce terroir si prisé des Icaunais. Un bar, oui mais éphémère ! Avec une date de péremption à la clé ne devant pas excéder le 29 juillet, en principe. Etrange et pour le moins curieux paradoxe, par ailleurs, que le choix avéré de cette date butoir alors que la haute saison touristique battra son plein dans ce joli village de Saint-Bris qui porte bien son nom avec sa référence vigneronne gouleyante.

Mais, peut-être que cela évoluera en termes de timing, surtout si le succès est au rendez-vous. Et cela semble être déjà le cas.

L’inauguration officielle du nouvel endroit festif et branché de l’Auxerrois, le 06 mai, l’atteste après le succès observé au niveau de l’affluence. L’initiative prise par deux des habitants de la commune – encouragée à 100 % par le maire Olivier FELIX qui a mis à disposition un bâtiment communal non occupé – de vouloir créer cet espace propice à la détente, au farniente et à l’amusement – présence de musiciens, d’artistes de rue – est probante. Un zeste d’hédonisme qui ne durerait donc que le temps du chant des cigales ? Pas possible, voyons !

 

 

Une contribution collective avec l’implication des villageois…

 

L’établissement, baptisé « L’Eph » - oui, c’est peut-être un tantinet trop simpliste pour en définir sa raison sociale ! -, est promis à de belles et longues soirées estivales devant s’étendre hors les murs jusque dans la rue, au beau milieu de la petite place centrale du village où se concentrent toutes les échoppes stratégiques de la bourgade. Il y a un petit côté Montmartre qui sied bien à l’ensemble, la cohorte de Japonais affublés de leur Nikon en moins !

Le concept se veut collectif. Tout le monde – les villageois – ont contribué à son ouverture en y apportant sa pierre angulaire à l’édifice. Objet décoratif après objet fonctionnel. Ici, des coussins. Là, de vieux meubles qui créent une atmosphère surannée à l’ensemble. Dans un recoin, des transats. Des verres, des lampes, des bibelots, de la verdure naturelle et végétalisée. Il y a aussi des bouquins rangés dans une bibliothèque. On peut se sustenter d’un fromage de chèvre en provenance de la production de Claire GENET – de succulentes réalisations fromagères qui sont souvent primées dans les concours nationaux comme le Salon de l’Agriculture -, découvrir un blanc local – les domaines ne manquent pas -, avaler une pâtisserie en laissant filer le temps. Tranquille et en parfaite sérénité avec sa conscience. Le Graal a porté de main…

 

 

Au nom de la cohésion sociale et de l’attractivité de nos campagnes…

 

La « fée Mélusine » qui a permis cela d’un seul coup de baguette magique avec une bonne dose de volonté à revendre et de conviction profonde se nomme…Anne-Charlotte LAUGIER. Tiens, tiens, l’écrivaine à l’imaginaire si fécond et totalement débridé – la saga dithyrambique de la pétulante « Pétasse » servie à toutes les sauces humoristiques et cocasses de l’existence le prouve – a donc fait une sacrée entorse à son emploi du temps pourtant très serré.

Outre des séances de dédicaces qui la promènent aux quatre coins de l’Hexagone et ce jusque sur la Côte d’Azur – le dernier volet de la trilogie de son caricatural personnage est aussi décapant et irrésistible que les deux précédents opus – elle a eu le temps, en compagnie de l’une de ses connaissances locales, Driss – il est également commerçant à Saint-Bris – de phosphorer sur le concept de ce bar éphémère novateur, décidément ne ressemblant à rien d’autre d’existant dans l’Yonne.

 

 

 

Logique que les médias nationaux et régionaux (France Info, Ouest-France, France 3…) entrent depuis l’ouverture dudit établissement dans cette brèche béante de l’information sensationnelle pour en humer la substantifique moelle nourricière !

Réimplanter un bar avec une telle déontologie et la participation de tous, même de courte durée en zone rurale, ferait presque figure d’évènement hexagonal devant subjuguer les Gaulois réfractaires à la morosité, par Toutatis !

Un concept peu ordinaire qui pourrait d’ailleurs faire des émules dans bien des endroits de nos campagnes, qu’ils soient touristiques ou pas !

Et si le projet initial du bar éphémère se muait en un développement durable de son existence au nom du retour en grâce de la cohésion sociale et de joyeuses retrouvailles au fin fond de la ruralité ?

Personne, c’est sûr, ne s’en plaindrait ; encore moins les empêcheurs de tourner en rond qui ne savent plus apprécier les justes valeurs cardinales de la convivialité…

 

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Son dernier opus date du mois d’août 2022. « L’Air était tout en feu ». Un ouvrage plébiscité par la critique, unanime. Une plongée dans le temps ramenant le lecteur à l’époque de la Régence. A travers les méandres des conspirations politiques et les haines familiales. Celle de l’univers de Louis XIV et des complots ourdis contre le Roi-Soleil. Invité des « Conservations de l’Abbaye », l’ancien conseiller de Nicolas SARKOZY et écrivain Camille PASCAL évoquera ce soir à 18h30 le pouvoir via son vécu personnel et ses écrits. Prometteur à plus d’un titre !

 

AUXERRE : Le public ne devrait pas manquer d’anecdotes croustillantes et insolites à se mettre entre les oreilles avec cette immersion dans les alcôves de la politique hexagonale, lors de l’acte II des fameuses « Conversations de l’Abbaye », accueillies ce jeudi en fin d’après-midi, à Saint-Germain.

En invitant l’ancien conseiller à la présidence de la République et écrivain, Camille PASCAL, Céline BAHR – et par ricochet l’ancien député de la première circonscription de l’Yonne Guillaume LARRIVE qui a été le précurseur de ces retrouvailles intellectuelles de haute volée -, ont placé le curseur de l’intérêt de cet évènementiel régulier vers la stratosphère ! Surtout pour celles et ceux des Icaunais qui s’intéressent de près à la chose politique : ils ne devraient pas être déçus en assistant à la conférence, intitulée sobrement, « Vivre et écrire le pouvoir ».

L’auteur de « L’Air était tout en feu » - son dernier succès en date – a joué un rôle éminemment stratégique sous la présidence de Nicolas SARKOZY, devenant sa seconde « plume » aux côtés d’Henri GUAINO. Lauréat du grand prix du roman de l’Académie française en 2018, Camille PASCAL a été jadis le directeur de communication et le secrétaire général de France Télévisions : autant dire qu’en matière de prise de parole et de maîtrise de l’oralité, ce haut fonctionnaire est au-dessus du lot ! Un talent qui lui a permis aussi de travailler plus récemment auprès de Jean CASTEX, alors Premier ministre…

 

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

C’est incontestablement la tête d’affiche de ce nouvel épisode si attendu par les aficionados de « Parole et Parole(s) », ce festival culturel de haute volée accueilli chaque année à l’Abbaye Saint-Germain à Auxerre, cette fois-ci du 02 au 06 mai. Le tandem formé, le temps d’un enregistrement concrétisé par le dernier opus du père de « M » (« Entre noires et blanches »), par Louis CHEDID et Yvan CASSAR mérite amplement le détour. Au gré d’une émotion nouvelle qui ne perd rien en intensité…

 

AUXERRE : En tournée aux quatre coins de l’Hexagone depuis le mois de novembre, l’auteur de « Anne, ma sœur Anne » ou de « Egomane » et l’arrangeur des œuvres ultimes de Johnny HALLYDAY posent leurs valises le temps d’un récital exceptionnel donné dans l’Yonne, à Auxerre. Antre de ces retrouvailles à ne manquer sous aucun prétexte pour les mélomanes avertis et les puristes de la chanson française avec un grand « C » : l’Abbaye Saint-Germain. Un rendez-vous de légende accordé dans le cadre du festival artistique « Parole et Parole(s) », concocté aux petits oignons par le service culturel de la Ville d’Auxerre et sa noria de partenaires.

Ce n’est pas tous les jours qu’un tel duo investi ce site patrimonial à l’atmosphère si particulière, extrait de son écrin intemporel pour devenir le porte-étendard de la vie culturelle de la capitale de l’Yonne qui gagne en importance d’année en année. Louis CHEDID n’est connu et reconnu, fort heureusement, pour être seulement le paternel du fils prodige, Matthieu alias « M » !

« Les Absents ont toujours tort », « La Belle », « Ainsi soit-il » ou « T’as beau pas être beau » sont autant de succès tissés avec le fil des ans créatif, éternelles ritournelles que les adorateurs du chanteur – les autres aussi ! – retrouveront avec bonheur ce samedi en début de soirée, un répertoire quasi flambant neuf puisque remodelé avec la patte experte du chef d’orchestre, pianiste, et arrangeur Yvan CASSAR, une style de travail que l’on reconnaît parmi mille, désormais, après son étroite collaboration et osmose avec Johnny HALLYDAY, Charles AZNAVOUR ou un autre regretté du répertoire bleu blanc rouge, Claude NOUGARO.

Un récital piano voix sans doute désarmant pour les âmes sensibles et oniriques, délivré dans ce cadre remarquable qu’est l’Abbaye Saint-Germain. On en frémit d’avance…

 

En savoir plus :

Festival « Parole et Parole(s) » à l’Abbaye Saint-Germain

Concert de Louis CHEDID et Yvan CASSAR à 20 heures

Réservation au 03.86.18.02.90.

Tarif : 12 euros

 

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Sous le signe de la joie. Et surtout de l’ambiance ! La 94ème Foire exposition de Sens sera inaugurée de manière très officielle ce vendredi 28 avril aux alentours de 19 heures. Une première, en sorte. Une façon inhabituelle pour l’une des plus anciennes manifestations commerciales de France, si l’on y ajoute sa période moyenâgeuse, d’ouvrir les festivités en présence du public mais aussi des exposants et forains, déjà à pied d’œuvre depuis le 22 avril…

 

SENS : L’idée vient de lui. Dans un souci d’apporter une note de fraîcheur et un désir de renouvellement à ce rendez-vous séculaire, tout en y imprimant sa propre griffe, à ce qui demeure l’une des manifestations phare de la vie économique et commerçante de la capitale septentrionale de l’Yonne (voire de tout le territoire icaunais par sa fréquentation) : sa traditionnelle foire exposition.

Paul-Antoine de CARVILLE, édile de Sens, voulait une évolution pour cette première rencontre en qualité de maire avec cet évènement incontournable. Légère, certes, sur le papier mais qui casse néanmoins les codes avec le processus habituel de la phase inaugurale. A savoir, placer cette cérémonie d’ouverture, non pas en matinée comme il était pratiqué jusque-là, mais bel et bien en…début de soirée en l’ouvrant largement au public ! Une version des choses applicable aux alentours de 19 heures, à la manière d’un « after work » géant !

 

Une ouverture officielle en musique et dans la convivialité…

 

« J’ai souhaité qu’il y ait une véritable cérémonie d’ouverture cette année, devait-il confier dans les colonnes de plaquette officielle aux rédacteurs émanant des services de communication de la ville - ceux-ci, par leur travail, ont dévoilé les dessous de cet évènement nonagénaire, placé sous le signe des Jeux olympiques de Paris 2024 -. Une cérémonie devant regrouper tous les acteurs de cette édition, 94ème du nom, qu’ils soient visiteurs, mais aussi exposants et élus… ».

C’est donc sous la Canopée – concept esthétique astucieux protégeant des gouttes de pluie-, place des Héros, que seront accueillies les premières animations de cette foire ; celle qui reste et de très loin l’une des plus populaires de la région en nombre de visiteurs et en présence d’exposants.

Dans les faits, un concert lancera les festivités en fin d’après-midi. On pourra y applaudir des interprètes, instrumentistes et autres groupes bien connus des Sénonais, à l’instar de la talentueuse Ophélie JONES ou de « THERAPIE BLUES », un combo qui s’était déjà illustré la saison dernière à pareille époque au même endroit ! Cette manifestation est évidemment ouverte à tous les vents et à tous les publics, dans un esprit joyeux. Un démarrage que l’on pourrait qualifier de bon enfant où la municipalité offrira même le verre de l’amitié. Sollicitant aussi les associations sénonaises de devenir le cœur battant de ces retrouvailles, grâce notamment à un second point de restauration qui leur sera dédié, situé Cours Tarbé.

 

 

En savoir plus :

Ouverture officielle de la 94ème Foire exposition de Sens 

Sous la Canopée, place des Héros 

A partir de 18h45/19 heures avec une programmation musicale...

 

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Articles

Bannière droite accueil