Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-edf-site.jpg

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-edf-site.jpg

Du 06 au 10 décembre, le « Design Miami », carrefour international du design industriel organisé en Floride (Etats-Unis), a accueilli les collectionneurs d’art les plus influents de la planète, les galeristes, les concepteurs et inventeurs ainsi que la fine fleur des critiques du monde entier. Partenaire automobile exclusif de cette manifestation depuis 2006, le constructeur allemand a profité de cette opportunité événementielle pour offrir un aperçu du processus complexe de recherche et de développement occasionné avec la nouvelle A8.

MIAMI (Etats-Unis) : Considéré comme un forum mondial du design par les spécialistes, le « Design Miami » mobilise l’attention des experts en créativité industrielle plusieurs jours durant début décembre. Dès son ouverture, le constructeur aux anneaux a voulu marquer les esprits en présentant une exposition mettent en exergue la réplique d’un système de test original de la division de développement technique qui illustrait la complexité de la nouvelle berline de luxe, l’Audi A 8, fleuron de la gamme.

Baptisé « Audi Motherboard », ce système de test est utilisé par le constructeur d’Outre-Rhin afin de vérifier les composants du véhicule à différents stades de son développement. Présentant au sein de trois espaces d’environ trois mètres sur trois les modules de contrôle employés par les ingénieurs pour tester les fonctions hardware et software, AUDI a pu expliquer au public comment se coordonnaient les simulations et les échanges de données indispensables entre ces systèmes. Du rarement vu de mémoire d’observateurs puisque les bancs d’essai de ce type sont en règle générale situés dans les zones de haute sécurité de la division du développement technique et inaccessibles au public.

C’est ainsi qu’est née la quatrième génération de l’Audi A 8, bénéficiant d’un nouveau langage de conception et d’un système tactile novateur, sans oublier une hybridation légère de 48 volts comme base pour l’entraînement électrifié. Concrètement, et avec ce processus, Audi A 8 est la première automobile au monde développée pour la conduite hautement autonome.

Un aspect technologique essentiel pour Bernhard NEUMANN, directeur du marketing, qui précisait à l’issue de ces séances démonstratives l’intérêt de cette présentation : « Nous montrons à nos visiteurs comment le modèle gère les situations complexes dans un embouteillage grâce à la technologie. Avec l’aide de l’installation, nous faisons vivre l’expérience de l’Audi A8 et de son processus de développement… ».

Avec un nombre de commandes dépassant les 11 500 véhicules sur le seul mois d’octobre, le constructeur nippon a réalisé plus de 29 % de volumes de vente par rapport à la période équivalente de 2016. Cette progression historique repose pour l’essentiel sur les ventes de modèles hydrides qui représentent 67 % des achats plébiscités par les consommateurs de véhicules particuliers de la marque. Au cumul sur les dix premiers mois de l’année, TOYOTA atteint une hausse trois fois supérieure à celle du marché avec 16,5 %. Des statistiques qui confortent le constructeur asiatique à la sixième place en volume par marque sur le mois d’octobre. Sur le canal des ventes aux particuliers, TOYOTA occupe une cinquième position en France avec une part de marché de 6,2 % à l’issue de cette période automnale…

PARIS : Acteur majeur de l’industrie automobile sur la planète, le constructeur japonais TOYOTA produit au plus près des marchés sur lesquels sont commercialisés ses véhicules. C’est le cas de la France depuis 1967. Le groupe y conçoit, fabrique et distribue de nombreux véhicules comme viennent de le rappeler les statistiques des ventes du mois d’octobre.

Sur un marché en hausse de 13,8 % par rapport à l’an dernier, les immatriculations de véhicules particuliers subissent une forte poussée de 23,3 % en octobre. Avec 7 900 immatriculations sur le mois, la part de marché de TOYOTA sur ce segment commercial atteint 4,5 % et même 6,2 % sur le canal des particuliers. Depuis le début de l’année 2017, le constructeur de l’archipel du Soleil Levant a vendu 72 862 unités, soit + 16,5 % par rapport à la même période en 2016.

La nouvelle YARIS stylisée remplit ses objectifs…

Mais, ce mois d’octobre demeurera dans les annales pour l’industriel japonais qui dispose d’une unité de production ultra moderne à la périphérie de Valenciennes (Nord). Cette forte progression des ventes coïncide avec la réalisation d’un mois record en termes de commandes avec 11 500 unités, soit 29 % de mieux qu’en octobre de l’année dernière. Soit le meilleur mois d’octobre en matière de vente depuis cinquante ans !

L’explication est rationnelle et se résume au regain d’intérêt des consommateurs autour des modèles hybrides, à commencer dont la part s’élève à 67 % en octobre. Une mention particulière peut être accordée à la YARIS hybride qui a confirmé son succès depuis la présentation de sa nouvelle ligne en avril. Ce modèle bat tous les records de commandes à l’heure actuelle, avec 2 900 exemplaires : 70 % du total des commandes de YARIS.

Près de 90 000 véhicules des deux marques commercialisés en France en 2016

Par ailleurs, la marque du sud-est asiatique enregistre de très belles performances en utilitaires avec 300 commandes de PROACE, soit la meilleure opportunité commerciale depuis le lancement en 2016. Concrètement, ce modèle très prisé des artisans a bénéficié de la seconde édition des « Journées Plus utilitaires » déclinées dans le réseau sur tout le mois d’octobre.  Au niveau de la location longue durée, TOYOTA poursuit sa progression et atteint désormais une part de marché de 3 % sur ce canal. Autant de données chiffrées ayant de quoi satisfaire les neuf mille collaborateurs de l’entreprise dont 4 300 qui interviennent à travers le réseau de 300 sites de distribution autour des deux marques, TOYOTA et LEXUS. Rappelons qu’en 2016, le constructeur japonais a vendu plus de 88 000 véhicules de ses deux marques en France dont plus de 35 000 étaient équipés de la technologie hybride.

Dans le milieu du transport autocariste, les Cars MATHIEU font figure de vénérable institution professionnelle en Bourgogne Franche-Comté. Créée en 1907 par un certain monsieur JOSSOT, maraîcher de son état et originaire de la localité de SEIGNELAY (Yonne), l’entreprise va progressivement fructifier pour devenir l’un des leaders de son territoire, multipliant les voyages lointains afin de répondre aux attentes de nombreux touristes bourguignons et d’ailleurs ayant des velléités de découverte de destinations accueillantes comme le Maroc, la Turquie, le Portugal, la Grèce ou les pays de la Scandinavie. Filiale de la société ACKERMANN, autre acteur incontournable de ce segment d’activités, les deux structures ont intégré en janvier 2016 l’entité PROCARS, un gros faiseur en matière de développement de transport touristique et de réseaux urbains qui intervient aujourd’hui sur plusieurs régions françaises…

AUXERRE : Mardi 28 novembre en début d’après-midi : la salle des fêtes des Jonchères à VENOY, implantée à quelques encablures de la capitale de l’Yonne, devrait être bondée de clients potentiels pour accueillir la présentation du nouveau catalogue touristique 2018, conçu par la société des Cars MATHIEU. Ce rendez-vous informatif possédera également une autre dimension : l’opportunité heureuse de célébrer devant près de 300 personnes le quatre-vingt-dixième anniversaire d’une entreprise familiale icaunaise, apparue en 1907 !

Les origines de la future dynastie d’autocaristes

A cette époque, il n’était pas encore question d’acquérir de rutilants cars grand standing pour transporter les équipes fanions de l’AJ Auxerre, les cadres d’entreprises ou les touristes en goguette aux quatre coins du continent européen. Le porteur du projet décida de devenir commissionnaire en achetant toutes les listes de produits que son épouse avait reçu la veille afin de les ramener le soir venu à la clientèle. L’avènement de l’automobile allait bien vite concurrencer le cheval. C’est grâce à un antique modèle FORD que le fondateur de la future maison des Cars MATHIEU continua à transporter les marchandises. Une des filles de ce monsieur JOSSOT allait épouser un certain Robert MATHIEU, le grand-père de l’un des dirigeants, Philippe MATHIEU, qui fera prospérer avec ses frères cette dynastie qui développera brillamment la structure éponyme…

1950 : édition du premier catalogue de voyages…

Il faudra patienter jusqu’en 1950 pour que se transforme petit à petit le cadre professionnel de l’entité. Ce sera l’édition du premier programme de voyages. L’explosion de celui-ci se fera un peu plus tard : au beau milieu des années 1960, avec la multiplicité des offres à partir d’autocars plus modernes et mieux équipés en Europe, sur le pourtour méditerranéen et même en Afrique du Nord.

Sans que le succès ne diminue depuis…

Lors de son discours à la tribune officielle de ce jour commémoratif, Philippe MATHIEU reviendra sur cette épopée extraordinaire vécue par l’ensemble du personnel de l’époque mais aussi de nombreux clients. Il sera naturellement question des nouveautés 2018 et de la présentation de l’épais et esthétique catalogue dévoilant la kyrielle de possibilités pour s’évader l’esprit en compagnie de professionnels maîtrisant amplement le sujet…

La force d’une entité de poids au plan inter-régional : PROCARS

Comme l’expliquera Frédéric JOUY, responsable de PROCARS, de nouveaux thèmes touristiques agrémenteront le contenu de cet opuscule très attendu, notamment ceux orientés vers l’œnologie et la gastronomie. L’approfondissement culturel mais aussi musical s’agrégera à la dimension géographique cette année avec en toile de fond des déclinaisons fortes vers des destinations incontournables à l’instar de l’Italie de la Renaissance, de l’Angleterre vue sous le prisme de l’époque romantique mais aussi celle contemporaine, inféodée aux exploits livresques et cinématographiques du célèbre magicien Harry POTTER créé par J.K. ROWLING !

Ce double événement qui sera d’ailleurs renouvelé à Charny le 01er décembre avec la présentation de l’autre filiale de PROCARS, ACKERMANN, sous un mode opératoire quasi similaire, favorisera la présentation du tout nouveau bus SETRA, véhicule fait de convoitise et de curiosité.

Pour mémoire, précisons que PROCARS représente un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros et accueille un effectif de 300 professionnels agissant sur cinq départements que sont la Seine et Marne, l’Aube, le Loiret, la Marne et l’Yonne. Sa flotte, impressionnante, comprend à ce jour 250 autocars destinés aux transports et voyages, parcours scolaires, tourisme, transports professionnels et d’entreprises, ainsi que les services urbains…

AUXERRE : Une fois par an, lors du « GHOST Festival », les habitants de Taïwan se rassemblent à proximité des rivières et des lacs pour confier à l'eau de petits lampions, symboles des âmes qui voyagent au gré de l'existence.

De ce rituel qui lie si intimement le mouvement et la vie, le jeune chorégraphe Po-Cheng TSAI a dérivé une formidable invitation à la danse. Ses « Floating Flowers » se présentent huit en scène, quatre femmes et quatre hommes, tous vêtus de tulle blanc.

Conçu comme un mémorial dédié au père disparu du chorégraphe, « Floating Flowers » est une pièce dense et recueillie mais non dénuée d'espièglerie, à l'image de danseurs se faisant à l'occasion la courte échelle pour former d'éphémères géants sautillant avec une grâce de Sylphide !

Avec un plaisir contagieux, les interprètes empruntent leurs mouvements intimes à l'eau, orchestrent une traversée graduelle du deuil au tourbillon de la vie, parfois jusqu'à la transe. Irriguée par les influences orientales (qi gong, tai-chi...), la pièce évoque aussi les danses aborigènes des peuples originaires de l’île, en contraste avec des mouvements de « street dance », des réminiscences de grands ballets ou des éclairs de flamenco.

 

Une liberté de formes qui fait de cette danse des antipodes un témoignage à la portée universelle sur le devenir des hommes, en même temps que l'expression d'un authentique héritage culturel. Un pur moment de poésie visuelle dont l'élan vital a ravi les cœurs au Festival d'Avignon 2016.

Un spectacle à ne manquer sous aucun prétexte le mardi 28 novembre à 20h30 grande salle du théâtre d’Auxerre (03.86.72.24.24.).

Parce qu’il est indispensable de développer l’interactivité avec son environnement extérieur, la société de l’Yonne, pilotée par l’ingénieux entrepreneur auxerrois Antoine GODARD, spécialiste dans l’étude, la conception, la réalisation et l’installation d’espaces aquatiques, propose une nouvelle variante de tables sensorielles au design plus épuré et d’une grande simplicité d’utilisation, lancée depuis peu sur le marché. Fonctionnalité de l’ensemble : attiser l’éveil des personnes autistes ou celles atteintes d’un handicap…

AUXERRE : Société entrepreneuriale de l’Yonne, membre d’un réseau déjà implanté à l’origine au Canada, ESPACE d’EAU développe une nouvelle gamme de produits à destination des établissements publics et privés accueillant des personnes âgées, ou en situation de handicap moteur et cérébral.

Concept unique en France, issu de l’un de ses axes d’activité importants, la table sensorielle aquatique se destine plus spécifiquement aux personnes à mobilité réduite, voire aux autistes, ayant besoin de se mouvoir et de se repérer dans un environnement spécifique. Grâce au travail approfondi réalisé autour de certains sens comme le toucher, l’ouïe ou la vue.

Une version de la nouvelle table installée en Bretagne…

La troisième génération de ces tables qui interpellent de plus en plus les professionnels de santé et des milieux sanitaires offre une grande simplicité d’usage pour ses destinataires. Le but étant de posséder davantage d’interactivité à son contact et d’optimiser de fait le sens de l’éveil des patients.

Plusieurs spécialistes et équipementiers en mobilier sanitaire, à l’instar du groupe MANUTAN Collectivités (anciennement CAMIF Collectivités), se disent intéressés par la démarche créative de l’entrepreneur nord-bourguignon. Le dernier spécimen de la famille a été réalisé en partenariat avec NOKINOMO, un cabinet d'architecte spécialisé dans des projets très spécifiques. Il vient par ailleurs d’être installé dans un centre adapté à l’accueil d’autistes dans le Morbihan à Lorient.

D’autres établissements devraient suivre le même chemin tant les retours d’expérience accréditent déjà le côté avantageux pour ses utilisateurs.

Créée en avril 2010, la SARL d’Auxerre possède bien d’autres atouts dans son jeu, en modelant et en assemblant de la manière la plus réussie le verre silicate, le verre acrylique, l’inox, l’eau et la lumière.

Des chantiers à l’audace absolue pour ce touche-à-tout de génie…

Proposant un travail exclusivement sur mesure à un panel de partenaires à 98 % professionnels, ESPACE d’EAU compte parmi ses références grands comptes des géants de la grande distribution tels que le groupe CARREFOUR mais aussi des établissements bancaires (HSBC), des cabinets d’avocats à Paris et même la famille princière d’Arabie Saoudite !

Seul aux commandes de son outil de production, et ne comptabilisant plus le nombre d’heures effectuées de façon hebdomadaire (plus d’une centaine !), Antoine GODARD conçoit, fabrique et installe des murs d’eau ou des murs de bulles ayant comme finalité d’embellir un site à vocation professionnelle. Un important cabinet d’avocats de la capitale a investi une coquette somme d'argent à la conception d’un mur végétal, assorti à la présence d’un petit ruisseau, encastré dans sa salle de signature. Plus près de nous, au printemps, ESPACE d’EAU a équipé un bâtiment administratif pour HSBC d’un énorme mur d’eau placé au-dessus d’un parking sous-terrain, avenue Kléber à Paris. Coût du projet : 80 000 euros !

Les exemples de la sorte se multiplient avec une appétence particulière du jeune homme pour les chantiers les plus audacieux, et de plus en plus éloignés de sa base arrière : Andorre (conception en 2018 d’un agencement d’un casino), Espagne, Maroc, Belgique (avec en projet l’installation d’un système aquatique dans un nouvel hôtel 4 étoiles), Suisse où les dossiers abondent…notamment celui où il interviendra dans une clinique privée.

Une expérience à peine croyable en Arabie Saoudite !

Mais, la destination la plus originale avec laquelle Antoine GODARD a dû composée lors de fréquents séjours à l’étranger, c’est l’Arabie Saoudite. Choisi par une filière internationale du groupe de BTP OGER,l’entrepreneur d’Auxerre a réalisé sur place un aménagement de très grande importance pour l’un des membres de la famille royale.

Occupant une position privilégiée sur ce marché de niche où ne se concurrencent que cinq sociétés en France, le dirigeant de la SARL de l’Yonne profite de l’éclectisme de ses contrats pour laisser libre cours à une imagination fertile, côté créativité.

Parmi les milieux professionnels où son entreprise est le plus souvent sollicitée : le secteur médical, le tissu de l’agro-alimentaire, l’automobile, l’hôtellerie et la restauration, mais aussi les spas, les salons de coiffure (le groupe YSEAL dont le siège est implanté dans l’Yonne), des cabinets d’esthétisme, l’artisanat. Des agences de communication s’octroient aussi ses services inestimables afin d’habiller de grands salons internationaux : le SIRAH, le Mondial de l'Automobile, le Salon aéronautique du Bourget, le Mondial de la piscine et le fameux " Maison et Objet "…

Page 1 sur 5
Bannière droite accueil