Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
110 Bourgogne
Région Bourgogne France-Comté
Criquet Magazine
Lycée Saint-Joseph de la Salle
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
chambre des métiers et de l'artisanat
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
Criquet magazine
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat
logo-110-bourgogne-ok.png

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

Sans doute sera-t-il l’une des attractions du futur « Cité 89 », le salon des collectivités territoriales icaunaises, accueilli le 17 octobre prochain au parc des expositions d’Auxerre. L’ « AJ Bus » est néanmoins déjà bien visible depuis quelques mois sur le département de l’Yonne. D’autant que son nouveau responsable n’est pas une tête inconnue ! Jérôme ATTIAVE, dirigeant de la société d’aide à la personne « AJ Services 89 », a réussi son « mercato » en embauchant il y a peu Sébastien CAMBUZAT. C’est lui qui pilote désormais ce véhicule original et sa nouvelle carrière !

 

AUXERRE : Les utilitaires aux usages informatifs et préventifs ont la cote dans le département de l’Yonne ! Après ceux utilisés par le Conseil départemental et le SDIS qui sillonnent les quatre coins de notre territoire dès qu’ils en ont l’opportunité, voici les initiatives mobiles privées qui se mettent à circuler sur nos routes ! Dans le cas présent, l’ « AJ Bus » est opérationnel depuis la fin de l’année 2022 et ne cesse d’intriguer celles et ceux qui le remarquent.

De quoi s’agit-il ? D’une initiative novatrice, imaginée par Jérôme ATTIAVE, dirigeant de la société d’aide à la personne, « AJ Services 89 », qui répond à différents objectifs, à commencer par ceux de l’information et de la sensibilisation.

Force est de constater que depuis la mise en circulation de ce petit véhicule aux couleurs de la structure, la fréquentation est en hausse d’étape en étape ; les visiteurs venant y glaner des informations pratico-pratiques sur les besoins en aides diverses et variées (de celles qui concernent le maintien à domicile des personnes âgées/handicapées, il va de soi). A son bord, on y parle volontiers de recrutements d’auxiliaires de vie comme d’aides ménagères, mais aussi des prestations offertes par les sociétés spécialisées en matière d’intervention à domicile, de jobs d’été pour les étudiants ou de données plus générales sur la filière, toujours en quête de vocation et de nouveaux collaborateurs.

 

Une figure connue de l’Auxerrois derrière le volant !

 

Bref, l’ « AJ Bus » est une excellente vitrine de communication pour « AJ Services 89 » mais pas que, qui sait l’utiliser à bon escient sur les différents endroits où il fait escale. Un outil promotionnel visible, ergonomique à bord, piloté par un visage connu de la sphère professionnelle auxerroise depuis qu’il a été recruté à cet effet, c’est-à-dire Sébastien CAMBUZAT !

On se souvient de ce garçon dans sa vie professionnelle antérieure – au sein du magasin ATAC d’Auxerre où il avait su apporter sa griffe experte dans l’animation commerciale de la boutique, avec la grande opération de rentrée annuelle autour de la découverte des vins, à l’automne – qui a donc changé complètement de registre !

 

 

Un virage à 180° qui lui permet désormais d’être aux commandes de ce bus utile à la vocation informationnelle. Récemment, « AJ Services 89 » a posé son véhicule au parc Roscoff lors de la fête annuelle de l’OAH, Office Auxerrois de l’Habitat, où il a connu le succès !

 

Et pourquoi pas la convergence de tous les bus utiles aux Icaunais ?

 

Dans les communes rurales, le bus est le bienvenu. Du moins pour celles qui acceptent de l’accueillir, comme le précise Jérôme ATTIAVE.

« En règle générale, nous répondons aux demandes des collectivités, explique le dirigeant à la tête de l’entreprise depuis 17 ans, le bus est positionné sur la place du village durant la matinée afin d’y recevoir le public. Mais, il y a encore des réticences chez certaines d’entre elles. D’autant que nous ne faisons absolument pas la promotion de notre marque à bord mais plus de la sensibilisation aux aides à domicile, aux maintiens des personnes âgées chez elles, tout en suscitant de nouvelles vocations professionnelles… ».

L’aide à domicile est un secteur en pleine recrudescence d’emplois. Le bus itinérant est une réponse appropriée pour démystifier cette filière, plus que jamais utile dans les lieux de vie reculés de notre territoire.

L’une des idées sur laquelle Jérôme ATTIAVE aimerait se pencher davantage à l’avenir : la convergence de tous ces véhicules utilitaires au sens propre comme au figuré sur un lieu et à une date unique afin d’y créer un évènementiel ouvert au public. Une grande concentration de l’altruisme et du service aux autres ? Et pourquoi pas la saison prochaine ?!

 

Thierry BRET

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Encore un sujet suscitant la polémique dans le sérail politique auxerrois ! Il est survenu après les déclarations dans « Le Monde » de l’ancien ministre des Sports, le champion olympique des Jeux de Montréal Guy DRUT, à propos de son soutien à la ligne d’Eric CIOTTI, faisant alliance avec le Rassemblement National. L’opposition municipale du cru s’est engouffrée dans la brèche, exigeant de débaptiser la nouvelle piste d’athlétisme, inaugurée en mai, au nom et en présence de l’illustre personnage sportif. Une requête refusée…  

 

Lundi   

Si la formule n’était pas galvaudée, on pourrait dire qu’une partie de la France a la gueule de bois ce matin… Mais depuis trois semaines, c’est comme si beaucoup n’avaient pas dessoulés ! En ce lendemain de premier tour des législatives qui a vu les idées d’extrême droite recueillir près de 34 % des suffrages, une petite pensée pour Divine KINLELA, cette aide-soignante d’origine congolaise, en France depuis une trentaine d’années, devant encaisser insultes et cris de singes de la part de ses « Thénardier » de voisins sympathisants du Rassemblement National, à Montargis. Une plongée dans le racisme quotidien, captée par les caméras « d’Envoyé spécial », qui aura au moins permis au parquet de la ville, de se saisir des faits avant de porter l’affaire devant les tribunaux. On ne peut que souhaiter à cette virago au visage flouté, adepte du « on fait ce qu’on veut, on est chez nous », de connaître un jour l’EHPAD ou l’hôpital et de se faire torcher le c… par une aide-soignante aux origines pas forcément gauloises ! 

 

 

Mardi

Le Rassemblement National est aux portes du pouvoir dans la deuxième circonscription de l’Yonne, avec une candidate à plus de 44 % et 7 000  voix d’avance sur le député sortant, André VILLIERS. A peine les résultats connus, son challenger du Nouveau Front Populaire et maire d’Asquins, Philippe VEYSSIERE, se retirait, pour éviter qu’une triangulaire ne ruine les espoirs de l’ancien président départemental. Ce dernier, déclarant dès lundi matin, souhaiter faire venir dans l’Yonne Edouard PHILIPPE, pour lui prêter main-forte avant le second tour. Pas très fair-play pour les électeurs du NFP de tous bords et en particulier ceux de LFI, susceptibles de lui apporter un soutien en votant pour lui dimanche prochain et très risqué, comptablement parlant, alors que le patron du parti « Horizons », à peine les premiers résultats connus dimanche soir, prônait la politique du « Ni Rassemblement National, ni La France Insoumise » !   

 

Mercredi

 

Ce n’est pas tous les jours qu’un avion « Awacs » reconnaissable à son radar accroché au fuselage, escorté de « Mirage 200 » et d’un « Rafale », survolent à basse altitude les cieux auxerrois ! De quoi affoler nombre d’habitants tout près à y voir une invasion ennemie ou la prise du pouvoir par l’armée, suite aux incertitudes électorales ! Au point d’obliger la préfecture à se fendre d’un communiqué pour rassurer la population en expliquant que ce n’était qu’un exercice, invitant pour autant, à ne pas surcharger les lignes téléphoniques de la police et la gendarmerie ! Là où il suffisait d’un peu de bon sens pour comprendre qu’il ne s’agissait que d’une répétition du défilé aérien du 14 juillet prochain…Mais bon sens n’a jamais rimé avec phantasmes !

 

 

Jeudi

On a enfin la bande son de la photo prise à la foire de Sens, lors de la visite matinale de Jordan BARDELLA : « Dany ! Pourrais-tu la mettre en veilleuse jusqu’à ce que je décroche ce CDD à Matignon… ! ». Il ne suffit pas de ripoliner les couleurs d’un parti pour le faire devenir fréquentable et derrière le costume et la cravate, le vernis se craquelle… Les propos de Daniel GRENON tenus dans les locaux de l’Yonne Républicaine, lundi dernier, lors d’un débat l’opposant à la candidate NFP, Florence LOURY, authentifiés par l’enregistrement réalisé alors, font aujourd’hui polémique, bien au-delà des frontières départementales. Il y avait longtemps que depuis Emile LOUIS, l’Yonne n’avait ainsi été mise en « lumière », aussi sombre soit-elle ! « Il y a des gens qui sont maghrébins, qui sont rentrés au pouvoir. Alors je sens que ces gens-là n’ont pas leur place dans les hauts lieux. Après, le maghrébin binational, il a sa place en France. Mais pas dans les hauts lieux…». Des propos ouvertement racistes suscitant la désapprobation de la classe politique toute entière, jusqu’à Jordan BARDELLA « himself », évoquant des « brebis galeuses » au sein de son parti. Je dédie au député de la première circonscription, en lice pour sa réélection, ces quelques mots d’Albert CAMUS : « Je sais bien quelle profondeur de traditions me sépare d’un Africain ou d’un Musulman. Mais je sais bien aussi ce qui m’unit à eux et qu’il y ait quelque chose en chacun d’eux que je ne puisse mépriser sans me mépriser moi-même… »…

 

Vendredi

 

Le 15 mai dernier, il était à Auxerre pour l‘inauguration de la nouvelle piste d’athlétisme du Stade Auxerrois, baptisée de son nom, « Guy DRUT ». On sait désormais que l’ancien champion médaillé d’or aux Jeux Olympiques de Montréal en 1976, en pince aussi pour une flamme qui n’a rien d’olympique, après un entretien au journal « Le Monde » où il a exprimé publiquement son soutien aux dissidents LR emmenées par Eric CIOTTI, partis rejoindre le Rassemblement National. Un rapprochement dénoncé par la conseillère auxerroise d’opposition Sophie FEVRE, qui a demandé en conseil municipal de débaptiser la piste inaugurée au printemps dernier. Hors de propos lui a répondu l’adjoint aux Sports Hicham El MEHDI, considérant qu’une telle distinction honorait le champion de 1976 et non l’homme politique et ancien ministre des Sports. Des arguments ne pouvant que résonner agréablement aux oreilles des thuriféraires de PETAIN, impatients de voir un jour une avenue ou un boulevard à son nom, en mémoire du « Vainqueur de Verdun » !

 

 

Samedi

Et dire que son séjour express de quelques heures sur le « Caillou » était motivé par la volonté de rétablir l’ordre en Nouvelle-Calédonie… Plutôt raté pour Emmanuel MACRON, à en juger par le transfert en métropole de sept militants indépendantistes, placés en détention provisoire pour soupçon d’orchestration des émeutes ayant émaillé l’archipel en juin dernier ! A croire que les geôles de Nouméa ne connaissent pas les lois de la république ! Un « bannissement » à 18 000 km de leurs familles, qui n’est pas sans rappeler celui de Toussaint LOUVERTURE, « père » de l’indépendance haïtienne en 1801, enfermé deux ans plus tard sans autre forme de procès au Château de Joux, dans le Jura, sur ordre de Napoléon, où malade et affaibli, il trouva la mort le 07 avril 1803. Pas certain que les tensions sur l’île s’apaisent après une telle mesure…

 

 

Dimanche

Après la gueule de bois, le coup de massue ! Faute de voir le RN prendre les rênes de Matignon pour les uns, faute de voir le NFP virer en tête au soir du second tour pour les autres, avec la crainte d’un Jean-Luc MELENCHON Premier ministre ! Ambiance morose ce dimanche soir à la préfecture, face aux lendemains incertains qui s’annoncent, façon IVe République. Une soirée où l’on aura surtout noté l’absence du député réélu, Daniel GRENON. Une première semble-t-il dans l’histoire des soirées électorales !  La « tombeuse » du « Roi André », Sophie-Laurence ROY ne faisant qu’une brève apparition en début de soirée. Peut-être avait-elle des gougères au four ! Au national, Jordan BARDELLA a déjà révisé sa playlist pour une prochaine soirée karaoké, en puisant dans le répertoire aznavourien : « je m’voyais déjà en haut de l’affiche… ». Emmanuel MACRON pour sa part, puisant dans celui de Gilbert BECAUD : « Et maintenant, que vais-je faire… ? »  

 

Dominique BERNERD

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

On appelle cela un grand chelem. Un terme bien connu et usité particulièrement dans le monde de l’ovalie, chez les adeptes de la chose rugbystique. Mais, aussi le carton plein. Au terme de la journée dominicale du 07 juillet et de ses inattendues législatives anticipées, le département de l’Yonne a réalisé lui aussi la bascule. Au niveau de sa préférence politique. Ainsi, le Rassemblement National rafle la mise, empochant d’un seul coup les trois circonscriptions du territoire. Trois députés sur trois. Une première commentée par Julien ODOUL…

 

AUXERRE : Tourner la page de l’ère MACRON sur le département de l’Yonne ? C’est l’explication de texte qui est apportée par le député de la troisième circonscription de l’Yonne, Julien ODOUL, qui avait déjà renouvelé son bail de parlementaire la semaine passée au soir du premier tour des législatives, dans un communiqué de presse diffusé ce lundi 08 juillet, au lendemain des élections législatives anticipées.

Saluant la victoire – il parle de « triomphe » - historique des candidats du Rassemblement National sur le territoire le plus septentrional de la Bourgogne, le président du groupe RN à la Région Bourgogne Franche-Comté estime que « ce succès est sans appel pour le projet patriotique porté par Marine LE PEN et Jordan BARDELLA qui a rassemblé plus de 70 000 Icaunais sur leurs candidats ».

Puis, il poursuit dans ses commentaires : « Cette soirée est historique. Il n’y a jamais eu autant de députés patriotes à l’Assemblée nationale ! Nous réussissons le grand chelem dans l’Yonne, preuve de la confiance qu’accordent les Icaunais à leurs candidats RN. A l’échelle de la région, nous remportons la majorité des sièges et nous faisons barrage au projet de l’extrême-gauche avec qui la « Macronie » et certains LR se sont compromis. Sans majorité absolue à l’Assemblée nationale, Emmanuel MACRON n’aura pas d’autre choix que d’écouter enfin le peuple et le Rassemblement National ou d’offrir les rênes du pouvoir à Jean-Luc MELENCHON et au chaos ».

Julien ODOUL considère aussi que ces victoires, celles de Sophie-Laurence ROY, Daniel GRENON et lui-même, sont « le fruit d’un travail collectif et d’une mobilisation sans précédent. Elles témoignent de la volonté des électeurs de tourner la page MACRON tout en rejetant la violence du projet porté par le Nouveau Front Populaire… ».

Rejetant de fait une « Macronie » en faillite et une gauche, compromise avec les éléments les plus radicaux. Du trois en un, en somme, pour la ligne politique qui sera défendue au Palais Bourbon par les parlementaires de l’Yonne…

 

Thierry BRET

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

La situation pourrait paraître cocasse sur le papier, pourtant elle est devenue vitale pour le représentant de la majorité présidentielle, André VILLIERS (Horizons) et sa possible réélection au poste de député de l’Assemblée Nationale. En prenant très vite la décision de se retirer du jeu, évitant ainsi une triangulaire qui aurait pu s’avérer néfaste au parlementaire agriculteur du Vézelien, le candidat LFI NFP Philippe VEYSSIERE a complexifié la partie dans la seconde circonscription, plus indécise que jamais ?

 

AVALLON : Pas de triangulaire, donc au soir du premier tour de scrutin sur cette circonscription, chère au député sortant, André VILLIERS ! On le doit au retrait rapide du candidat de La France Insoumise, et estampillé Nouveau Front Populaire, Philippe VEYSSIERE, qui a choisi de retirer sa candidature aux alentours de 21h30, dimanche dernier, levant ainsi les doutes quant à la constitution d’un front républicain visant à contrecarrer les objectifs de conquête de la candidate du Rassemblement National et de l’alliance LR, Sophie-Laurence ROY.

Le choix de Philippe VEYSSIERE n’est pas tant de faire gagner le député sortant mais plutôt d’infliger une défaite au parti mariniste qui est toujours dans l’optique de réaliser la passe de trois sur trois dans notre département.

L’édile de la localité d’Asquins, près de Vézelay, a réalisé un score honorable de 19,50 % des suffrages, mais bien en deçà des résultats obtenus par André VILLIERS (29,33 %) et surtout Sophie-Laurence ROY, qui vire en tête avec 44,51 %.

 

 

En se ralliant à la cause de la réélection du député Horizons, Philippe VEYSSIERE a pour objectif de battre le Rassemblement National, tout en posant aussi ses conditions auprès d’André VILLIERS. En l’occurrence que ce dernier propose davantage de textes de loi à l’avenir, dans l’intérêt des citoyens. De l’Yonne ou d’ailleurs.

Ce désistement représente une opportunité supplémentaire de conserver son siège au sein de l’hémicycle parisien, pour André VILLIERS. Il sait dorénavant qu’il pourra compter sur les voix de la gauche pour peut-être se maintenir dans sa fonction au soir de ce dimanche…Un sacré challenge à relever pour combler le retard de voix…

 

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Le Grand Orient de France a lancé un appel le 18 juin à Paris et demandé à ses loges en province de relayer ses positions dans ce moment crucial pour l'avenir de la République que constituent les élections législatives de 2024. L’initiative des loges de l’Yonne d’intervenir dans cette campagne électorale est donc exceptionnelle mais elle est à la hauteur des menaces encourues et perçues par les francs-maçons du département…

 

COMMUNIQUE : La République est au pied du mur de l'anti-République. Par un habile marketing, un vocabulaire et des postures policées afin de se rendre plus acceptable, par le recours aux mensonges, l’extrême droite est en passe dans l'Yonne de conquérir les trois sièges de député. Pourtant, il ne faut pas s’y tromper : l'extrême droite, le RN aujourd'hui, n'a pas changé !

Les Francs-maçons du Grand Orient de France, dans leur grande diversité d’opinion, sont  indéfectiblement rassemblés par les valeurs qu’ils défendent depuis des décennies : respect de la liberté de conscience, de la liberté d'expression, de la liberté de penser, mais aussi la justice sociale, le respect des autres - de tous les autres - et la démocratie.

Or toutes ces valeurs sont insidieusement menacées par ce parti politique dont l'objectif est de saper les fondements des Institutions républicaines qui les portent - publiques et privées – et  l’Etat de droit qui les protège garantissant ainsi la paix civile dans notre pays.

 

 

Les présidents des loges icaunaises du GODF appellent les citoyens à faire barrage, sans concession le 07 juillet, aux candidat(e)s dans l’Yonne issu(e)s de cette idéologie, mortifère pour ces valeurs.

Bien au-delà de la compétition électorale, il s'agit de se mobiliser pour sauver l'idéal républicain du populisme xénophobe et de ses promesses d'un grand bond en arrière. Sauver les Lumières contre les anti-lumière ! Les francs-maçons, républicains et démocrates, de l’Yonne, ne faibliront pas dans cette tâche !

 

Les Présidents des quatre loges icaunaises du Grand Orient de France

Auxerre, Vézelay, Sens et Bassou.

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99
Page 1 sur 256

Articles

Bannière droite accueil