Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-ccap-vital-sante-auxerre.jpg
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-ccap-vital-sante-auxerre.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

L’internationalisation représente une priorité essentielle pour les acteurs institutionnels et économiques de la région. Courant juillet, la Chambre de commerce et d’industrie régionale (CCIR), Business France, l’Agence économique régionale (AER) et le Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté se sont réunis en présence du secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Baptiste LEMOYNE, pour entériner plusieurs conventions de partenariat favorables à l’ouverture vers le monde des entreprises. Une convergence d’esprit permettant de franchir un nouveau cap…

DIJON (Côte d’Or) : Chaque année, la Région consacre près de deux millions d’euros pour accompagner les entreprises dans les phases importantes de leur développement à l’international. Cet accompagnement se traduit en règle générale par de multiples étapes : conseil, prospection, recrutement, implantation. L’organe exécutif intervient alors sous formes d’avances remboursables ou de subventions, à titre individuel ou collectif.

En parallèle, les entreprises positionnées sur l’export peuvent bénéficier de la promotion assurée par la Région sur les salons professionnels, organisés en France mais aussi à l’étranger. Ces opérations se réalisent avec le concours de la Chambre de commerce et d’industrie régionale.

Les bons résultats de la Bourgogne Franche-Comté à l’international…

Se hissant en tête des régions françaises en termes de solde commercial par habitant, le territoire bourguignon-franc-comtois a réalisé plus de 20 milliards d’euros à l’exportation en 2017 pour 17 milliards d’euros d’importations. Placée derrière l’Occitanie et le Grand Est, elle occupe une méritoire troisième place au niveau du solde de la balance commerciale.

A travers sa politique d’internationalisation, la Région a pour ambition de satisfaire les besoins des entreprises du territoire en termes d’attractivité, de commercialisation des produits, de prospection et de rayonnement international. Non seulement, à travers les nouvelles conventions signées en ce mois de juillet, il d’agira d’aider les entreprises à exporter. Mais, l’attirance de nouvelles structures professionnelles sur le territoire intègre ses priorités stratégiques.

Trois conventions partenariales pour étoffer ce dynamisme à l’export…

La première de ses signatures se rapporte à une convention-cadre entre la Région et Business France. Les priorités et les compétences de la Région rejoignent celle de la mission de Business France. Signée par Patrick AYACHE, vice-président de la Région en charge de l’attractivité, du tourisme et de l’export, et Christophe LECOURTIER, directeur général de Business France, cette convention consolide le partenariat entre les deux entités.

Second document paraphé ce jour-là au siège de la société EUROGERM à Saint-Apollinaire (une PME qui a su profiter pleinement du levier de l’international pour se développer dans le secteur de l’agroalimentaire) : la convention tripartite entre la Région, Business France et la CCIR.

Profitant de la réforme du commerce extérieur, présentée par le Gouvernement le 23 février 2018, la Région a décidé d’entériner la création d’une « Team export BFC ». Dans l’absolu, cette convention se traduit concrètement par un renforcement des moyens humains pour apporter un service optimum et de proximité aux entreprises locales, et des solutions pour donner le goût de l’international au plus grand nombre d’entreprises.

Enfin, pour conforter la « Team Invest BFC », Business France et l’Agence économique régionale, bras armé de la Région, ont signé la nouvelle convention pour fortifier la prospection d’investisseurs. Il s’agit aussi de renforcer l’attractivité du territoire auprès de nouvelles entreprises.

Parmi les acteurs majeurs du monde de l’entreprise qui renouvelle cette année encore sa confiance auprès du staff et des joueurs de l’équipe professionnelle de football, l’établissement bancaire, représenté dans l’Yonne par son directeur régional, Laurent GUEIT, nous livre ses explications…

AUXERRE : Pourquoi la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté est-elle engagée aux côtés de l'AJ Auxerre ?

C’est un partenariat « historique » qui découle de l’existence même de la Banque populaire de l’Yonne.

Comment définissez-vous le rôle de partenaire dans le cas présent ? Etes-vous simplement financeurs ou apportez-vous d'autres valeurs ajoutées ?

Nous sommes l’une des banques de l’AJA. Nous apportons une contribution à l’école de football dont nous sommes le sponsor du maillot. La Banque Populaire est également partenaire de la section professionnelle à travers la location de place prestige…

Vis-à-vis de vos clients professionnels et collectivités, il est indispensable d'être positionné ainsi sur le terrain, notamment dans le domaine du sport de haut niveau ?

Je ne suis pas sûr que cela soit indispensable vis-à-vis de  nos clients. En revanche, c’est une volonté forte de notre banque régionale de participer à la vie de son territoire. A ce titre, nous avons choisi de sponsoriser l’école de football plutôt que le club professionnel.

Au niveau régional, la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté soutient-elle d'autres initiatives sportives de ce style ?

Au niveau professionnel, nous encourageons essentiellement les initiatives inhérentes au sport collectif : Dijon Football Club Olympique, USO Nevers Rugby, Elan Chalon Basket, le football club de Bourg Péronas puisque le Pays de l’Ain est une partie intégrante de notre zone de couverture. Mais, il y aussi un soutien au monde associatif de clubs amateurs, notamment ceux qui se positionnent dans l’organisation de course à pied ou de trails

La performance sportive peut-elle s'appliquer à la performance de l'entreprise ?

J’en suis intimement convaincu. Malgré l’absence de littoral maritime sur notre région, nos équipes s’identifient fortement au team « Banque Populaire Voile ». Nous avons eu le plaisir de recevoir le skipper Armel Le CLEACH et nous avons pu trouver de nombreux points de convergence sur la performance à l’instar de la préparation, de l’exigence au quotidien et du plaisir de parvenir au résultat.

Comment envisagez-vous la saison 2018/2019 au niveau de l'AJ Auxerre ?

J’ai retenu la phrase prononcée par le président Francis GRAILLE : « il est plus difficile de monter en Ligue 1 que de s’y maintenir… ».

Si, le club accède en Ligue 1, seriez-vous toujours partenaires compte tenu des budgets de fonctionnement beaucoup plus élevés pour cette division ?

Nous l’étions du temps de la Ligue des champions. Je souhaite, en premier lieu que l’AJ Auxerre retrouve la Ligue 1. Ce serait un bonheur de continuer le partenariat en retrouvant l’élite… ».

Autour de thématiques en étroite osmose avec l’actualité (la rumeur, la dénonciation et les non-dits), les comédiennes et comédiens de cette troupe théâtrale de très grande qualité prêteront vie aux personnages imaginés par le dramaturge italien, Carlo GOLDONI, en 1750. Œuvre intemporelle faisant montre d’un cruel modernisme et d’une rare intensité, la pièce « Les Cancans » devrait se délecter avec beaucoup de plaisir par les amateurs de comédie italienne à l’heure où les ragots sont rois…

DRUYES LES BELLES FONTAINES : L’été nous revient avec ses prestations théâtrales de belle facture, proposées, si les conditions météorologiques le permettent, sous le feu éclatant des étoiles et de la lune rayonnante.

Créant ainsi une atmosphère envoûtante, voire extraordinaire dans un cadre chargé d’histoire et de mystères : l’enceinte du château moyenâgeux de la localité de Puisaye Forterre.

Depuis seize ans, désormais, les férus de belles lettres et de bons mots, de scénographies délirantes dans l’art du comique ou d’intrigues policières passionnées à nombreux rebondissements ne se lassent jamais de ces rendez-vous de la période estivale, concoctés par l’association des « Amis du Château ».

La structure du président Félix MOREAU remet donc le couvert avec cette édition 2018. Confirmant ainsi que ces spectacles faisant la part belle aux orateurs et comédiens professionnels ou amateurs se marient à merveille à chaque été. Pour le plaisir des petits et des plus grands.  

Cette fois-ci, c’est une pièce de Carlo GOLDONI, dramaturge vénitien qui sera interprétée sur l’estrade sise devant le donjon de cet édifice du patrimoine culturel local.

Régulièrement jouée par les compagnies théâtrales nationales, la pièce « Les Cancans » donnera une excellente opportunité à la troupe des « Baladins du Château » de se produire une fois de plus à Druyes avec cette même envie qui la caractérise. Comme ce fut le cas la saison dernière avec « La Soupière », une œuvre écrite par le talentueux Robert LAMOUREUX qui maniait la plume et l’humour corrosif à la perfection.

Ces spectacles seront donnés le vendredi 03 août, le samedi 04 août, le jeudi 09 août, le vendredi 10 août et la dernière, programmée le samedi 11 août. Toutes ces représentations débuteront à 21h30 précises.

Au terme de la saison écoulée, le speaker officiel du club de football professionnel de l’Yonne, Marcel BAUDIOT, faisait valoir ses droits à un départ bien mérité après de nombreuses années à ce poste clé de l’animation d’avant match. Pour lui succéder, les dirigeants de l’AJ Auxerre ont jeté leur dévolu sur l’une des voix vedette de l’antenne icaunaise de France Bleu, Mathieu MONTELS, supporter depuis toujours des sportifs bourguignons…

AUXERRE : Immergé dans le grand bain des événementiels au soir de la présentation de l’équipe première aux partenaires (il a déjà l’expérience de ce type de rendez-vous depuis cinq ans au sein de l’univers radiophonique), Mathieu MONTELS n’a pas failli dans sa prise de parole initiale face aux suiveurs du club de Ligue 2.

Véritable maître de cérémonie de cette soirée de gala où furent accueillies sur l’estrade les 23 composantes de cet effectif ambitieux et leurs encadrants, l’animateur de France Bleu Auxerre a su dérouler avec professionnalisme et sérieux le fil conducteur de cette manifestation.

Aux côtés du président Francis GRAILLE, du directeur général, Baptiste MALHERBE et de Cédric DAURY, directeur sportif, la « voix » de la radio bleue départementale a pu tester avec efficience ses capacités à se faire entendre des fidèles aficionados de ce club mythique qu’il vénère depuis l’épopée de 1996, synonyme de succès au plus haut niveau pour l’AJA.

Des ponts naturels et étroits entre le métier d’animateur et de speaker…

En fait, et il l’avoue avec cette humilité qui le caractérise, Mathieu MONTELS baigne dans l’univers du football depuis sa prime jeunesse. Expliquant qu’il a toujours gardé un œil vigilant sur les résultats du club fétiche de l’Yonne même quand il exerce son métier d’animateur radio au sein de ce vaste réseau que représente celui de France Bleu en France, soit 45 stations départementales réparties aux quatre coins de l’Hexagone.

Affecté à l’équipe animation de France Bleu Auxerre depuis trois ans, le garçon s’est porté volontaire pour jouer les speakers du club. « J’ai eu des contacts avec les dirigeants du club et après discussion, le choix s’est porté sur moi, explique sobrement Mathieu MONTELS. En fait, le métier de speaker possède beaucoup de points communs avec celui d’animateur radio. C’est une excellente opportunité d’exploiter mon savoir-faire et de découvrir un nouvel univers… ».

Très enthousiaste à l’idée de débuter la nouvelle saison dans ce rôle si spécifique, Mathieu MONTELS désire amener de nouvelles choses à l’AJ Auxerre dans cet exercice de communication à part entière. Il souhaite également faire de son mieux pour répondre aux attentes des supporters du club afin de dynamiser l’ambiance le jour des matches et les animations qui en découleront…

Spécialiste de la communication visuelle à destination des collectivités et des entreprises depuis près de trente ans grâce à son enseigne COVER PRINT, la SARL DEM’COM va accroître ses potentialités commerciales et élargir sa zone de chalandise sur le département de l’Yonne dès le 30 juillet prochain. La structure dirigée par Georges CARLIERE procède en cette période estivale au rachat de l’une des vitrines de la franchise nationale PANO SIGN’SERVICE implantée depuis 2001 à Auxerre. Offrant ainsi de sympathiques perspectives pour l’entité acquéreuse de mutualiser les moyens humains et logistiques sur différents bassins économiques…

AUXERRE : C’est un été qui ne permet pas d’instant de dilettantisme pour le gérant majoritaire de la SARL DEM’COM, Georges CARLIERE. D’ici quelques jours, l’entrepreneur de Joigny officialisera de manière définitive l’acte d’acquisition de l’ancienne structure auxerroise de la franchise nationale, PANO SIGN’SERVICE.

Portée depuis 2008 par son gérant, Aurélien MICHOUX, cette structure positionnée dans la vente de produits adhésifs destinés à la communication et au marketing changera de main. Mais, pas d’objectifs en ce qui concerne sa stratégie de conquête de nouveaux marchés. Bien au contraire, la SARL DEM’COM exploite déjà une enseigne reconnue dans le landerneau régional, la société COVER PRINT qui rayonne principalement au centre du territoire icaunais, mais également vers le Sénonais et dans le Loiret limitrophe, notamment sur le bassin de Montargis.

Elargissement du champ d’action et possibilité d’embauches…

En se créant par ce rachat l’opportunité de s’ouvrir plus aisément les zones de chalandise de l’Auxerrois, du Chablisien et du sud de l’Yonne, Georges CARLIERE capitalise sur une mutualisation des moyens humains, techniques et logistiques, concentrés depuis ses deux plateformes exécutives, celle fonctionnelle de Joigny et dès le 03 septembre après quelques aménagements du site, à Auxerre.

En outre, cette convergence d’intérêt devrait se traduire par l’optimisation de l’emploi au sein de l’entité avec l’ouverture de nouveaux postes. Parmi lesquels : un opérateur PAO, un collaborateur affecté à la gestion de l’accueil et de l’administratif, et un technicien poseur. Le service commercial étant assuré par le gérant lui-même… Précisons que la reprise de l’agence PANO SIGN’SERVICE englobe la poursuite du contrat professionnel de l’actuel employé.

Grâce à cette force de frappe dynamique, la nouvelle gérance de l’établissement qui conservera par ailleurs son identité liminaire du fait de sa licence de marque, tablera sur une hausse de l’actuel portefeuille clientèle. Disposant de deux ateliers de production de 600 mètres carrés (Joigny et Auxerre), le site auxerrois de la Rue de Preuilly, une fois réorganisé, permettra d’élargir le champ d’investigation à la fois sur l’angle commercial mais aussi en démultipliant la gamme de prestations et services destinée aux collectivités et aux professionnels, sans omettre les particuliers.

Une nouvelle orientation professionnelle pour l’ancien gérant…

A l’instar de COVER PRINT, qui continue le développement de son chiffre d’affaires, évalué à 400 000 euros annuels, PANO SIGN’SERVICE Auxerre proposera la pose de film bâtiment solaire, des panneaux grand format, de l’enseigne bandeau et textile, des objets publicitaires, du covering de véhicule ou encore de la décoration de commerces.

Sachant que les deux structures qui n’en feront plus qu’une seule au plan managérial et stratégique interviennent sur la décoration murale, le marquage au sol ou l’habillage des flottes de véhicules professionnels.

Quant à l’ancien gérant de PANO SIGN’SERVICE, Aurélien MICHOUX, il réfléchit à sa reconversion professionnelle. Après dix années de bons et loyaux services dédiés à la franchise nationale, il a décidé de prendre du recul. Il profitera de cette période estivale pour peaufiner de nouveaux challenges qui l’attendent dès la rentrée. Sans doute avec une orientation qui sera diamétralement opposée à celle de la commercialisation de produits adhésifs dans le domaine de la communication et du marketing…

Page 1 sur 55
Bannière droite accueil