Dans le cadre de notre développement, nous recherchons des correspondants rémunérés, contacter Thierry Bret 06.20.31.05.53

Renforcer les liens de proximité avec les commerçants du centre-ville est l’une des missions essentielles de la jeune femme, originaire de Sens. En relevant ce challenge qui enrichit son plan de carrière depuis le mois de janvier, cette diplômée Bac + 5 (EGC spécialisation marketing et vente) intègre l’Office du Commerce et de l’Artisanat (OCAGS) de la sous-préfecture icaunaise avec la volonté de relever le défi…

SENS : La ville de Sens et ses commerces, elle les connaît comme le fond de sa poche, la nouvelle recrue de l’OCAGS !

Logique, cette fille de commerçant n’en est plus à son coup d’essai dans la sphère professionnelle locale, côté expériences passionnantes.

Depuis qu’elle a décroché son diplôme de niveau Bac + 5, obtenu à l’Ecole de Gestion et de Commerce (la fameuse EGC accueillie au village d’entreprises de la CCI), Yvelise AMELINE a eu tout le loisir de s’investir dans le tissu entrepreneurial du nord de l’Yonne.

Avec à chaque fois, à son crédit, de beaux projets à développer. Cette fois-ci, les enjeux seront un peu différents en venant étoffer l’équipe de l’Office du Commerce et de l’Artisanat de Sens.

Travaillant en étroite symbiose avec Francis SARLIN, directeur de l’organisme, la jeune femme priorisera ses interventions sur le cœur de ville et son attractivité commerçante, clé de voûte de l’économie sénonaise.

Premier objectif de la nouvelle impétrante à cette fonction : aller à la rencontre des 360 professionnels qui exercent au centre-ville. Le plan de relance commerce tombe à pic pour évoquer les diverses mesures existantes qui viennent en soutien des commerçants.

Seconde tâche : faciliter l’implantation de nouvelles enseignes d’autant que le potentiel d’installation in situ est tangible du fait de locaux vacants.

Mais, Yvelise AMELINE multipliera aussi les actions en matière de communication avec le retour d’animations spécifiques dès que le contexte sanitaire le favorisera. La création d’une base de données répertoriant l’ensemble des informations indispensables afin de présenter les professionnels et leurs offres commerciales est également prévue dans ce programme. Un défi, assurément, à la portée de la jeune femme !

 

Thierry BRET

 

Dès le premier souffle, le parcours de tout à chacun est jalonné de panneaux publicitaires. Ils sont orientés pour que nous puissions suivre une ligne de conduite toute tracée. Montrant les limites de ce cheminement en bas régime. Des détours logistiques imposés se sont ajoutés. Ils ont ralenti avec virulence notre indépendance... Mais quel épuisement pour parvenir à l’objectif !

 

TRIBUNE : Et puis un jour, cheveux au vent, il vient le moment de suivre sa boussole intérieure qui déroutera toute effusion d'indécision quant à la bonne direction : redémarrer à zéro ce qui a toujours été rêvé et le concrétiser. Différentes phases d'accélérations s'afficheront au compteur pour trouver la bonne allure vers la voie de son envolée personnelle.

Dans l'Antiquité grecque, la victoire était traditionnellement représentée par une femme ailée, capable de se déplacer à grande vitesse. Justement, ne serait-il pas cartésien de s'imaginer être accompagnés par la divinité Niké, déesse de la victoire dans toutes les pérégrinations de ses rêves si « chairs » à notre cœur. La force est de l’appréhender dans un élan plus divin substantif de réussite vers le plus beau des essors : l'épanouissement personnel.

 

Déployer ses ailes...

 

L'épanouissement personnel est fondé sur plusieurs fondamentaux spirituels : s'écouter, se prioriser, avoir conscience et confiance en ses capacités et oser. Ces quatre impulsions sont indissociables pour lancer un appel d'offres à tous ses désirs, non chimériques mais bien réalistes.

Des choix judicieux, à l'effigie de ses envies sont à valider pour s'élancer et s'envoler dans des sphères plus majestueuses où les tourments seront évincés ou éludés par l'efficacité et l'interaction d'ailes bien disposées à avancer. Bien sûr, des vents contraires souffleront pour dévier cette trajectoire. Mais, en réalité, cette défiance apportera encore plus de forces à ce qui est dans l'ordre du plan céleste : être récompensés des efforts pour se diriger vers sa destinée.

 

Suivre sa route...

 

Galvanisés d'un bien-être et d'une confiance à toute épreuve, l'épanouissement personnel s'anime de foi en soi et d'une indéfectible volonté à persévérer dans des choix de vie bien assumés. Il déroge et esquive tous les paramètres négatifs orientés à déstabiliser une belle avancée par tous les envieux frileux...  Oui, tout le monde a un super potentiel à l'image d'un bel arc en ciel. C'est à chacun d'y teinter des  nuances à la profondeur de ses propres humeurs artistiques et fantaisistes.

L'épanouissement personnel se fourvoie des normes familiales, sociales ou sociétales. Il est un vétéran méritant sa liberté de pensée, honoré par une belle médaille intérieure à l'effigie de toutes ses victoires : continuer de s'émanciper en poursuivant son itinéraire par l'authenticité d'être !

 

Du bon pied, bon œil ! L'épanouissement...c'est le bonheur !

 

Le bonheur est l'empreinte de différentes actions et de multiples sensations. Chaque journée, il dynamise un saut du lit à la vitalité très enjouée et d'un tempérament  fougueux et joyeux. Il encourage à se dorloter par une activité sportive matinale avant le travail et encense un sifflement mélodieux à la métaphore d'un beau rossignol. Toute cette belle énergie impulsera une dynamique très positive sans notion de timing car l'espace-temps entre le lever et le coucher aura été motivé par l'envie de se réaliser.

 

L'épanouissement est un choix de vie...

 

L'épanouissement personnel est un hymne à l'allégresse associé au bien-être et à la satisfaction d'être en interaction avec ses plus belles réalisations. Il n'est pas un précepte mais une allégation à étayer et à ambitionner de belles passions. Il s'adapte au soleil, à la fraîcheur et à toutes les tempêtes parce qu'il se porte et s'ajuste avec précision à toutes les saisons. 

In fine...déployer ses ailes et s'envoler où « tout est possible » est certes une ambition terrestre mais également cosmique, à l'in-star d'une étoile filante qui  exaucera à l'arrivée, tous vos plus beaux rêves...

 

Lyvia ROBERT

 

Les stigmates douloureux de la Guerre du Golfe sont toujours visibles sur les plages maculées de boulettes de pétrole de l’émirat de la péninsule arabique. Le Koweït a décidé de lancer une vaste campagne de nettoyage afin de sensibiliser la population à la sauvegarde de l’environnement. Une société de l’Yonne, le groupe YCARE, spécialiste de l’exploitation de carrières, de mines et de travaux publics, fournira le matériel adéquat à ce grand nettoyage de printemps…

 

LEUGNY : Madagascar, Mauritanie, Jordanie…autant de pays à connotation exotique où les équipes de l’entreprise YCARE interviennent déjà en temps normal pour apporter savoir-faire et expertise à leurs partenaires internationaux dans la gestion de chantiers et autres sites d’exploitation minières et carrières.

Mais, cette fois-ci, c’est une toute autre destination du Moyen-Orient qui mobilisera le dirigeant de la SAS aux 7 millions d’euros de chiffre d’affaires, Georges FERRARY d’ici quelques semaines.

L’émirat du Koweït, théâtre du fameux conflit armé du début des années 1990 opposant les forces de Saddam HUSSEIN à la coalition internationale emmenée par les Etats-Unis de Georges BUSH, a fait appel à la société nord-bourguignonne via une structure partenaire implantée localement pour entreprendre dans ce petit état richissime un nettoyage de ses plages.

 

 

 

 

Cause de ces nuisances préjudiciables à l’environnement et à la biodiversité : de fines particules de pétrole qui correspondent à des résidus de nappes de carburant issues des deux guerres du Golfe ayant entaché la tranquillité de cet état bordé de l’Arabie Saoudite et de l’Irak.

YCARE fournira le matériel nécessaire permettant de laver le sable à l’aide de fioul pour diluer ces fameuses boulettes très polluantes.

La Société de la protection de l’environnement locale a entamé depuis l’an 2000 une suite d’opérations de sensibilisation consacrées à l’environnement dans le pays, en se focalisant sur l’importance des côtes et de leurs cadres naturels, ainsi que des organismes marins et de leurs habitats.

 

Thierry BRET

 

 

L’affaire s’est contractualisée durant la période des fêtes. Une excellente manière de tourner la page et d’oublier la sinistre année 2020. Le mois prochain, une équipe de huit menuisiers poseurs investira l’immeuble des Bons Enfants, situé rue Saint-Honoré à Paris. Le siège du ministère de la Culture et de l’Information suit depuis novembre son long processus de réhabilitation. Un lifting où par chance BMO en sera…

JOIGNY : Le chantier mobilisera dès le mois de mars une équipe de huit menuisiers pendant plusieurs mois dans le premier arrondissement de Paris.

C’est le temps nécessaire pour que ces spécialistes de la pose puissent aménager de multiples bureaux et espaces de travail sur le site.

De quatre à cinq étages de ce bâtiment érigé au XXème siècle qui reçoit en ses murs le ministère de la Culture et de l’Information intègrent le copieux cahier des charges devant être respecté à la lettre par la PME de l’Yonne.

L’agenceur devra avoir terminé son intervention bien avant le mois de novembre, date définitive de livraison du chantier.

Grâce à un appel d’offres, BMO a eu l’opportunité d’être retenue sur ce très beau projet qui lui permettra de mieux démarrer le nouvel exercice qu’elle ne l’avait achevée en cette triste année 2020.

La rénovation de l’immeuble des « Bons-Enfants » qu’occupent les services du ministère depuis 1994 sera synonyme d’une jolie enveloppe budgétaire à ajouter à son chiffre d’affaires. Soit 540 000 euros à son crédit !

 

 

C’est par biais de l’une des nombreuses filiales que compte le groupe VINCI que la PME de Joigny a eu vent de cet appel d’offres et de pouvoir y candidater. Grand bien lui en a pris puisque le verdict est revenu positif après quelques semaines de délibération et d’attente.

Outre l’agencement de bureaux, l’entreprise de Joigny interviendra également sur l’aménagement de plusieurs escaliers, d’un espace de service ou d’une cafétéria devant accueillir le personnel.

La PME sectorisera les niveaux d’intervention par zones selon les besoins du ministère qui continuera d’y exercer ses activités selon la formule consacrée.

 

 

C’est en 2016 que le ministre de la Culture de l’époque avait opté pour une rationalisation de l’implantation mobilière de son administration en la regroupant sur trois sites au cœur de la capitale plutôt que sur sept. Sachant toutefois que l’immeuble des Bons-Enfants demeurait le vaisseau amiral de cet édifice pour recevoir le maximum de services et d’effectifs.

Se positionnant aussi bien sur le secteur du luxe, des arts de vivre, de l’hôtellerie-restauration mais aussi les boutiques de mode ou de grandes enseignes de la distribution, BMO a comme cœurs de cible prioritaires les marchés franciliens et ceux de la capitale. Des marchés qui lui permettent de travailler trois matières nobles que sont le bois, la résine minérale et le métal depuis ses ateliers.

 

Thierry BRET

 

 

Celles et ceux en cruel manque de culture peuvent assister à des séances de rattrapage tous les mardis en début de soirée. Le théâtre de La Closerie, haut lieu de la créativité tenu par Andrée et Gérard-André, invite un artiste à venir s’exprimer et à concevoir un mini-spectacle à distance. La magie du numérique faisant le reste ! C’est l’univers féérique de la jonglerie et du cirque qui sera au cœur des débats ce mardi 23 février en présence de Jérémy l’Artiste…

ETAIS-LA-SAUVIN : Le concept, opérationnel depuis plusieurs mois en autant de périodes de confinement, mobilise avec constance les visiteurs sur la toile. Closerie Vidéo Ouverte (C.V.O.) accueille chaque mardi en début de soirée les orphelins de la culture et des arts. Celles et ceux qui sont en peine de ne plus pouvoir applaudir librement des artistes sur une scène. Las, ils doivent ronger leur frein dans l’attente de jours meilleurs…

D’ici là, ils auront toujours l’agréable opportunité de se plonger dans l’univers le plus souvent onirique du milieu circassien. Et ce, dès ce mardi 23 février.

Autodidacte, c’est Jérémy L’Artiste qui leur servira de guide lors de cette future session digitalisée. Musicien, comique, jongleur burlesque, le garçon a commencé sur la piste du cirque dès l’adolescence à l’âge de 14 ans. Il a côtoyé les plus grands noms de cette caste artistique pour y effectuer ses gammes : Alexis GRUSS, Alexandra FRANCONI ou Diana MORENO BORMANN.

Ses sources d’inspiration ont pour références Charlie CHAPLIN ou Buster KEATON. Les maîtres incontestables du muet. Sans omettre les jongleurs qui ont élevé cette discipline au cours des XXème et XXIème siècles au rang d’art majeur comme Francis BRUNN, Kris KREMO ou encore Anthony GATTO.

Les spectacles de Jérémy reposent sur la maîtrise du geste et de la technique avec ce souci de légèreté et une ouverture vers la drôlerie. Un moment de rêve à partager.

Les dessous de ce milieu, celui du cirque et de la jonglerie, délivreront leurs secrets lors de l’entretien que ce saltimbanque surdoué accordera en préambule de ses démonstrations aux faiseurs de bonheur que sont Andrée et Gérard-André.

Un rendez-vous à biffer sur les agendas !

 

En savoir plus :

Les mardis C.V.O. de La Closerie de 21h00 à 22h30 : des artistes en direct depuis la scène en streaming :  

Connexion : via le site de La Closerie sans inscription: https://www.lacloserie-spectacles.fr/  ou sur Facebook: https://www.facebook.com/gerardandre.gerardandre.

 

Thierry BRET

 

Articles

Bannière droite accueil