Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
110 Bourgogne
Région Bourgogne France-Comté
Criquet Magazine
Lycée Saint-Joseph de la Salle
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
chambre des métiers et de l'artisanat
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
Criquet magazine
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat
logo-110-bourgogne-ok.png

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

Tenue sportive obligatoire pour les cadres et conseillers de France Travail mobilisés sur l’opération « Du stade vers l’emploi » qui a réuni il y a quelques jours plus de cent-vingt personnes, recruteurs et demandeurs, sur la piste d’athlétisme de la capitale de l’Yonne. Une excellente manière de montrer l’exemplarité et de rappeler la déontologie de cette manifestation qui a été organisée autour de trois temps forts, le sport, la pause du déjeuner partagé et la recherche d’un job !

 

AUXERRE : Séverine DUTREIX prête à participer à une épreuve athlétique dans le cadre d’une manifestation un peu particulière réunissant chefs d’entreprise, responsables des ressources humaines et demandeurs d’emploi ? Non, non, on ne rêve pas ! La dirigeante de l’agence France Travail auxerroise a su adapter son dress-code à la situation du jour pour valoriser les principes de cette animation hexagonale, déclinée en terre de l’Yonne, dans le but d’optimiser les échanges entre recruteurs et personnes en quête d’un job.

Adoptant une tenue sportive du plus bel effet, la responsable de l’ex-antenne de Pôle Emploi d’Auxerre a assisté aux différents ateliers mettant en action employeurs et candidats qui, sous couvert de l’anonymat, ont noué des liens riches durant l’effort, le tout à la sauce de la convivialité et non de la compétition. Une façon inédite de résoudre la problématique des demandeurs d’emploi qui savent ce qu’est l’esprit de compétitivité quand il faut se dépasser pour être le meilleur à l’issu d’un entretien d’embauche pour convaincre un employeur…

 

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

A la base de cette initiative, il y a de la pédagogie. Un facteur important pour mieux s’approprier l’ensemble des outils qui sont mis à la disposition des acteurs de l’économie afin qu’ils améliorent le volet de la transition énergétique. En ce sens, l’animation portée conjointement par le MEDEF et l’UIMM de l’Yonne se sera soldée sur un sentiment de réussite. Au vu de l’intérêt et du questionnement qui résulteront de cette matinée en immersion au sein de l’écosystème spécifique, développé depuis plusieurs années sur le bassin de l’Auxerrois…

 

AUXERRE : Bon, c’est vrai que sur le papier, on y perdrait presque son latin si l’on est un tantinet néophyte ! Savoir à quelles catégories thématiques appartiennent les différentes appellations qui sont déclinées par l’écosystème de la transition énergétique de l’Auxerrois, suppose un certain nombre d’explications en amont ! Afin d’en comprendre le lexique ! Entre « Aux’R_Lab », « Aux’_HYGen » ou « Aux’R_Factory », même une mère poule dans une basse-cour n’y retrouverait pas ses petits, sans l’once de quelques informations complémentaires !

Sans doute est-ce le terreau de cette connaissance des choses à exploiter à titre intellectuel qui ont conduit le MEDEF et l’UIMM (Union des Industries des Métiers de la Métallurgie) de ce territoire, deux entités accueillies au sein de la Maison de l’Entreprise de l’Yonne, à proposer cette séance immersive au cœur de ce noyau dur, synonyme du développement économique de la  transition énergétique dans notre département. Plusieurs dirigeants d’entreprise avaient répondu favorablement à cette invitation qui se voulait à la fois ludique, démonstrative, explicative et relationnelle.

 

 

Une visite entre différents sites à bord d’un bus à hydrogène

 

Des chefs d’entreprise qui pour la plupart découvraient pour la première fois les différents sites visités, en débutant en guise de préambule avec celui de l’avenue des Plaines de l’Yonne, près du Parc des expositions, avec ce qui fut autrefois « le Pôle de l’Environnement », baptisé désormais avec une toute autre configuration organisationnelle, « Aux’R_Lab ».

Ce périple fut accompli d’un site à l’autre en utilisant un moyen de locomotion tout à fait adéquat et adapté aux circonstances, soit un bus alimenté à l’hydrogène, devant emmener ensuite avec les explications fournies par le responsable de l’exploitant du réseau de transport KEOLIS à son bord, les visiteurs jusqu’à la station de production située à deux encablures de la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Yonne, gérée par HYNAMICS.

Là s’en suivirent moult explications techniques et détaillées sur les potentialités de cette énergie « verte » qui assurera demain l’alimentation des réseaux de bus de l’Agglomération auxerroise – cinq de ces cars sont déjà opérationnels avant que l’ensemble de la flotte ne bascule dans cette transition -, mais aussi ferroviaires.

 

 

 

Chacun de commenter les possibilités futures de cette énergie et de comparer avec l’existant, en matière de coûts et de rentabilité.

Les responsables de la société HYNAMICS mirent à profit le remplissage du bus convoyant les entrepreneurs avec de l’hydrogène pour répondre à toutes les interrogations d’un public ayant soif de curiosité.

 

Comprendre les enjeux de la décarbonation…

 

Après la découverte de l’incubateur de start-ups point de ralliement de cette visite, la station de production d’hydrogène auxerroise – elle fut l’une des premières à être inaugurée en France en 2021 – offrit une autre facette concrète des opportunités stratégiques existantes avec la mutation de nos moyens énergétiques à l’avenir.

L’après-midi fut consacré à la découverte immersive du nouveau « Fab Lab » baptisé sous la déclinaison sémantique « Aux’R_Factory », un lieu entièrement dédié à l’innovation, avec à l’intérieur des espaces de travail et de réflexion consacrés à la modélisation, le prototypage ou encore l’impression en 3D.

Moyennant quoi, les entrepreneurs eurent tôt fait de bien assimiler cette somme d’informations intéressantes, leur permettant de se projeter sur ce que sera le bassin de l’Auxerrois, d’ici peu, avec cet écosystème hydrogène, porteur de fortes potentialités de développement à la économiques mais aussi éducatives dans le but de créer de futurs emplois.

 

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Les perspectives en termes d’embauches sont excellentes pour cet acteur majeur de la transition énergétique. EDF table sur le recrutement de près de 20 000 collaborateurs en 2024 ! Une preuve, s’il en est, de dynamisme pour le groupe qui veut augmenter ses volumes d’intégration de nouveaux salariés afin de répondre à ses besoins en compétences industrielles, techniques et numériques dans la durée. Une stratégie dont le ruissellement concerne aussi la Bourgogne Franche-Comté où 650 recrutements sont prévus d’ici la fin d’année…

 

DIJON (Côte d’Or) : Qu’on se le dise : le groupe EDF recherche aujourd’hui des femmes et des hommes engagés au service de la transition énergétique  dans tous les métiers et filiales (ils sont nombreux !) présents sur le territoire de la Bourgogne Franche-Comté. Avec comme trajectoire d’atterrissage en fin d’année, l’accueil de 650 nouveaux collaborateurs ! Une tendance similaire à celle de l’Hexagone puisque le spécialiste de la transition énergétique souhaite incorporer dans ses rangs, près de vingt mille personnes cette année ! Dont dix mille nouveaux salariés en contrat à durée indéterminée, 4 500 issus de l’alternance et cinq mille stagiaires.

Rien que le volet du nucléaire est prometteur en matière de futures embauches. EDF et ses diverses composantes devraient renforcer leurs effectifs de 4 500 nouveaux collaborateurs en 2024. Que des postes proposés en CDI !

Du côté de l’hydraulique et des énergies renouvelables, ce n’est pas mal non plus avec un millier de jobs supplémentaires à mettre dans l’escarcelle du groupe. Trois mille postes sont à pourvoir du côté de DALKIA, la filiale des services énergétiques du groupe ; tandis qu’ENEDIS espère en pourvoir 1 500 d’ici le terme de l’année. Outre les embauches fermes et définitives, garanties par cette typologie de contrat de travail, EDF priorise aussi sur la recrudescence des jeunes talents, en matière d’intégration, via l’alternance et la pratique des stages, comptabilisant ainsi environ dix mille demandes cette année.

 

 

La part belle est faite à la féminisation, aussi !

 

Côté profil, dans un contexte économique de relance du programme nucléaire, de développement des énergies renouvelables et de reprise des investissements dans l’hydraulique, EDF table sur des candidatures de niveau Bac pro (15 %), Bac + 2 + 3 (45 %) et ingénieurs ou diplômés de l’université pour 40 %. Quant aux alternants et stagiaires, ils deviennent à l’issue de leur formation des candidats prioritaires pour les emplois en CDI dans les domaines techniques.

Ne se fermant aucune porte, le groupe recherche aussi en complément des professionnels possédant un acquis dans la maintenance et l’exploitation des sites de production, le pilotage de projet pour le programme nucléaire, le numérique ou les métiers des services énergétiques.

La part de la féminisation est également mise en exergue au sein de l’entreprise, y compris dans ces nouveaux postes à pourvoir. Elle est passée de 25 à 30 % en deux ans, une dynamique devant s’amplifier dans les années à venir. Idem pour les personnes en situation de handicap, y compris dans les métiers techniques.

Rappelons que le groupe emploie déjà 179 000 salariés à date. Et ce n’est pas fini, semble-t-il !

Un appel est donc lancé pour toutes celles et tous ceux qui croient en la transition énergétique et son avenir : postulez et apportez vos compétences pour relever les défis de demain !

 

Thierry BRET

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Mazette ! On en salive presque d’avance. Logique, les fiches techniques de fabrication de ce menu spécial, à la sauce de Cécile RIOTTE (l’excellente toque du « Vaudésir Aux Hirondelles » à Thizy) s’étale devant le clavier où se rédige cet article. Une entrée, un plat et un dessert des plus gourmands constituent le menu de ce « Grand Repas », édition 2024 où la maîtresse de cérémonie, l’ancienne parlementaire Michèle CROUZET, donne de la baguette (et pas de pain cette fois-ci !) pour que la réussite soit totale, le 03 octobre prochain dans l’Yonne, avec plus de 26 000 repas confectionnés.

 

AUXERRE : L’eau à la bouche. A la mode de Serge GAINSBOURG, avec ce titre éponyme datant de 1960 ? Ou en version nettement plus alléchante encore pour les papilles gustatives, avec le menu qui nous sera proposé par la divine et blonde Cécile RIOTTE, le 03 octobre prochain, à travers le département ?

La souriante cheffe du « Vaudésir Aux Hirondelles » - la belle appellation pleine d’onirisme et de poésie sur la carte de visite ! – jouera le rôle de marraine du cinquième « Grand Repas », édition 2024, ayant comme principe fédérateur de servir le même jour, midi ou soir, un menu identique partagé par tous les citoyens d’un même territoire qui le désirent. Moyennant le prix du repas, tout de même !

La cuisinière a dévoilé il y a quelques jours aux côtés des membres de l’organisation de cet évènementiel gastronomique réuni au lycée hôtelier Vauban le menu officiel qui devra être répliqué (à quelques variantes près, évidemment) chez tous les partenaires de la restauration traditionnelle et ceux de la restauration collective, intéressés par cette initiative très gourmande.

 

Des produits 100 % terroir !

 

Les convives de ce repas hors norme où les produits du terroir seront les vedettes absolues dans les assiettes, pourront se délecter dès l’entrée de « tartines de fromage frais de « La Pierre qui Vire » - une référence dans la production monastique ! – marinée à l’huile de colza, agrémentée de sa fine tranche de jambon du Morvan ». En guise de plat de résistance, une « dodine de volaille fermière farcie à la duxelles de champignons, sauce servie à base du même ingrédient, et ses carottes de couleur glacées au miel du Morvan » (décidément, Cécile RIOTTE nous rappelle sa proximité sectorielle avec la verdoyante contrée de l’Yonne méridionale) et sa crème de chou-fleur. Des plus sympathiques sur le papier ! Cela devrait être similaire, sinon mieux, au palais !

Quant à la conclusion de ce repas spécial, le dessert, il s’agira d’une poire pochée au vin rouge – un grand classique – mais avec sa crème de cassis de Bourgogne sur une crème montée au mascarpone, le succulent fromage transalpin.

Tout ceci est parfait pour que les Icaunais de tous âges, y compris les scolaires, renouent ou découvrent les bonnes sensations olfactives et salivaires de la cuisine avec un grand « C » !

Le but de la manœuvre de ce « Grand Repas » comme devait le souligner une Michèle CROUZET qui prend à cœur sa mission d’ambassadrice des arts de la table de la Bourgogne septentrionale est de réapprendre à bien manger à partir de produits locaux.

 

De nombreux partenaires inféodés à cette opération

 

Manifestation nationale relayée dans la plupart des départements de l’Hexagone le même jour (uniquement la Côte d’Or, la Haute-Saône et l’Yonne en ce qui concerne la Bourgogne Franche-Comté, pourtant contrée de légende pour la gastronomie), le « Grand Repas » pourrait être décliné dès la saison prochaine dans la Nièvre, selon la secrétaire générale de l’UMIH, Corinne ROGUIER.

L’objectif, au niveau quantitatif, serait de battre le nombre de repas préparés en 2023 (22 000) et de tutoyer, voire de dépasser les 26 000 menus servis.

Quant à la politique tarifaire, elle différera d’un établissement à l’autre. Cécile RIOTTE devrait le proposer dans son restaurant à Thizy, aux alentours de 24 euros. Rappelons que l’an passé, une trentaine d’établissements avaient joué le jeu.

Parmi les acteurs de la restauration collective à s’intéresser à nouveau à ce concept culinaire original : le groupe ELITE Restauration et API Resto. METRO restant, de son côté, un fidèle partenaire à l’action, tout comme le lycée des métiers de l’hôtellerie et de la restauration Vauban à Auxerre et le centre de formation par l’apprentissage, le CIFA de l’Yonne.

Quant à l’association « GOURMAND’YONNE », elle en assurera aussi la promotion, dixit l’un de ses fidèles serviteurs, le chef François HENNARD. Cela promet !

 

En savoir plus :

Les restaurateurs et les producteurs locaux peuvent s’inscrire sur le site legrandrepas.fr.

Date de l’opération : le 03 octobre 2024

 

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Ce sera un véritable mix. Entre les nouveautés technologiques proposées par une belle brochette d’entreprises hexagonales et régionales, spécialistes de la transition énergétique et l’implication concrète et réaliste des collectivités territoriales de l’Yonne. Un regard croisé qui composera le programme du dixième anniversaire de la vénérable institution qui assure avec brio la promotion de la sobriété de l’énergie, tout en répondant aux critères de la qualité, de la durabilité et de la maîtrise des dépenses. Des noces d’étain pas tout à fait comme les autres, en vérité…

 

AUXERRE : C’est l’ultime ligne droite avant le jour J ! Les derniers préparatifs dans l’effervescence. Normal, un dixième anniversaire, cela se concocte depuis des lustres. Du côté de la communication, où Caroline LEGROS s’affaire avec enthousiasme. Du côté de la présidence et de la direction, aussi (Jean-Noël LOURY et Eric GENTIS), car ce jeudi 06 juin, fait d’ores et déjà office de grande journée, dans le calendrier de cette fin de printemps.

Le menu est copieux. Pas, nécessairement, celui du buffet qui devrait clôturer le rendez-vous à partir de 19h30. Et encore que ! On ne sort jamais avec la faim et la soif au ventre lors de ces soirées évènementielles, organisées dans l’Yonne et servies par les meilleurs traiteurs de la place !

Non, là, c’est plutôt l’alléchante programmation qui est proposée dans le contenu de cette animation unique où seront conviés les acteurs de la vie institutionnelle et territoriale du département. Dès la fin d’après-midi, l’accueil des visiteurs s’effectuera autour de la présentation d’une multitude de nouveautés technologiques ayant trait au sujet du jour : la transition énergétique. Vue par le prisme d’une bonne dizaine de références entrepreneuriales.

 

 

« Terre d’Innovation » : dix communes plébiscitées et deux prix spéciaux !

 

Alors, nul ne sera pas surpris d’avoir des explications fournies par des experts sur les drones, l’hydrogène, les bornes de recharge bidirectionnelle, le photovoltaïque, la petite hydroélectricité en éolien, etc. Un savant dosage de pédagogie et de démonstrations à la clé, il va de soi !

Un peu plus tard, surviendra le moment tant attendu par les représentants des collectivités de l’Yonne. La remise des labels « Terre d’Innovation » !

Une cérémonie où se succéderont sur la scène de la salle des fêtes de VENOY celles et ceux des élus qui auront reçu la précieuse récompense distinguant chaque année les communes innovantes en matière d’énergie. Par le biais de l’amélioration de leurs réseaux, mais aussi au niveau de l’éclairage public, la mobilité ou encore l’optimisation du cadre de vie. Explications de texte des récipiendaires, remise de diplômes et séances photos à la clé ! Bref, ce sont au total dix collectivités locales qui recevront un trophée. Il faudra y ajouter les deux prix spéciaux du jury. Des coups de cœur, synonymes d’encouragements.

 

Thierry BRET

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99
Page 1 sur 265

Articles

Bannière droite accueil