Ultime ligne droite pour l’équipe organisationnelle de l’évènement. Dans quarante-huit heures, le premier grand rendez-vous de la saison accueillera ses visiteurs matinaux qui arpenteront les allées d’AUXERREXPO en quête de découvertes et de la bonne affaire. Une quatre-vingt-onzième édition qui n’a pas pris une ride et fera la part belle au modernisme à tout crin…

 

AUXERRE : L’atmosphère est résolument orientée vers le beau fixe chez Centre France Parc Expo. Deux jours avant l’inauguration officielle de la première grande manifestation qui ouvre la saison, le staff et les équipes sont fin prêts pour recevoir comme il se doit, public et exposants.

Le programme, plutôt alléchant et copieux, est connu. De qualité, il va de soi. Les professionnels de l’activité commerçante sont affûtés jusqu’au bout des ongles. Tous ont fourbi leurs armes promotionnelles en croisant les doigts pour que cette animation soit de bon augure, se muant in fine en véritable réussite.

Si les conditions météo peuvent être de la partie, cette 91ème édition de l’une des plus anciennes foires de l’Yonne, déclinée dans sa version contemporaine, pourrait se transformer en vraie réussite.

C’est ce que souhaitent évidemment les organisateurs de ce rendez-vous inscrit dans le calendrier annuel à la lisière du terme de l’été et des prémices de l’automne.

D’autant que les tensions anxiogènes imputables à la crise sanitaire seront amoindries cette année. Même si les conditions de visite supposent la présentation systématique du pass sanitaire à l’entrée.

A ce titre, Sébastien FUENTES, directeur d’AUXERREXPO, se veut rassurant : « Tout est mis en œuvre pour lutter contre le développement de la maladie, explique-t-il, Centre France Parc Expo a donc établi un protocole sanitaire à destination des visiteurs, exposants et intervenants… ».

 

 

Habitat, gastronomie et automobile : le triplé gagnant de la foire…

 

Du côté des points chauds de cette foire, le volet « habitat et confort de la maison » sera primordial. Que serait d’ailleurs ce rendez-vous sans un pôle thématique complet dédié à la préoccupation première des visiteurs ?

Sur cet espace, on y parlera d’économies d’énergies, de mobilier, de rénovation, d’extension, de sécurité, de domotique. Presque un condensé à lui tout seul des différents stands proposés cette année !

La gastronomie occupera également une part privilégiée dans cet univers commercial des plus appétissants. Vins, fromages, salaisons, charcuteries, confiseries, nougats rivaliseront avec les spécialités italiennes et régionales. Le tout à déguster entre amis ou famille en profitant de spectacles et de concerts qui rythmeront les repas.

Incontournable atout de la foire, le pôle automobile disposera d’une surface de mille mètres carrés où les véhicules neufs (forcément électriques et hydrides) côtoieront ceux d’occasion, solutions adaptables selon les budgets. Sans omettre les véhicules sans permis qui se destinent à celles et ceux des consommateurs qui ont droit aussi à la mobilité.

 

 

Une présence militaire remarquée avec pas moins de 8 régiments !

 

La présence militaire, autre attrait de ce type d’évènementiel, devrait faire converger petits et grands. A noter que cette année, les organisateurs reçoivent pas moins de huit régiments. Idéal pour se faire enrôler dans l’armée de son choix !

Les plus jeunes des visiteurs auront tout le loisir de s’ébattre parmi les structures gonflables aménagées sur le parvis du complexe. Une ferme reconstituée permettra aux bambins d’aller à la rencontre des animaux de basse-cour.

Nous reviendrons plus en détail sur la programmation culturelle déclinée lors de ce rendez-vous. Notons, cependant, le récital de PIERPOLJACK, l’une des figures charismatiques du reggae tricolore qui se produira vendredi soir entre 21 et 22 heures ainsi que le spectacle donné par La Ruche Gourmande à 14 heures le dimanche 19 septembre.

 

 

En savoir plus :

Foire d’Auxerre

Du 17 septembre au 20 septembre 2021

De 10 h à 19 h (restauration jusqu’à 22 heures le vendredi)

De 10 h à 22 h le samedi

De 10 h à 18 h le lundi.

Entrée et parking gratuits.

Programme sur le site auxerrexpo.com

 

Thierry BRET

 

Depuis le 02 septembre, le réseau de transport de la Communauté de l'Auxerrois propose ses offres de service à l’identique de la saison dernière. Après la longue trêve estivale qui avait vu l’allègement de ses disponibilités. Côté tarification, le titre unitaire commercialisé à bord, en ligne ou en boutique, reste inchangé : il se vend toujours à 1,5 euro…Enfin une bonne nouvelle pour le bas de laine des utilisateurs !

AUXERRE : Bientôt deux semaines que le réseau de transport de l’Auxerrois a retrouvé son schéma habituel de fonctionnement. Les bus urbains ont repris leurs horaires de « période scolaire » depuis le lundi 30 août. Quant aux lignes périurbaines et scolaires, elles assurent leurs prestations avec la régularité d’un métronome depuis le 02 septembre.  

Côté pratique, il faut savoir que les horaires des lignes du réseau restent relativement similaires à ceux de l’an dernier. Quelques ajustements ont néanmoins été réalisés afin d’améliorer la corrélation des horaires aux lieux desservis par la structure.

 

 

A savoir, sur la ligne 1, le dernier départ de l’arrêt « Gare SNCF » a été repoussé de dix minutes pour assurer la correspondance avec l’arrivée des trains ; sur la ligne 2, les arrivées du matin et départs du soir à l’arrêt « Denfert » ont été réajustés pour mieux répondre aux besoins des élèves du collège Denfert Rochereau ; enfin du côté des lignes périurbaines, les horaires de plusieurs lignes ont été ajustées, renforçant ainsi la ponctualité aux arrêts.

La bonne nouvelle de cette rentrée nous vient de la tarification. Alors que des hausses en tout genre s’abattent sur la tête des pauvres consommateurs que nous sommes (carburant, gaz, etc.), les tarifs pratiqués au sein du réseau auxerrois demeurent quant à eux à l’identique de ceux de l’année dernière. Elle n’est pas belle la vie en voyageant avec LEO ?!

 

Thierry BRET

 

 

A vrai dire, il fallait y penser ! Rendre plus esthétique son parc de transformateurs pour qu’il s’agrège du mieux possible parmi le paysage dans un souci environnemental repose sur une démarche originale. Celle que porte depuis plusieurs mois déjà le Syndicat départemental d’énergies de l’Yonne qui inaugurera ce mercredi deux de ses ouvrages dans sa variante embellie…

 

AUXERRE : On ne cherche plus à les cacher ! Mais, bel et bien à les voir de plus près afin de les admirer en tant que réceptacle artistique. Les transformateurs utilisés pour transporter l’électricité sur différentes distances au sein du réseau de connexions se métamorphosent les uns après les autres sur notre territoire. Accueillant sur leurs parois des réalisations colorées ne manquant pas d’attirer le regard.

Dans un souci de rendre plus harmonieuse ces installations indispensables à la distribution de l’électricité, le SDEY a choisi d’embellir ces structures conformément à un état d’esprit bien dans l’air du temps, celui de la R.S.E.

Deux nouvelles installations ayant bénéficié de ce relookage appréciable seront donc officiellement inaugurées ce 15 septembre.

 

 

La première à Charny-Orée-de-Puisaye, dès 11 heures, où Elodie MENARD, maire de la localité, accueillera les représentants du syndicat d’énergies, Jean-Noël LOURY, président et Patrick BUTTNER, son vice-président, lors de cette cérémonie protocolaire.

La seconde réalisation sera dévoilée sur la commune de Boeurs-en-Othe. Plus exactement sur le hameau de la Grande Jaronnée, où le transformateur a également bénéficié de cette opération d’embellissement.

Depuis le début de l’année, ce sont une vingtaine de ces installations réparties dans tout le département qui ont eu recours à cet habillage artistique.

Un double effet visuel appréciable pour les riverains tant au niveau de l’amélioration de leur cadre de vie que de la lutte contre les incivilités qui prennent souvent la forme de tags et graffitis disgracieux.

 

Thierry BRET

 

 

 

 

La virtuose musicologue de Sens dévoilera une autre facette de son talent éclectique. Une corde supplémentaire qui s’ajoute à son arc des possibles, étoffant ainsi son potentiel artistique. On la connaissait pianiste, la voilà devenue chanteuse ! Ekaterina DENISSOVA-BRUGGEMAN livrera dans toute sa splendeur une prestation unique à l’Auberge d’Egriselles…

 

SENS : Nouveau défi pour l’instrumentiste icaunaise ! Celle qui ravit d’ordinaire son public de fidèles par ses interprétations évanescentes d’œuvres oniriques écrites par TCHAIKOVSKI ou POUCHKINE  lance sa saison culturelle par un rendez-vous quelque peu décalé de ses habituelles prestations scéniques.

Sortant de sa zone de confort, Ekaterina DENISSOVA-BRUGGEMAN se produira en effet ce samedi 18 septembre dans une version « cabaret ».

Russe, de surcroît, du fait de ses origines. Un cabaret façon ambiance vodka et caviar par la grâce et la qualité musicale de l’artiste.

Non seulement la musicienne sera installée derrière son piano. Mais en outre, elle nous fera découvrir la tessiture de sa voix, proposant un voyage à travers son pays natal. Entre mélodies populaires et romances de salon chantées dans la langue de TCHEKHOV, la mélodiste proposera une relecture très personnelle des grands classiques intemporels du répertoire russe. Un plaisir auditif dont il ne faut se priver…

 

 

 

En savoir plus :

 

Ekaterina DENISSOVA-BRUGGEMAN en concert

Le samedi 18 septembre 2021 à 20h30

A l'Auberge d'Egriselles, au 17 Grande Rue, Égriselles-le-Bocage.

Participation : 10 euros.

La réservation est vivement recommandée au 03.86.86.04.12.

Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Possibilité de dîner sur place avant le spectacle.

Passe sanitaire obligatoire.

 

Thierry BRET

 

Un peu de pluie après la brume matinale, puis arrive le soleil. Pour accompagner les premiers badauds qui découvrent les cent-cinquante stands des exposants. Après presque deux années de disette et d’absence, le monde associatif refait surface grâce à ce premier Forum, concocté par la Ville. Une respiration salutaire avant d’amorcer la nouvelle saison, synonyme de potentiels recrutements…

 

AUXERRE : Le cadre, tout d’abord. Il est magnifique. L’Abbaye Saint-Germain et ses abords offrent un écrin de prestige pour accueillir la toute nouvelle formule de ce forum consacré au milieu associatif local. Déambuler parmi les différents pôles d’exposition tout en profitant de la vision de ce patrimoine exceptionnel ne peut que donner du baume au cœur. Et, pourquoi pas, cette irrésistible envie d’en savoir davantage sur l’une de ses cent-cinquante structures présentes ce samedi 11 septembre.

 

 

 

Le contexte, ensuite. Culture, sport, solidarité, ludique, pédagogique…toutes les thématiques sont représentées en bonne place dans ce grand déballage de bonne volonté et de bénévolat. Illustrant la force de frappe d’un tissu associatif qui confirme la vitalité de notre territoire. Malgré une longue période de repos forcée, voire de mise en sommeil.

Un évènement qui a été chapeauté par les élus Nordine BOUCHROU et Vincent VALLE et le directeur du pôle Culture, sport et vie associative de la Ville, Thierry CRETEUR.  Une première initiative devant nécessairement en appeler une seconde…

 

Thierry BRET

 

 

 

 

Articles

Bannière droite accueil