Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
ordre-des-experts-comptables-de-bourgogne-franche-comte.jpg
Région Bourgogne France-Comté
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Lycée Saint-Joseph de la Salle
chambre des métiers et de l'artisanat
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Ordre des experts comptables de Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

Aïe, aïe, aïe : la députée de La France Insoumise de Paris 17 Danièle OBONO aurait mieux fait de tourner sept fois la langue dans sa bouche, ce jour-là ! Voire de s’abstenir de tout commentaire sur le sujet face au journaliste Jean-Jacques BOURDIN qui officie désormais sur les ondes de « Sud Radio » et qui sait pousser dans leurs ultimes retranchements ses interlocuteurs ! Qualifiant le Hamas de « mouvement de résistance » sans jamais en évoquer  les méthodes terroristes lui aura valu déclencher l’ire de bon nombre de ses collègues de LFI. Comme quoi, le silence est d’or, et il faut savoir l’entretenir !   

 

Lundi 

Répondant aux questions de la presse locale ce lundi, Éric CANTONA était un brin nostalgique en racontant la balade nocturne effectuée après son concert, dans les ruelles du centre-ville, qui le conduisit jusqu’au pied de la cathédrale, en ce lieu mythique qu’était le « Patro ». C’est en cette maison, au numéro 4 de la place, que fut créée l’AJA, comme le rappelle une plaque sur le mur. Ce fut là aussi, avant que ne soit construit le Centre de formation, que le gamin marseillais résida un an durant, à l’aube des années 80, sous la tutelle bienveillante de l’abbé BONNEFOY : « c’était la nuit, le portail était fermé, mais même si l’extérieur a été rénové, tout est resté en place, avec l’escalier qui monte à l’étage, à gauche. Je me souviens de la chambre de l'abbé, tout de suite en entrant, avec en face le salon où on regardait la télé, la cuisine sur la gauche, la salle où tous les matins, il nous préparait le petit-déjeuner, le lait, c’était du « Régilait » en poudre… Un sacré personnage, l’abbé ! ». Un personnage évoqué aussi la veille par Guy ROUX, racontant aux médias que l’abbé BONNEFOY faisait également office de cuisinier, n’hésitant pas pour cela, « à faire le tour du marché sur le coup de 13 heures, pour ramasser tous les restes… ». Sans doute l’origine du « Faut pas gâcher ! ».

 

 

Mardi

D’après une enquête de l’INSEE, les personnels de l’Education nationale sont deux fois plus exposés aux menaces et insultes dans l’exercice de leur métier, que n’importe quel autre secteur professionnel. L’assassinat de Dominique BERNARD à Arras récemment, mort pour avoir été professeur, souligne tragiquement ce combat quotidien contre l’obscurantisme et le fanatisme. Quel professeur d’histoire, de littérature, de géographie ou de sciences n’a pas été au moins une fois, confronté aux croyances véhiculées par les religions, quel que soit leur étendard ? Pauvre DARWIN, dont la théorie sur l’évolution peut parfois servir d’alibi aux plus fanatiques d’entre eux et se traduire par une condamnation à mort ! Ne leur déplaise, la lumière viendra toujours du « savoir »…

 

 

Mercredi   

En qualifiant au micro de « Sud Radio », le Hamas de « mouvement de résistance », sans l’associer à une organisation terroriste, c’est peu de dire que la députée LFI a fait le « buzz » ! Déclenchant un tollé jusque dans les rangs de La France Insoumise, au premier rang desquels ses collègues François RUFFIN et Alexis CORBIERE. Si l’élue de la 17e circonscription parisienne est revenue depuis sur ses propos, déclarant que cela n’était « ni une excuse, ni un soutien, ni une caution pour ses crimes de guerre abjects contre les civils israéliens », le mal était fait… Pauvre monde où règne en maître le « terrorisme médiatique » !

 

 

Jeudi 

Déjà que le prix des carburants risque de flamber dans les semaines à venir, conséquence de la situation au Moyen-Orient, l’Agence Internationale de l’Energie (AIE) alerte sur de possibles pénuries de diesel en Europe cet hiver. Nul doute que cela ne contribuera pas à voir repartir à la baisse le prix à la pompe du précieux produit carboné ! Notre bon ministre des Finances, Bruno LE MAIRE a beau brandir ses petits bras musclés, pas certain que l’inflation des produits alimentaires connaisse une pause, les coûts de transport desdits produits étant directement liés au prix de ce que l’on met dans les camions pour les y amener. Des camions roulant au diesel bien sûr !

 

Vendredi

Cette brasserie auxerroise l’affiche haut et fort et souhaite la bienvenue aux motards qui tous les week-ends, bénéficieront d’une remise de 10 % sur leur addition. De quoi provoquer la colère de certains… A quand une remise pour les randonneurs ? Pour les pêcheurs du dimanche ? Pour les chasseurs ? Pour les adorateurs du « demi-pression » ? Pas facile la publicité ciblée !

 

 

Samedi 

Avec Antoine DULERY, nul doute que le chablis a déniché un ambassadeur de choix ! Déjà président d’honneur de la Vente des vins de Nuits-Saint-Georges en 2013, invité d’honneur de la fête des crus à Juliénas en 2017, l’ancien pensionnaire du Cours Florent est un « bourguignon de cœur » et a su conquérir le public venu en nombre au baptême du millésime, ce samedi matin à Fyé. Le régalant d’anecdotes croustillantes, d’imitations et de citations, comme celle attribuée au regretté Michel SIMON dans le film « La fin du jour » : « En levant mon verre plein de vin couleur de feu, je pense en remerciant Dieu, qu’ils n’en ont pas en Angleterre… ». La messe était dite, les « Piliers chablisiens » pouvaient l’introniser !

 

  

Dimanche 

On ne compte plus ses diffusions le dimanche soir à la télé et pourtant le film culte de Gérard OURY, « Les Aventures de Rabbi Jacob » a encore fait un tabac, réunissant près de 4 millions de téléspectateurs. Le fait de programmer cette comédie prônant la tolérance et luttant contre tous les racismes n’est sans doute pas le fait du hasard en ces temps de haine et de guerre. S’il était une réplique de Louis de FUNES à retenir, hormis le célébrissime « ça alors, Salomon est juif ! », ce serait celle-ci, entendue dans le dernier plan du film : « Salomon, Slimane.... Slimane, Salomon.... Vous ne seriez pas un peu cousins ? ». Que rajouter de plus ?

 

Dominique BERNERD

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Notre société se cantonne le plus souvent à un raisonnement binaire. Les médias nous proposent des postures et des analyses qui se prolongent par une doxa. Celle-ci nous transforme peu à peu en mouton. Sortir du cadre établi par les journalistes et le pouvoir politique, c’est aussi pouvoir tenter de comprendre différemment une situation ou un problème. C’est aussi éveiller notre créativité sclérosée par les fourches caudines de l’habitude, de la paresse et du pouvoir !

 

TRIBUNE : Prenons l’exemple de l’Ukraine. Ce qui s’y joue n’est pas forcément un conflit géographique ! Si, épistémologiquement, Vladimir POUTINE semble plus proche du paradigme des « Pieds Nickelés » que de celui du balancier de SCHOPENHAUER, on peut trouver de nombreuses raisons à la guerre qu’il mène contre l’Ukraine. Une guerre meurtrière où les deux protagonistes tuent aussi des civils et s’accusent mutuellement de « crimes contre l’Humanité » !

Depuis le début de cette guerre, on s’est concentré sur la volonté de POUTINE de conquérir de nouveaux territoires pour une extension géographique. Très vite, on a prolongé le raisonnement par la volonté du chef du Kremlin de reconstituer l’ancien empire soviétique, une approche plus géopolitique. Ce n’est pas nécessairement faux, mais essayons de prendre le problème autrement.

 

 

Le conflit russo-ukrainien : une guerre civilisationnelle

 

 

Au prisme de faits établis, examinons ce conflit comme une guerre de civilisation. De quelles civilisations parlons-nous ? De la civilisation occidentale contre une civilisation orientale qui n’a pour d’autres caractéristiques associées, une politique basée sur le totalitarisme. Une histoire différenciée ancienne, une culture basée sur de nombreuses écritures, une division du travail et une urbanisation.

On note tout de suite qu’il n’est plus possible d’opposer l’Orient à l’Occident. Si l’Occident est aisément identifiable, le groupe en opposition n’est rassemblé que par un régime politique totalitaire. Nous l’appellerons la civilisation « totalitaire ».

 

 

 

Civilisation occidentale contre civilisation « totalitaire »

 

 

Dans le cadre de cette civilisation « totalitaire », quels sont les alliés réels de Vladimir POUTINE et quels sont les alliés potentiels de la civilisation « totalitaire » ?

Les alliés d’aujourd’hui se comptent avec la Chine, la Corée du Nord, la Syrie, l’Iran et la Biélorussie, pour ne citer que les plus importants. La première caractéristique de ces pays, c’est le totalitarisme.

Cette forme de gouvernement présente un risque systémique de propagation. Notons déjà la Turquie qui, agissant de manière manichéenne, affirme ou pas son soutien à Vladimir POUTINE mais est conforme à ce que nous appelons la civilisation « totalitaire ».

La tentation extrémiste et totalitaire gagne aussi l’Europe. En Europe, l’Italie, la Hongrie et la Pologne sont dirigées par des partis dits « d’extrême droite ». L’extrême droite peut être assimilée à un parti totalitaire, plus nuancé et plus démocratique, certes, mais sans concession avec l’ordre social, économique et financier.

En Finlande et en Lettonie, l’extrême droite fait partie du gouvernement et en Suède, elle soutient l’action gouvernementale. En France, le Rassemblement National (considéré comme un parti d’extrême droite), est le premier parti représenté à l’Assemblée nationale.

Fin de la première partie

 

Paul GUILLON

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Des sacs poubelles qui jonchent le sol. Des odeurs pestilentielles qui s’en dégagent du fait des fortes chaleurs imputables à un été indien qui n’en finit pas de surchauffer les esprits et…les ordures ménagères qui trainent un peu partout à côté des bacs destinés à les recevoir : est-ce une vision futuriste ou vraiment très réaliste de ce que sera le paysage de l’Auxerrois après la mise en place des sept cents points d’apport volontaire validés il y a peu par l’Agglo ? Il y aura aussi besoin de pédagogie à distiller au niveau du civisme…   

 

Lundi  

Plus d’un siècle que l’Arménie et l’Azerbaïdjan s’en disputaient le territoire et il n’aura fallu que quelques jours pour que le pouvoir sécessionniste en place dans cette enclave du Haut-Karabakh annonce sa dissolution après l’offensive victorieuse de Bakou, entrainant le départ forcé vers la mère patrie de plus de 100 000 arméniens. Un exode forcé considéré par beaucoup comme un véritable « nettoyage ethnique ». Pour autant, quelle politique de sanctions peuvent mener les chancelleries occidentales à l’égard de l’autocrate Ilham ALIYEV, au regard des multiples accords de coopération et commerciaux contractés avec l’Azerbaïdjan au fil de ces dernières décennies ? Le président azéri a beau jeu d’évoquer une « atmosphère anti-azerbaidjanaise » au sein de l’UE, pour « sécher » le sommet européen de Grenade, consacré à la situation. S’il visait notamment dans son discours l’attitude de la France en la matière, il n’en fut pas toujours ainsi. L’Azerbaïdjan ayant su jouer d’une offensive de charme dans toutes les strates de la sphère politique et jusqu’au plus haut sommet de l’Etat français, pour se forger une image respectable. On se souvient notamment de l’édition « Fleurs de vigne » 2012 à Auxerre où le pays était l’invité d’honneur, après la réception de ses représentants en terre de Chablis…

 

Mardi

 

Figure légendaire des médias pour tous, humaniste attachant pour les uns, cireur de pompes des puissants et gens de pouvoir pour les autres, Jean-Pierre ELKABBACH aura marqué de son empreinte un demi-siècle d’audiovisuel et d’information. Nombre de ses interviews sont passés à la postérité, teintés à la fois de provocation, d’impertinence, mais aussi d’une certaine déférence. Un ton savamment travaillé, parfois avec les invités eux même ! Sa disparition sera peut-être l’occasion aussi de revenir sur ces années 90 où, PDG de France 2, il fut acculé à la démission après le scandale des centaines de millions de francs généreusement accordés aux animateurs vedette de la chaine. Pour le grand public, restera sans doute l’image de ce journaliste blême égrenant le décompte avant l’annonce de la victoire de François MITTERRAND le 10 mai 1981. Pressentant déjà qu’il serait évincé un peu plus tard, en raison de ses attaches giscardiennes. L’ironie de l’histoire étant qu’il fut déjà mis au placard de l’ORTF après mai 1968, pour avoir fustigé les « censeurs » de l’époque ! Ne lui reste plus désormais qu’à poursuivre là-haut le débat avec son compère Georges MARCHAIS, autre bête de scène s’il en est, entré dans la légende pour son célèbre « Taisez-vous, Elkabbach ! ». Des mots qui n’ont jamais existé, si ce n’est dans la bouche du troisième larron qu’était Thierry LE LURON ! Nul doute que les soirées risquent d’être animées chez Saint-Pierre !  

 

 

Mercredi   

 

Cet habitant de Cravant, ulcéré par les déjections canines retrouvées devant sa porte a trouvé la solution. Transformer le simple ramassage des « cadeaux » déposés par Médor, en un exercice salutaire pour la santé et l’esprit. L’histoire ne dit pas si la dixième leçon est offerte !

 

 

Jeudi   

 

Si le ministre de la Santé Aurélien ROUSSEAU se veut rassurant, affirmant qu’il n’y avait pas matière à une « panique générale », les punaises de lit sont rentrées dans le débat public, source de tous les phantasmes. A l’image du chroniqueur vedette de Cnews, Pascal PRAUD, s’interrogeant insidieusement à l’antenne, sur la possible relation de cause à effet pouvant exister entre immigration et recrudescence des fâcheuses « bébêtes » ! Le problème n’est pas nouveau, mais à moins d’un an de l’évènement, la panique grandit, à l’idée qu’une épidémie invasive vienne entacher les prochains Jeux Olympiques. La députée LFI Mathilde PANOT est montée au créneau sur le sujet depuis six ans déjà, mais en vain. Sans doute que ses alertes manquaient de « piquant »… Punaise !

 

Vendredi  

C’est un musée à l’écart du temps, ignoré bien souvent des touristes de passage. Situé rue de la Montagne Sainte-Géneviève, dans le Ve arrondissement parisien, le musée de la Préfecture de police retrace dans ses vitrines les grands évènements de l’histoire de France au travers de ses crimes et faits divers. Dans l’une d’elles, un pan d’histoire icaunaise, avec l’œilleton et le palan utilisés par le « bon » docteur PETIOT dans ses crimes, natif d’Auxerre et maire de Villeneuve-sur-Yonne. A quand un « Serial Killer tour » organisé sous les auspices de Yonne Tourisme ?  

 

   

Samedi 

Cette photo prise sur le parking de la Tournelle, au pied du pont du même nom augure-t-elle de ce que sera le paysage auxerrois après la mise en place des 700 points d’apport volontaire décidée par une majorité d’élus communautaires ? L’avenir le dira… Reste à s’interroger sur le fait que l’un des bacs de réception soit HS et recouvert d’une pudique bâche de plastique. Le dispositif souffrirait-il déjà de défaillances ? 

 

Dimanche

Les services de contre-espionnage israéliens n’ont encore une fois rien vu venir. Déjà mis à mal il y a tout juste 50 ans par une attaque sans précédent, menée conjointement par l’Egypte et la Syrie, le 6 octobre 1973, jour de Yom Kippour, fête ô combien symbolique du calendrier juif, le pays s’est vu hier matin attaqué par des terroristes palestiniens venus de la bande de Gaza voisine. Plusieurs centaines de morts déjà dénombrées, parmi lesquels de nombreuses femmes et enfants, sans que l’on sache où s’arrêtera le sinistre décompte. Les militants du Hamas ont rallumé à leur manière les bougies de ce cinquantième anniversaire, mettant le feu à toute une région, dans un contexte explosif. Quant au trentième anniversaire des accords d’Oslo, qui avait fait naître un instant l’espoir d’une paix durable entre les deux peuples, il y a longtemps que les bougies sont éteintes…

 

Dominique BERNERD

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Un parfum de Jeux olympiques a enveloppé de ses effluves de jouvence le cadre historique du cabaret de l’Escale à Migennes. Là même où Johnny HALLYDAY avait allumé le feu de sa future et phénoménale carrière, jadis en 1961 ! A l’initiative de l’un des partenaires majeurs de cette future échéance planétaire, ORANGE, une séance de brainstorming s’est déroulée avec la complicité du Conseil départemental pour étudier les pistes de réflexion quant aux prochaines animations pouvant accompagner la venue de la flamme le 11 juillet sur notre territoire…

 

MIGENNES : En guise de maître de cérémonie de cette animation peu ordinaire au niveau de sa thématique – il est vrai que l’organisation des Jeux Olympiques dans l’Hexagone ne se pratique pas tous les jours ! -, le nouveau délégué régional d’ORANGE Bourgogne Franche-Comté en personne ! L’une des premières sorties icaunaises pour Cyprien MATEOS, digne successeur de Véronique MORLIGHEM – cette dernière avait fait valoir ses droits à une retraite amplement méritée au printemps dernier -, plutôt à l’aise dans cet exercice oratoire dont il possède la maîtrise. Il n’est pas le seul à prendre la parole pour expliquer les contours de ce rendez-vous matinal, accueilli dans l’antre de la variété française à ses origines, j’ai nommé le cabaret de l’Escale ! Responsable du développement commercial de l’opérateur dans l’Yonne, Alexandre ORCEL y va lui aussi de ses mots de bienvenu. Avant de céder le micro à la conseillère départementale, Emmanuelle MIREDIN qui remplace son président Patrick GENDRAUD, excusé et retenu sur l’ouverture du Salon des Seniors à Auxerre et qui n’a pas le don d’ubiquité, comme chacun d’entre nous !

 

 

Le socle de rencontres collaboratives pouvant continuer à l’avenir…

 

Ravie devant l’importance de l’évènement – la réflexion autour des pistes et projets potentiels d’animations à proposer lors du passage de la flamme en juillet prochain -, la jeune élue plaisante sur l’aspect temporel de cette traversée. « La flamme olympique dans l’Yonne, ce n’est pas rien ! On ne le verra pas de sitôt à l’avenir… ».

Bigre ! C’est vrai à l’énoncé du problème, on se sent tout petit à l’échelle du temps qui s’égrène, sans compter le coup de vieux que nous inflige l’oratrice face à la réalité !

 

 

 

Mais, poursuit-elle, au-delà de ce séance de réflexion où émergeront les bonnes idées et les suggestions en vue de cette future animation, c’est aussi, dans le cadre du Club des Partenaires 89, instillé par Patrick GENDRAUD, une excellente opportunité de saisir la balle au bond lors de cette première réunion de travail et de collaborer les uns avec les autres.

« Faire la promotion de ce beau département qu’est l’Yonne, parfois sous-estimé, est une très belle chose, affirme Emmanuelle MIREDIN, c’est aussi le socle de rencontres collaboratives entre les acteurs institutionnels et économiques de notre territoire qui peuvent se poursuivre à l’avenir… ».

 

De l’innovation pour nourrir les échanges

 

La balle est jetée. Et ce n’est pas pour déplaire aux dirigeants d’Orange venus en renfort pour accompagner cette session de travail sous l’égide des J.O. Un vœu qu’exprimera Cyprien MATEOS dans ses propos : « beaucoup d’imagination et d’innovation devraient nourrir nos échanges, des solutions doivent émerger… ».

On l’aura compris, un premier rendez-vous qui en appelle d’autres, assurément. Il n’y a pas à dire mais l’Yonne semble être dans une forme olympique !

 

Thierry BRET

 

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Voilà l’un des faits marquants des sénatoriales qui se sont déroulées dimanche dernier dans le pays. Un scrutin ne concernant que les grands électeurs et royalement ignoré de la population ! La moyenne d’âge de la vénérable assemblée de la Chambre Haute de l’exécutif hexagonal s’apprécie désormais à la baisse, à 59 ans et onze mois. Au lieu de 62 ans et 9 mois, jusque-là. Alors que l’âge de la retraite pour la grande majorité de nos concitoyens passe de 62 à 64 ans ! Cherchez l’erreur !

 

Lundi

Mazette ! Un quatre pages sur papier couché de belle facture (c’est le cas de le dire !), imprimé et distribué à des milliers d’exemplaires, cela va chercher dans les combien… ? Mais, c’est bien connu, quand on aime, on ne compte pas ! L’occasion et c’est de bonne guerre, pour le maire d’Auxerre et son équipe, de dresser un bilan des plus flatteurs pour les actions menées depuis leur arrivée au pouvoir. L’occasion aussi pour Crescent MARAULT, d’inviter les Auxerrois à assister aux neuf rencontres organisées dans les différents quartiers, pour « parler des changements qui améliorent la vie au quotidien ». Pas certain que la nouvelle stratégie envisagée en matière de collecte des déchets en fasse partie ! Dommage, que le sujet n’ait pas lui aussi fait l’objet de plusieurs réunions publiques, elles auraient sans aucun doute rencontré un grand succès !  

 

 

Mardi  

A nouvelle saison, nouveaux spectacles… Un papier dans l’Yonne Républicaine de ce jour dévoile la programmation à venir du site Auxerrexpo, qui, selon le titre de l’article, affiche de « nouvelles ambitions ». Avec, parmi les soirées à venir, plusieurs comédies dont, le 15 décembre prochain, « Dîner de cons », le 20 janvier, « Bal des couillons » et le 22 mars, « C’est décidé, je deviens une connasse »… Ne manque que le spectacle « Vieux con » de Christophe ALEVEQUE pour parachever le programme… Mais bon, tant que l’on ne prend pas le spectateur pour un c… ! 

 

Mercredi

Il est des pays bénis des dieux, il en est d’autres qui trinquent tous les jours avec le diable. Classé parmi les pays les plus pauvres au monde, Haïti a tout connu : esclavage, dictature, crises institutionnelles, épidémies meurtrières, ouragans, tremblements de terre… Avec une espérance de vie pour les hommes ne dépassant pas 57 ans (60 ans pour les femmes), la plus faible de tous les pays de l’Amérique latine. Et s’il était besoin de noircir un peu plus le tableau, plus de 2 500 personnes tuées depuis le début de l’année, victimes des bandes armées et de l’emprise des gangs qui contrôlent désormais près de 80 % de la capitale, Port-au-Prince. Pauvre Toussaint LOUVERTURE, qui guida le pays vers sa liberté, après être né esclave, avant d’être déporté sur ordre de Napoléon, au fort de Joux, où il mourut de froid et de maladie en 1803. Se serait-il battu ainsi s’il avait su ce qu’il adviendrait de son pays… ?

 

 

 

Jeudi

Charles Philip Arthur George (et les autres…), était invité à Versailles avec Madame. Roi de profession, classé trois à l’arrivée sous le dossard WINDSOR, il méritait bien que le dîner soit royal et il le fut ! Avec notamment ce homard bleu servi en entrée, dont l’évocation gourmande fut reprise par tous les médias, sans que l’on sache très bien si c’était pour faire saliver le bon peuple ou l’inciter à se scandaliser devant un tel faste. L’occasion pour l’ancien candidat à la présidentielle et président de l'Union Populaire Républicaine, François ASSELINEAU, d’alimenter une fois de plus les réseaux sociaux par une fake news dont il est coutumier, affirmant que chaque invité serait reparti avec un double magnum de Château Mouton Rothschild 2004, d’une valeur de près de 3 000 euros ! Stéphane BERN ou Charlotte GAINSBOURG, repartant de Versailles, leur litron sous le bras, l’on imagine d’ici l’image ! Quand au homard il était bien bleu, n’en déplaise aux jaloux, l’on dit même qu’il était de couleur « bleu roi » !

 

Vendredi

Ce n’est pas tous les jours qu’une aubade à la cornemuse se fait entendre sur le parvis de la cathédrale. Tout juste rentrée du championnat mondial de pipe bands de Glasgow, Sophie LHOMME a animé de son instrument et de façon magistrale, la traditionnelle remise de diplômes de la certification « Cambridge » aux élèves du groupe scolaire Saint-Joseph-la-Salle. Un instrument parfois décrié si l’on en juge par cette citation attribuée à Woody ALLEN, reprise par le regretté Pierre DESPROGES : « Un gentleman, c'est quelqu'un qui sait jouer de la cornemuse et qui n'en joue pas. » !

 

 

Samedi

Pauvre Gérald DARMANIN, obligé d’écouter sans moufter au stade vélodrome à Marseille, les saillies verbales d’un pape « islamogauchiste » s’octroyant le droit de rappeler dans une homélie aux accents politiques, les failles de notre société et de notre président. Nombre de ses anciens camarades, à l’instar d’Éric CIOTTI ou Bruno RETAILLEAU ont esquivé le pensum par leur absence. Ne restait au ministre de l’Intérieur qu’à imaginer ce qu’il dirait le soir venu à ses plus proches conseillers, paraphrasant les mots de STALINE : « Le pape, combien de divisions de migrants… ? ».

 

 

Dimanche

Il est des mots qui semblent à jamais antinomiques, comme « sénat » et « jeunesse ». Les élections de ce dimanche ont pourtant redonné un petit souffle juvénile à la Haute Assemblée, faisant chuter la moyenne d’âge à 59 ans et 11 mois, contre 62 ans et 9 mois jusque-là. C’est même la première fois qu’elle passe sous la barre des 60 ans. Encore un petit effort et pour son 13e mandat, à l’horizon 2045, son vénérable président, Gérard LARCHER devrait bien réussir à lui faire franchir la barre des 50 ans !

 

Dominique BERNERD

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Articles

Bannière droite accueil