Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png

L’Abbaye de REIGNY pense déjà aux investissements à venir…

« De nouvelles réhabilitations à venir dans les prochains mois pour embellir et améliorer les offres de services proposés dans le cadre cistercien de l’Yonne… ». « De nouvelles réhabilitations à venir dans les prochains mois pour embellir et améliorer les offres de services proposés dans le cadre cistercien de l’Yonne… ».

Les travaux d’aménagement de l’ancienne abbaye cistercienne de VERMENTON à peine terminés (2015) que déjà les propriétaires de ces lieux chargés d’histoire, Béatrice et Louis-Marie MAUVAIS, pensent à la suite du cahier des charges ayant pour objectif de poursuivre l’embellissement du site Icaunais. Avec de réels enjeux économiques à la clé…

 

VERMENTON : De nouveaux projets de travaux pourraient-ils changer encore la physionomie du site cistercien bâti dans le sud de l’Yonne ? Il n’est pas exclu que ces modifications structurelles interviennent beaucoup plus vite que prévue alors que ce monument historique sort d’un vaste programme de réhabilitation de plusieurs années (couverture, aménagement du pigeonnier, création de chambres à coucher supplémentaires, nouveau système de chauffage à base de protection environnementale, refonte de la salle capitulaire, etc.).

Mais, cette fois-ci, ces travaux auraient pour vocation de se concentrer principalement sur les extérieurs avec des aménagements particuliers de l’immense parc de 14 hectares. L’espace ne se transformerait pas dans l’immédiat. Mais, les propriétaires des lieux souhaiteraient l’optimiser en profitant, cerise sur le gâteau, du fameux label « Jardin Remarquable ». Une référence en la matière que d’autres sites de l’Yonne à l’instar du Château de La Borde près de LEUGNY a déjà exploitée. Quant au delta temporel pour atteindre cet objectif, il serait de cinq ans.

En parallèle, l’ouverture d’une partie de l’ancienne nef du bâtiment qui accueillait au Moyen-Age les moines convers (le scriptorium) préfigurerait d’autres réalisations matérielles permettant de retrouver l’ampleur de la salle médiévale. La nouvelle infrastructure serait scindée en deux parties, facilitant l’accueil de groupes de 50 à 100 personnes. Un plus indéniable à la réception de séminaires d’entreprise, l’une des orientations stratégiques essentielles du lieu.

Jouissant d’un cadre de vie flirtant avec l’exceptionnel, les entreprises d’Ile de France mais aussi des régions Centre, Champagne et Bourgogne Franche-Comté seront davantage sollicitées à l’avenir par la force commerciale de la structure.

Ces nouveaux bouleversements de l’infrastructure pourraient survenir dès la saison 2018/2019.

Les propriétaires du site historique s’appuieraient sur de l’autofinancement pour apporter les modalités d’usage à leur ambitieux projet. Le système de chauffage de cette aile de l’édifice serait naturellement concerné par les travaux afin d’en garantir la qualité optimale.

Redorer le blason de cet édifice s’inscrit parmi les velléités du couple MAUVAIS qui a déjà apporté beaucoup dans la réhabilitation de l’endroit. D’autant que la récente ouverture du Logis Saint-François le 01er mai (l’ancienne maison de retraite de VERMENTON), laissée en vacances durant plusieurs mois, renforce cet ancrage à vouloir assurer une véritable dynamique touristique à cette contrée du sud de l’Yonne. Quarante-quatre chambres de belle facture y ont été aménagées afin de recevoir les groupes de touristes de passage mais aussi les professionnels désireux de se ressourcer loin de leurs bureaux trépidants.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le lundi, 28 août 2017 10:35

Laissez un commentaire

Bannière droite accueil