Etes-vous intuitif ? Si oui, écoutez votre petite voix intérieure pour vos objectifs socioprofessionnels…

« Laisser davantage de place à son intuition dans la gestion quotidienne de son existence, c’est également se laisser guider par sa « petite voix » intérieure en y accordant de la confiance. Le poids de l’inconscience peut interférer dans nos approches personnelles et professionnelles de tous les jours comme l’avait démontré Carl-Gustav JUNG… ». « Laisser davantage de place à son intuition dans la gestion quotidienne de son existence, c’est également se laisser guider par sa « petite voix » intérieure en y accordant de la confiance. Le poids de l’inconscience peut interférer dans nos approches personnelles et professionnelles de tous les jours comme l’avait démontré Carl-Gustav JUNG… ». Crédit photo : Mohamed HASSAN/PIXABAY.

Adoubée de l'Ordre de l'Empire britannique par la reine d'Angleterre en 2004, Eileen CADDY, auteur à succès d'ouvrages spirituels, a su partager ses imprévus intuitifs quotidiens dans son best-seller : « La Petite voix ». Ce dieu intérieur qu'elle nomme comme source de son intuition donne le ton à son expression : « Cherchez toujours la réponse en vous, ne soyez pas influencé par celles et ceux qui vous entourent, ni par leurs pensées, ni par leurs paroles… ». A méditer en ces instants de crise…

TRIBUNE : La faculté à discerner le vrai du faux dans son champ de conscience est quelque fois un sacerdoce. Pourtant, dès l'apparition du genre humain, notre instinct primaire est relayé par l'image d'un homo sapiens à la « clairaudiance » irrationnel. Cet hominidé interagit à ses pulsions pour manger, procréer, et fabriquer. Il se connecte à ses cinq sens. Il n'intellectualise pas, il ressent. En effet, accueillir toutes ses perceptions est sa survie.

Le mot intuition prend sa source étymologique du latin « Intuito » : voire d'un seul coup d’œil…Aujourd'hui, qu’en est-il de toutes ces facultés imprimées dans nos gènes ?

L'intuition n'est pas un talent : elle est la prescience irraisonnée à écouter le murmure de cette « petite voix » très favorable à la prudence. Ce sixième sens s'invite furtivement, subtilement et exclusivement pour dévoiler une pensée fiable et viable. Cette vérité subjective insistera avec entêtement quelquefois pour refléter une idée qui en sera la clé. C'est le garant par écho d'un feeling à suivre pour faire aboutir dans la justesse d'action son objectif.

Je vous le concède : ce flair originel est souvent mis de côté car il s'accorde à la confiance mais en soi. Des facteurs environnementaux, vecteurs d'un détournement à cette ressource peuvent interférer ou altérer cette sensibilité : le stress, le manque de soutien dans des partis pris, la peur du jugement. Pourtant, ce transmetteur a ce génie de vous mener vers des objectifs judicieux dans vos choix de vie personnels et socioprofessionnels.

 

Comment utiliser à bon escient l’art de l’intuition ?

 

C'est un abandon à se considérer davantage, tout en acceptant de se laisser guider par l'œil initiatique, ambassadeur d'une présomption d'innocence enfantine. Quelle belle connivence à prioriser en toute sagesse et surtout en se faisant confiance !

L’intuition supplée également une idée furtive. Comme le coup du parapluie où la soudaineté engendrera une justesse d'action sans se poser de question.

De plus, le corps a cette fragrance d'imprimer l'acuité de décisions judicieuses par une sensation de bien-être ou de mal-être sous le signe d'une crispation pour un danger.

L'intuition est la protection d'un allié à initier au quotidien. Elle balaie effrontément le doute si on ne la relaie pas au second degré dans un plan mental. Ce cérébral peut la court-circuiter dans une optique illusoire de sécurité. Mais, le pire serait de ne pas emprunter cette voie.

A l'aborder dans un éclairage externe, l'intuition est aussi l'alliée de la synchronicité à percevoir sous deux angles.

Dans un visuel où des points d'appuis bien spécifiques comme des supports publicitaires se distinguent par un mot ou une phrase. Il existe également dans une transmission auditive par des canaux radiophoniques ou relationnels. Ces deux opportunités à saisir viendront apporter aussi les bonnes réponses. Sceptiques ?

Par expérience, ces deux invitations fédèrent un champ visuel interne et externe au tout est possible.

Carl-Gustav JUNG, éminent psychiatre, le conscientise par ces mots : « L'inconscient nous donne une chance, par ses communications et par les allusions imagées qu'il nous offre. Il est aussi capable de nous communiquer ce qu'en toute logique, nous ne pouvons savoir. Pensons aux phénomènes de synchronicité, aux rêves prémonitoires et aux pressentiments… ».

Ce pare-feu primaire symbolise et favorise la précision pour une vue d'ensemble objective et réaliste. La ressource est dans sa source.

Alors, la transmuter peut se faire en toute impartialité et honnêteté.

Lyvia ROBERT

 

Articles

Bannière droite accueil