La solidarité au bout de la fourchette : quatre toques japonaises régalent généreusement les soignants…

« A la demande du jeune étoilé Takashi KINOSHITA (à droite) qui œuvre au Château de Courban, quatre toques japonaises ont confectionné une centaine de repas au profit du personnel soignant du Centre hospitalier universitaire de Dijon ce dimanche. Dont l’ancien étoilé auxerrois, Keigo KIMURA, qui fit les beaux jours de la cuisine locale avec l’Aspérule… ». « A la demande du jeune étoilé Takashi KINOSHITA (à droite) qui œuvre au Château de Courban, quatre toques japonaises ont confectionné une centaine de repas au profit du personnel soignant du Centre hospitalier universitaire de Dijon ce dimanche. Dont l’ancien étoilé auxerrois, Keigo KIMURA, qui fit les beaux jours de la cuisine locale avec l’Aspérule… ». Crédit photo : Thierry BRET.

Une centaine de repas, confectionnés par quatre chefs étoilés de Côte d’Or de nationalité japonaise, ont été distribués gracieusement au personnel soignant du Centre hospitalier universitaire de Dijon, ce dimanche. Un geste généreux qui aura permis à celles et ceux qui luttent avec pugnacité et courage contre le coronavirus de disposer d’un bref moment de répit…

DIJON : Voilà un geste sympathique et méritoire qui est à porter au crédit et au talent de quatre fines gâchettes de la gastronomie internationale qui officient dans le département de Côte d’Or.

Ces esthètes des arts culinaires et du bon vivre se sont associés à l’élan de générosité sans pareil qui anime l’Hexagone depuis plusieurs semaines envers le personnel soignant des centres hospitaliers et des établissements de santé. Ces derniers livrant une âpre et farouche bataille contre l’épidémie virale qui décime une large frange de notre population.

En ce jour dominical, et à l’initiative de Takashi KINOSHITA, auréolé d’une étoile obtenue en 2018 au Michelin (Château de Courban), les quatre maîtres d’une cuisine léchée et à la superbe gustative ont concocté une centaine de repas gastronomiques.

Chacun de ces professionnels hors pair et reconnus par leur filière a ainsi réalisé l’entrée (Tomofumi UCHIMURA qui œuvre d’ordinaire chez Stéphane DERBORD à Dijon), les plats de résistance (cela incombait à l’ancien étoilé Auxerrois Keigo KIMURA aujourd’hui à la tête de l’Aspérule de Dijon ainsi que Keishi SUGIMURA du Bénaton à Beaune) et le dessert.

Ce dernier permit à Takashi KINOSHITA de s’illustrer aux côtés de Sae HASEGAWA sur cette recette.

Un don de soi qui aura été apprécié à sa juste valeur par le personnel du centre hospitalier de Dijon…

 

Articles

Bannière droite accueil