Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
ordre-des-experts-comptables-de-bourgogne-franche-comte.jpg
Région Bourgogne France-Comté
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Lycée Saint-Joseph de la Salle
chambre des métiers et de l'artisanat
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
Criquet Magazine
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
Criquet magazine
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Ordre des experts comptables de Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

La notion du risque ne doit pas être abordée à la légère dans le milieu professionnel. Accidents de la circulation sur le trajet domicile/travail, chutes depuis un appareil de levage, sinistres imputables aux incendies ou présence de substances dangereuses sur un site industriel représentent autant de paramètres incontournables que les salariés et leurs employeurs doivent prendre en compte dès le début de leur collaboration…

 

AUXERRE : Attention danger ! Les risques sont partout ou presque dès que l’on pénètre sur un lieu professionnel. Face à leurs recrudescences, il est légitime de pratiquer des piqûres de rappel sous la forme d’exercices pédagogiques comme l’a si bien proposé l’assureur mutualiste, GROUPAMA Paris Val de Loire, il y a quelques jours dans ses locaux d’Auxerre.

En termes statistiques, ils représentent 6 millions de journées de travail perdu qui se traduisent par 20 % d’accidents mortels, soit un coût du décès évalué à 400 000 euros, et 10 % d’incapacités permanentes (86 000 euros d’enveloppe budgétaire). Hormis ces chiffres vertigineux, l’impact d’une catastrophe physique sur l’un des collaborateurs entraîne des conséquences inaliénables sur les enjeux sociaux et commerciaux d’une enseigne : licenciements, destructions de véhicules s’il s’agit d’accidents de la route, perte de production, altération de l’image et de la notoriété en matière de communication, hausse des cotisations auprès des compagnies d’assurances, etc. Sans oublier les procédures juridiques qui en découleront avec son lot de procès, d’indemnités à verser avec dommages et intérêts supplémentaires en sus.

La prévention en entreprise : obligatoire afin d’éradiquer les risques

« Outre les préjudices moraux et physiques que subira après coup la victime d’un faits divers, beaucoup d’autres paramètres entreront en ligne de compte, précise Delphine LORAIN, juriste, il suffit de s’attarder sur les aspects esthétiques de ces personnes touchées au plus profond de leur chair, et de comprendre que leurs carrières professionnelles seront brisées à tout jamais ou que leur existence familiale et relationnelle sera totalement transformée… ».

Identifiant la typologie de risques pouvant mettre à mal un cadre, un employé ou un ouvrier dans l’exercice de ses activités, mais aussi l’entrepreneur lui-même, Delphine LORAIN s’attarda de longues minutes sur ceux provoqués par la circulation routière et le non-respect du code de la route. Néanmoins, il existe une kyrielle de troubles autour de nous, pouvant générer l’improbable dans notre quotidien : les nuisances vibratoires et sonores, les troubles psycho-sociaux, les expositions chimiques, le stress permanent, le mal-être psychologique…

Appliquer une démarche de prévention pour tous les risques professionnels, adaptée à l’entreprise, consiste à faire un état des lieux précis de ces dangers hypothétiques en les identifiant.

Cela relève du plan d’actions à mettre en phase, en se dotant d’un outil fonctionnel qui limitera les effets pernicieux de ces risques. Quatre leviers essentiels peuvent alors aider à résoudre ces problématiques bien réelles : l’organisation interne de l’entreprise en rationalisant à titre d’exemple les déplacements (navette, visioconférence…), le développement de moyens matériels mis à la disposition des collaborateurs (flotte spécifique), l’adoption de règles de bonne conduite sous la forme d’une charte de déontologie et l’éducation de la performance maîtrisée auprès des salariés.

" Le président de la Fédération départementale de l'Yonne de Groupama Paris Val de Loire, Philippe Renoux, évoquait les objectifs de cette séance pédagogique autour des risques...".

 

L’obligation de dénoncer les infractions est applicable depuis le 01er janvier

Dès l’embauche d’une nouvelle recrue, l’entrepreneur s’appuiera sur l’arsenal juridique existant pour instruire son futur collaborateur sur le chemin sécuritaire qui doit être dorénavant le sien. L’exigence du permis de conduire d’un salarié, la connaissance de ses réelles aptitudes derrière le volant et de son état physique/psychologique avec l’aval de la médecine du travail, faciliteront la rédaction du contrat de travail, un document devant stipuler l’ensemble de clauses réglementant la non-utilisation du portable à bord d’un véhicule…

Quant au règlement intérieur, sa rédaction doit comporter l’usage du dépistage salivaire et des contrôles d’alcoolémie si nécessaire afin de s’opposer aux résultats de tests subis par le salarié. Rappelons que depuis le 01er janvier, les entreprises ne peuvent sursoir à l’obligation de dénonciation des infractions au Code de la route.

La cinquantaine d’entrepreneurs présents à cette intéressante conférence sur ces risques dont ils n’avaient pas forcément évalué l’ampleur et les conséquences découvraient ensuite le mode de fonctionnement du centre d’éducation routière, CENTAURE, un complexe situé en Ile de France et filiale de GROUPAMA, ayant comme objectif de modifier les comportements des conducteurs. La présence d’un simulateur de conduite, décliné sur trois écrans, offrit d’agréables échanges parmi les chefs d’entreprise, qui devaient tester leur conduite face à quelques épreuves et…aux surprises inattendues sur une route virtuelle.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Alors que de sombres nuages s’amoncellement au-dessus de l’Extrême-Orient ou en Asie mineure, la place de la France doit être plus que jamais prépondérante en matière de défense. Confrontés aux dures réalités du terrorisme aveugle et sauvage, les pays de l’Union européenne tentent de se mettre au diapason en faisant bloc contre les menaces extérieures. Avec la France qui en posséderait le leadership ? C’est ce que devrait expliquer le député européen, Arnaud DANJEAN, invité à un débat au soir du 26 octobre en périphérie d’Auxerre par Guillaume LARRIVE…

 

AUXERRE : Face aux multiples menaces, renforcer les capacités de sécurité et de défense des pays partenaires de l’Union européenne est devenu une réalité tangible. Il y a quelques jours, en effet, les députés de la commission des Affaires étrangères adoptaient ce projet de rapport, permettant de définir les contours d’un instrument de travail commun à la stabilité et à la paix.

Interrogé à ce propos, le député européen et élu de Bourgogne Franche-Comté, Arnaud DANJEAN soulignait que « l’adoption rapide de ce texte représentait une première étape essentielle dans le cadre d’une politique ambitieuse de renforcement des capacités de l’Union européenne… ».

Concrètement, ce texte voulu par le législateur a pour objectif de donner la faculté à l’Union européenne de financer des actions de formation ainsi que de fournir des équipements aux forces militaires de pays-tiers ; à condition que lesdits appareillages ne soient pas létaux.

Le rapporteur pour le Parlement européen, fort de ce postulat, aura toute la latitude de développer lors de son intervention ses idées concernant le lien qui existe entre sécurité et développement. Mais, il ne manquera pas aussi de faire référence à la réalité militaire que représente aujourd’hui l’Hexagone dans ce contexte international en eau trouble. Les échanges avec le député de l’Yonne Guillaume LARRIVE devraient apporter un éclairage constructif sur un sujet passionnant. De quoi nourrir les interrogations du public présent à la salle des fêtes des Joinchères à Venoy ce soir-là…


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

La signature d’une convention tripartite entre l’AJ Auxerre SAS, l’association Famille AJA et le District de l’Yonne de football représente déjà un premier temps fort dans l’actualité de ce début de saison pour le club pensionnaire de Ligue 2. Cet accord a pour but de rapprocher le monde des sportifs amateurs et des professionnels dans un esprit citoyen. 

 

AUXERRE : Ne jamais oublier ses racines et sa base historique tout en prônant les valeurs vertueuses de la citoyenneté : c’est en substance la finalité de la convention de partenariat qui a été paraphée le 04 septembre entre le président de l’AJ Auxerre SAS, Francis GRAILLE, le représentant du District de l’Yonne de football, Christophe CAILLIET et le responsable de l’association Famille AJA, Alain HEBERT, au siège du club.

Cet exercice empreint d’humilité et de réalisme favorisera dans l’absolu la jonction nécessaire entre les milieux de l’amateurisme et le monde professionnel incarné par les joueurs de la Ligue 2. Un théorème profondément humain qui impliquera aussi par ricochet les supporters de l’AJA…

Dans les faits, le nouveau président de la structure sportive Francis GRAILLE inscrit cette initiative dans le besoin de renouer les liens avec le territoire. Et de jouer la carte de la proximité.

« On sait qu’il existe un vrai élan populaire autour de ce club, et ce depuis très longtemps. Le complexe de l’Abbé Deschamps est l’une des rares infrastructures en France où ses différents stades demeurent ouverts en permanence et peuvent accueillir des adeptes du ballon rond. En ce sens, et pour faire honneur à l’esprit du patronage voulu par l’Abbé Deschamps, ce club développe une politique sociale très forte autour de lui… ».

A l’avenir, les professionnels s’immergeront davantage dans les quartiers de la ville afin d’y rencontrer les jeunes autour d’un cadre pédagogique et participatif.

  

Soutenez l’AJA, faites gagner votre club !

Près de 11 500 licenciés s’adonnent chaque week-end à la pratique de la première discipline sportive au monde sur les terrains de l’Yonne. Le District départemental, instance officielle régie par la Fédération française de football, ne pouvait manquer pareille opportunité pour qu’il y ait grâce à cette démarche un renforcement des liens entre le monde professionnel et les amateurs.   

« Ce partenariat instillera plus de rapports et d’actions communes entre le poids lourd du football icaunais et les autres structures, expliquait Christophe CAILLIET, nous voulons que cet accord soit gagnant pour tous ! ».

Rappelant, lors de la conférence de presse, que la puissante fédération de football a initié un programme éducatif auprès des jeunes et des clubs amateurs, le président du District de l’Yonne s’est dit très satisfait de la complémentarité de ces nouvelles actions avec Famille AJA et l’AJ Auxerre SAS.

Un volet financier est également inclus dans ce protocole. Une rétrocession sur la vente de billets par les petits clubs (il en existe 117) lors des matches disputés par l’AJA est d’ores et déjà effective. Elle s’élève à 10 %.

Les entraînements des professionnels sur les terrains des amateurs !

Quant aux séances d’entraînements décentralisées sur les pelouses des clubs amateurs, elles se multiplieront au cours de ces prochaines semaines. De prime abord, elles concerneront quatre clubs labellisés par le District, à savoir le Football Club de Sens, l’Union sportive d’Héry, celle de Joigny et le club d’Avallon.   

Délivrés pour saluer les performances sportives et administratives de ces structures associatives, ces labels espoirs, valables une année, reposent sur des critères spécifiques ayant attrait à l’encadrement, la présence de techniciens diplômés et surtout l’état d’esprit qui y règne.  

Comme le soulignait Alain HEBERT, président de Famille AJA, en résumant ses missions : « le football reste avant tout une école de tolérance et du civisme à partager entre tous…».


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Octobre 2017 : il y a cent ans la révolution russe bouleversait la planète et provoquait une onde de choc irréversible. Ce tsunami politique donnera naissance au communisme et à l’empire soviétique au travers de ses figures de proue (Lénine, Staline, Brejnev…). Auteur d’un ouvrage consacré à l’évolution de ce pays, et spécialiste de l’histoire de la papauté, l’ancien rédacteur en chef du « Figaro Magazine », Bernard LECOMTE, abordera lors d’une conférence débat le destin hors normes de ces hommes d’état. Ce sera le 15 septembre prochain à Champignelles…

 

AUXERRE : « La Russie de Raspoutine à Poutine… ». L’analogie existante entre ces deux puissants personnages de ce pays continent sont-elles aussi frappantes que cela ? Une interrogation que beaucoup se posent et qui trouvera sans aucun doute des réponses concrètes lors de la conférence débat proposée par le journaliste écrivain Bernard LECOMTE.

A l’occasion du centenaire de la révolution d’octobre de 2017, notre confrère s’installera à la halle culturelle de Champignelles dès 18 heures le temps d’une causerie passionnante sur ce vaste sujet de pure géopolitique.

Répondant à l’invitation de l’édile de la commune, Jacques GILET, Bernard LECOMTE éclairera de ses lumières ces pans d’histoire, teintés de mystères et de complots, qui permettront à l’auditoire de mieux appréhender la Russie contemporaine et surtout les racines du mode opératoire du chef du Kremlin, Vladimir POUTINE.

Au terme de ces échanges, le journaliste Icaunais qui a suivi le déclin du communisme en qualité de correspondant pour « L’Express », dédicacera son dernier opus, paru aux éditions Perrin.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Partenaire majeur du sport français depuis plus de 25 ans, le groupe EDF a initié dès 2015 un programme de détection des futurs talents. Quatre jeunes athlètes évoluant dans autant de disciplines et aux résultats déjà prometteurs intègrent en cette période de rentrée le Team EDF Espoirs pour la saison 2017/2018…

 

PARIS : Favoriser l’éclosion des compétiteurs de demain figure parmi les priorités de l’opérateur français dans sa politique de mécénat consacrée à la cause du sport. La seconde édition de son Team Espoirs accueillera dès la saison prochaine quatre jeunes gens, sélectionnés sur la base de leurs performances et envies de réussir dans les milieux sportifs.

Ils se nomment Océane CASSIGNOL (17 ans, natation), Mylène CHAVAS (19 ans, football), Thomas DUBOIS (17 ans, ski de fond handisport) et Lucas ROISIN (20 ans, canoë-kayak) et tous auront le privilège de se voir accompagné par le puissant groupe international.  

Choisis sur des critères objectifs, mêlant résultats, état d’esprit ou exemplarité sportive et scolaire, ces quatre lauréats profiteront de conseils dispensés par des d’athlètes et illustres ambassadeurs du sport à l’instar du champion olympique de natation, Alain BERNARD ou de la footballeuse, Laura GEORGES.

En parallèle, une bourse sera également attribuée à chacun des représentants de cette seconde session du Team EDF Espoirs. Initié en novembre 2015, ce club de futurs sportifs de haut niveau avait accueilli cinq personnes qui se sont révélées depuis dont Camille PRIGENT, en kayak monoplace.

Responsable du Pôle marque et sponsoring chez EDF, Alexandre BOULLERAY explique l’engagement de son entreprise dans le monde du sport : « depuis plus de deux décennies, EDF est aux côtés des athlètes français. Normal que le succès de la première édition se transforme en une seconde édition avec la sélection de ces quatre sportifs aux profils variés et avec l’aide des fédérations partenaires. Ce programme n’a pas d’autres prétentions que d’accompagner toutes les générations de sportifs et de favoriser la transmission entre les athlètes confirmés du Team et les jeunes qui représentent l’avenir de leur sport… ».

Engagé auprès des fédérations françaises handisport (FFH), de natation (FFN), de canoë-kayak (FFCK) et de football (FFF), le groupe EDF souhaite par le biais de cette démarche populariser l’ensemble de ces disciplines vers le plus grand nombre. C’est aussi l’autre facette de cet acteur essentiel de la transition énergétique qui compte 37,1 millions de clients dont 26,2 millions en France et pèse 71 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2016.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Articles

Bannière droite accueil