La magie de Noël pour retrouver le plaisir de vivre : Numéro 13 y pourvoit avec élégance…

« La magie de Noël nous revient au détour d’un commerce décoré du centre-ville à Auxerre. Celui du fleuriste Olivier LECLERC qui a fait de sa boutique « Numéro 13 » le symbole de la résistance à la morosité et à la sinistrose… ». « La magie de Noël nous revient au détour d’un commerce décoré du centre-ville à Auxerre. Celui du fleuriste Olivier LECLERC qui a fait de sa boutique « Numéro 13 » le symbole de la résistance à la morosité et à la sinistrose… ». Crédit Photo : Thierry BRET.

Noël et sa féérie, Noël et ses lumières. Malgré un contexte particulièrement trouble et chargé en cette période de crise sanitaire qui accroît la morosité ambiante en plombant le moral des Français, des commerçants pugnaces mènent le combat avec optimisme et détermination. Comme si de rien n’était en cette période si propice à la fête…

AUXERRE : Presque une semaine déjà que la vitrine du fleuriste « Numéro 13 » à Auxerre resplendit de ses lumières féériques pour nous redonner le goût de vivre, le besoin de consommer sans modération et surtout ce sentiment de vouloir exister comme avant !

Malgré ce satané virus, fléau invisible qui aura bouleversé notre existence jusque dans le moindre de nos pores en nous obligeant de rester chez soi et de vivre ce confinement aux incidences psychologiques fâcheuses.

Mais, Olivier LECLERC, le maître de ces lieux, artisan fleuriste de son état, nous montre la voie. Elle est royale avec la décoration de sa boutique qui est exceptionnelle. Lumineuse, évocatrice de la célèbre tradition avec ses sapins et épicéas élevés dans le Morvan : ils offrent de l’esthétisme pur aux regards ainsi que de l’onirisme absolu.

Ce ne sont que guirlandes illuminées, des boules brillantes et décoratives qui reflètent ces mêmes lumières, des objets et ustensiles qui égayent un univers de rêve où il fait bon vivre dans un esprit cocooning. Aux côtés de ces végétaux, le fil d’Ariane conducteur de ces créations.

 

 

Oui, Noël vit toujours en nous que l’on soit petits ou grands ; oui, il est revenu le temps où les commerces de proximité dit non-essentiels doivent rouvrir grandes leurs portes pour accueillir celles et ceux de ces acteurs consuméristes désireux de faire perdurer jusqu’à leur ultime souffle cette magie universelle de Noël.

C’est le retour à l’essentiel. Celui d’un mode de vie qui est le nôtre et dans lequel chacun peut s’épanouir. Le temps du respect des traditions, de cette trêve des confiseurs à  partager dans le cocon familial ou avec des amis qui est revenu.

C’est ce que suggère et préconise les décorations de Noël du fleuriste Olivier LECLERC. Et dans les circonstances actuelles, on ne peut que lui donner raison et y souscrire sans renâcler…

 

Articles

Bannière droite accueil