Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-ccap-vital-sante-auxerre.jpg
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-ccap-vital-sante-auxerre.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Le SDIS 89 perd l’un de ses brillants éléments, le capitaine Christophe DI GIROLAMO, promu commandant à Lille…

« Il était le supplément d’âme du SDIS 89 en matière de développement du volontariat des sapeurs-pompiers auprès du grand public et des milieux professionnels dans l’Yonne : le capitaine Christophe DI GIROLAMO (à gauche recevant le Plan Action Volontariat 2020 des mains du préfet de l’Yonne Patrice LATRON) dirigera en qualité de commandant l’un des trois centres de secours de Lille au 01er août… De gauche à droite : le capitaine Christophe DI GIROLAMO, le préfet Patrice LATRON, le président du SDIS 89 et vice-président du Département Christophe BONNEFOND et le colonel hors classe Jérôme COSTE, directeur du SDIS 89 ». « Il était le supplément d’âme du SDIS 89 en matière de développement du volontariat des sapeurs-pompiers auprès du grand public et des milieux professionnels dans l’Yonne : le capitaine Christophe DI GIROLAMO (à gauche recevant le Plan Action Volontariat 2020 des mains du préfet de l’Yonne Patrice LATRON) dirigera en qualité de commandant l’un des trois centres de secours de Lille au 01er août… De gauche à droite : le capitaine Christophe DI GIROLAMO, le préfet Patrice LATRON, le président du SDIS 89 et vice-président du Département Christophe BONNEFOND et le colonel hors classe Jérôme COSTE, directeur du SDIS 89 ». Crédits Photos : SDIS 89 et Thierry BRET.

L’officier de 34 ans, responsable de la Mission de développement du volontariat et des actions menées en direction de la jeunesse, prendra le commandement dès le 01er août d’un centre de secours à Lille, suite à une très belle promotion. Le Dijonnais laissera derrière lui un bilan très flatteur et le souvenir d’un professionnel tout acquis à la valorisation des sapeurs-pompiers et de leurs rôles stratégiques sur le territoire…

AUXERRE : Retour à la case départ ou presque pour le capitaine Christophe DI GIROLAMO ! Arrivé dans l’Yonne aux premiers jours de l’année 2017, le jeune officier bourguignon avait quitté la région de Valenciennes, plus exactement la ville de Saint Amand les Eaux, où il dirigeait le centre de secours, pour vivre de nouvelles expériences en Bourgogne.

Le hasard ferait il fait bien les choses ? Après la réussite d’un concours interne, lui permettant au passage de glaner ses galons de commandant, ce professionnel des sapeurs-pompiers repartira d’ici quelques jours dans le département du Nord.

Affecté dans l’un des trois centres de secours de Lille (celui du cœur de ville qui emploie plus d’une centaine de pompiers professionnels), Christophe DI GIROLAMO relèvera les défis qui l’attendent avec ce nouveau poste de management.

L’un des premiers dossiers qu’il aura à gérer concernera la fameuse et populaire « Braderie de Lille », un évènement où se pressent des milliers de visiteurs dans les rues de l’hyper centre.

Un double bilan positif au terme de sa mission…

Quant à la question de la promotion du volontariat et de la reconnaissance de ces recrues indispensables pour grossir les rangs des centres de secours auprès des milieux de l’entreprise, elle ne constituera plus la priorité du nouveau challenge qui se présente désormais à lui.

Depuis 2017, âux côtés du colonel hors classe Jérôme COSTE, le capitaine DI GIROLAMO avait pour objectifs de faire connaître auprès d’un large public de profanes les fondements des missions relevant du volontariat. Son travail qu’il avait souhaité dès lors très participatif en réunissant plus d’une centaine de personnes inspirées par ce sujet devait se concentrer sur l’adoption du Plan Action Volontariat 2020. Ce dernier devant être officiellement présenté en février de cette année avec l’ensemble des partenaires de l’Etat et du Département auprès des acteurs de l’économie.

L’une de ses réussites aura été ce rapprochement auprès de ces milieux professionnels encore trop inféodés à des idées reçues. Notamment les absences répétitives de salariés qui feraient montre de volontarisme pour sauver son prochain.

Des opérations de sensibilisation destinées aux collèges et lycées…

Prenant la thématique à rebrousse-poil, en démontrant les avantages pour les employeurs de s’appuyer sur des femmes et des hommes sapeurs-pompiers volontaires, il en a résulté des signatures de convention avec des entreprises et des collectivités. Les Missions locales et les chambres consulaires ont emboîté le pas dans la valorisation de ce plan, déclinant leurs services afin d’aider les jeunes recrues volontaires à trouver un job, de surcroît à pérenniser l’existant.

Les adolescents n’ont pas été oubliés dans cette grande stratégie de communication et de sensibilisation à la cause des soldats du feu. Ainsi, le capitaine et ses équipes prirent le temps de consolider des partenariats solides avec les acteurs assurant les vertus du Service civique.

Aujourd’hui, à l’heure du bilan, et à quelques jours de son départ, Christophe DI GIROLAMO peut apprécier cet élan de sympathie et la véritable dynamique qui ont été créés autour des sapeurs-pompiers volontaires dans le département. Tant auprès des collégiens et lycéens que dans le monde plus hermétique des entreprises et celui des collectivités.

Une seule ombre subsiste au tableau : le successeur du nouveau promu au grade de commandant (il n’est pas encore nommé à l’heure actuelle au sein du SDIS 89) poursuivra-t-il sur cette lignée avec autant de maîtrise et d’enthousiasme ?

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le mardi, 17 juillet 2018 17:02

Laissez un commentaire

Bannière droite accueil