Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
banque_populaire_bfc.png
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
ordre-des-experts-comptables-de-bourgogne-franche-comte.jpg
Région Bourgogne France-Comté
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Groupe La Poste

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Ordre des experts comptables de Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png

L’altruisme se décline au quotidien à la Banque Alimentaire : Arminda GUIBLAIN en apprécie les vertus

« Accueillie par André GUYOT (à droite) – ce dernier a passé le relais au 01er avril à Jean-François FINANCE -, la conseillère départementale et maire de Monéteau Arminda GUIBLAIN a découvert l’univers altruiste de la Banque Alimentaire, collectrice de produits de première nécessité dans l’Yonne ».  « Accueillie par André GUYOT (à droite) – ce dernier a passé le relais au 01er avril à Jean-François FINANCE -, la conseillère départementale et maire de Monéteau Arminda GUIBLAIN a découvert l’univers altruiste de la Banque Alimentaire, collectrice de produits de première nécessité dans l’Yonne ». Crédit Photos : Thierry BRET.

Elle n’en perd pas une miette, la première élue de la commune. Curieuse, attentive à ce qu’elle découvre au fil de la visite, posant des questions pertinentes à ses interlocuteurs, pas à pas Arminda GUIBLAIN se projette dans le saint des saints de cet univers caritatif qui fait chaud à l’âme : la Banque Alimentaire de l’Yonne. En ces périodes complexes où misère et précarité refont surface au grand jour tels de mauvais souvenirs, l’édile a voulu comprendre le mode opérationnel de cet organisme, bien huilé.

 

MONETEAU: A quand l’ouverture de la 80ème Banque Alimentaire dans l’Hexagone ? C’est une interrogation légitime que l’on peut raisonnablement se poser une fois que l’on sait qu’en l’espace de trente-cinq années d’existence tous les chiffres inhérents à cette institution de l’altruisme et de la solidarité ont explosé. Depuis sa création, la structure associative a livré pas moins de 225 millions de repas, soutenue plus de 2,1 millions de personnes précaires, accompagnée bien au-delà de 6 000 associations qui sont bénéficiaires de manière quasi quotidienne des dons et collectes assurés auprès des circuits de la grande distribution. Parfois, par des acteurs de la vie associative à l’instar des clubs services.

Des statistiques impressionnantes qui traduisent la réalité des besoins, égrenées pêle-mêle, qui ont eu de quoi surprendre la conseillère départementale et maire de Monéteau Arminda GUIBLAIN en immersion récemment dans la base arrière de la structure accueillie en périphérie auxerroise.

Tous les jours sont réceptionnés des produits frais, issus de la ramasse auprès des magasins qui ouvrent leurs portes, avec générosité, à celles et ceux qui ne comptent pas leur temps en vue d’aider leurs prochains. Une mission cruciale quand on sait que le nombre de personnes bénéficiaires des produits issus de la Banque Alimentaire a progressé de plus de 15 % durant la seule année 2021 sur notre territoire.

 

 

380 tonnes de produits qui transitent par Monéteau chaque année…

 

Croix-Rouge, CCAS, associations caritatives indépendantes effectuent un balai permanent sur les quais de chargement de la structure où s’activent les bénévoles et salariés en phase de remplissage des véhicules utilitaires. Plats préparés, produits laitiers, fruits et légumes s’entassent dans le bâtiment. On y voit aussi des produits de la mer, non loin de ceux de la charcuterie et des produits carnés. Origine de ces aliments : des plateformes distributrices locales comme METRO, Bourgogne Produits Frais, EASYDIS, Pro à Pro, Grand Frais, etc. La Fournée Dorée, JOVID’OR, YOPLAIT jouent également le jeu. Lieux de destination à fournir : Migennes, Saint-Florentin, Joigny, Toucy, entre autres.

Une petite dizaine de personnes s’affaire avec fébrilité autour de ces pôles, y compris ceux des surgelés. En moyenne, l’entité brasse 380 tonnes par an de produits dont 200 tonnes de produits frais. Cela ne fait pas peur aux équipes qui se démènent, vêtus de leur tenue orange.

 

 

Une mobilisation générale de plus de 650 bénévoles lors de la grande collecte annuelle…

 

Chaque année, fin novembre, la collecte nationale revient aux bons souvenirs des donateurs. L’Yonne s’appuie sur la mobilisation générale de ses 650 bénévoles de toutes obédiences associatives qui glanent les précieux produits alimentaires aux abords des magasins et grandes surfaces. En 2021, ce sont 36 tonnes de produits au lieu des 44 tonnes réceptionnées l’année antérieure qui ont ainsi été récupérés en un laps de temps record par des associations, voire des clubs service à l’instar du KIWANIS Auxerre, du Rotary, du Lions, où leurs membres se mobilisent pour une cause noble. Aider son prochain !

Des produits non-alimentaires (hygiène, couches,…) intègrent le contenu de cette collecte hors normes. Précisons que les dons de produits secs et de longue durée en termes de conservation proviennent surtout de l’Etat.

De précieux renseignements pour la maire de Monéteau, enthousiaste par le sens du devoir à accomplir émanant de ces bénévoles et du seul salarié, engagé depuis peu, qui travaille de concert avec ces personnes de bonne volonté…

 

Thierry BRET

 

 

 

Articles

Bannière droite accueil