La Poste passe à l’offensive : le groupe en ordre de bataille s’organise face à la crise

« La POSTE prend en compte l’évolution de la situation sanitaire pour faire face à la crise. Un renfort d’effectifs est d’ores et déjà programmé le 06 avril pour garantir les services indispensables à la population, en ville comme en zone rurale, tout en respectant les mesures de protection…Une stratégie expliquée par le président du groupe Philippe WAHL… ». « La POSTE prend en compte l’évolution de la situation sanitaire pour faire face à la crise. Un renfort d’effectifs est d’ores et déjà programmé le 06 avril pour garantir les services indispensables à la population, en ville comme en zone rurale, tout en respectant les mesures de protection…Une stratégie expliquée par le président du groupe Philippe WAHL… ». Crédit photos : LA POSTE.

Changement de cap avéré mais ô combien nécessaire pour le premier réseau commercial de proximité de l’Hexagone. A partir du 06 avril, les services postaux vont connaître une montée en puissance, certes progressive, qui permettra au fil des semaines de répondre aux attentes de la clientèle. Le renfort de nouveaux effectifs issus d’intérimaires, de CDD mais également sur la base du volontariat des services supports et des salariés de la filiale MEDIAPOST, apportera une nette amélioration à la distribution des courriers, de la presse et des colis.

PARIS : C’est le président du groupe La POSTE lui-même qui est monté au créneau lors d’une conférence de presse à Paris pour expliquer les nouvelles directives applicables au sein de l’entreprise. Philippe WAHL a confirmé qu’à partir du lundi 06 avril trois mille personnes supplémentaires compléteraient les effectifs déjà mobilisés pour assurer la continuité et l’accessibilité du service public sur l’ensemble du territoire.

Une décision qui fait suite au net ralentissement des activités, survenu la semaine dernière afin de protéger au mieux la santé des postiers et de la clientèle.

Ce choix d’un renforcement de personnel a pour objectif d’augmenter le nombre de jours de distribution de la presse quotidienne, des colis et des courriers. Est également concernée l’accessibilité du réseau postal dans les quartiers prioritaires de la ville et dans les zones rurales.

Ainsi, grâce à ce dispositif, les abonnés de la presse quotidienne bénéficieront d’une journée de distribution supplémentaire de leur journal (le lundi ou le mardi dans un premier temps), avant que ce service ne soit assuré avec davantage de régularité par la suite. Il en sera de même pour les colis et le courrier (quatre jours par semaine).

 

 

 

Les distributeurs de billets plus facilement accessibles…

 

En ce qui concerne le versement des prestations sociales, La POSTE  a adapté depuis le 30 mars un dispositif spécifique. Les bénéficiaires de ces subsides financiers peuvent effectuer leur retrait via les distributeurs automatiques de billets.

Dès le 06 avril, ils auront accès aux 1 850 bureaux de poste sur tout le territoire. Un système qui sera en outre renforcé dans les quartiers prioritaires de la ville grâce à la mobilisation de 20 000 postiers sur cette période.

90 % des distributeurs de billets des bureaux de poste en ville, y compris ceux qui étaient jusque-là fermés, seront de nouveau alimentés et accessibles au public.

La densification de la présence postale en zone rurale s’inscrit également parmi les priorités du moment. Dès la semaine prochaine, 400 bureaux habituellement tenus par un facteur guichetier (un postier qui tient le bureau en complément de sa tournée) vont rouvrir. Leur nombre augmentera à 600 bureaux supplémentaires dès la seconde semaine d’avril.

Quant aux points de contacts (environ mille de ces agences postales communales sur 6 500 ont été maintenues opérationnelles), La POSTE est en discussion avec l’Association des Maires de France et des présidents des intercommunalités pour en augmenter le nombre dès que possible.

On le constate, le groupe aux 249 000 collaborateurs entend bien mettre les bouchées doubles dans les jours qui viennent pour accroître sa présence au plus près des usagers. Une série d’arguments positifs que beaucoup espéraient pour redonner un semblant de normalité dans un monde tourné vers l’inconnu depuis le début de cette crise sanitaire sans précédent…

 

 

Articles

Bannière droite accueil