Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png

Chamboulement et interrogation pour les UNA de l’Yonne d’ici 2018…

« Les personnes âgées sont les bénéficiaires des services et prestations apportées par l’UNA sur le territoire… ». « Les personnes âgées sont les bénéficiaires des services et prestations apportées par l’UNA sur le territoire… ».

Les associations d’aide à domicile de l’UNA sur le territoire de l’Yonne vont vivre une profonde mutation avant la fin de l’année. Celle-ci se résume en restructuration et économies d’échelle sans que ne soit réellement impacté l’emploi. Le secteur du TONNERROIS est à titre d’exemple l’un des secteurs géographiques concernés en priorité par ce brassage de cartes inéluctable…

 

AUXERRE : Les professionnels de l’aide à domicile et des services à la personne de l’UNA retiennent leur souffle en cette période de rentrée. Leur personnel qualifié qui améliore les conditions de vie au foyer des personnes âgées et des personnes handicapées, vivent un début d’automne en demi-teinte, se posant de nombreuses interrogations quant à leur devenir.

Celles et ceux qui constituent les éléments essentiels intégrant les principales missions de l’UNA (Union nationale de l’aide à domicile) pourraient se souvenir longtemps de cette rentrée 2017 quelque peu entachée par une série de bouleversements dans leurs usages de fonctionnement.

A l’exemple du secteur TONNERROIS, la structure associative évolue. Même si elle est encore bien présente avec ses quatre entités de TONNERRE, ANCY LE FRANC-NOYERS, CRUZY LE CHATEL et FLOGNY LA CHAPELLE.

Forte de multiples conventions signées avec différents partenaires du cadre de la santé dont la CARSAT, la CAF, la CPAM, les mutuelles et les sociétés d’assurance, voire les centres hospitaliers et soins à domicile, ces associations connaîtront dans les mois à venir une profonde mutation. Elles vont en effet se regrouper malgré un effectif d’une centaine de salariés, auxiliaires de vie.

Depuis cinq ans, les associations sont étranglées par les financeurs privés et publics. Certains ont diminué de 35 % leurs budgets de participation à ce soutien aux personnes âgées.

Le Conseil départemental, quant à lui, a préconisé le regroupement de ces différentes structures de proximité sociale. Ainsi, de 27 entités initiales, il ne restera plus que sept associations au 01er janvier 2018 dans l’Yonne. Ce qui provoque dans les esprits un réel dilemme pour subvenir à la lourdeur des tâches sociétales toujours plus importantes. Et un certain nombre d’interrogations à venir même si les présidents des structures veulent se montrer optimistes en précisant que les emplois ne seront pas touchés par ces mesures fédératrices.

Reste la qualité des services proposés en direction des personnes âgées et handicapées ? Qu’en sera-t-il demain, une fois l’ensemble de ces décisions mises en application ? Il est encore trop tôt pour le dire mais une chose est d’ores et déjà certaine : les UNA de l’Yonne vivront des jours nouveaux en 2018. Oui mais avec quelle latitude opérationnelle dans les faits ?

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le dimanche, 27 août 2017 19:41

Laissez un commentaire

Bannière droite accueil