Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo13q-1.jpg
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
logo13q-1.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Le chiffre d’affaires de CHEVILLON progresse de 6 % au terme de l’exercice 2017

« Avec + 6 % de progression de son chiffre d’affaires enregistrés en 2017, la société coopérative de production de Sens confirme ses ambitions dans un monde pourtant complexe et tributaire de la hausse du coût de la matière première, celui de l’imprimerie. Gardant le cap et maintenant une ligne stratégique qui lui réussit, Damien FOULON mise aussi sur le rajeunissement et la féminisation de ses effectifs pour anticiper l’avenir… ». « Avec + 6 % de progression de son chiffre d’affaires enregistrés en 2017, la société coopérative de production de Sens confirme ses ambitions dans un monde pourtant complexe et tributaire de la hausse du coût de la matière première, celui de l’imprimerie. Gardant le cap et maintenant une ligne stratégique qui lui réussit, Damien FOULON mise aussi sur le rajeunissement et la féminisation de ses effectifs pour anticiper l’avenir… ». Crédit Photo : Thierry BRET.

La société coopérative de production de Sens consolide son portefeuille clientèle à l’issue d’une année qualifiée de reprise par son dirigeant, Damien FOULON. Un quart de clients supplémentaires, issus principalement du monde de l’édition francilienne, valorisent une stratégie de développement réussie, portée par de nouvelles ambitions commerciales et une politique d’investissements maîtrisée par l’imprimeur icaunais...    

SENS : L’assemblée générale d’une société coopérative de production revêt toujours de la plus haute importance pour celles et ceux qui y assistent. C’est l’heure des bilans. Ceux dont on peut se délecter quand l’annonce des résultats de l’exercice antérieur démontre la pugnacité et le dynamisme de l’ensemble des équipes à aller de l’avant. Parfois, c’est aussi ceux du rétropédalage lorsque les chiffres escomptés ne dépassent pas la barre des résultats positifs…

Fort heureusement, à l’énoncé des renseignements statistiques et comptables de Damien FOULON, dirigeant de la PME de Sens, cette année encore, les sociétaires de la SCOP de l’Yonne peuvent se frotter les mains. Et montrer ce sentiment de fierté d’appartenir à une entité structurellement forte tant au plan financier que dans la réalisation et l’atteinte de ses objectifs.

Ces derniers, nourris sous les cieux cléments de la réussite, ont été réalisés avec sérénité et certitude. Au terme de ce nouvel exercice, l’entreprise clôt son bilan avec une hausse de 6 % de son chiffre d’affaires, soit 3,5 millions d’euros. De quoi rassurer les vingt-cinq personnes, adhérentes au concept coopératif, de n’avoir jamais eu à regretter l’adoption de ce statut, survenue il y a fort longtemps de cela.

2017 : une véritable année de reprise économique…

Année de la reprise, 2017 se caractérise par celle de la consolidation des résultats. Un quart de nouveaux clients en plus ont été enregistrés par la structure entrepreneuriale de Sens à la fin de cette période, principalement des éditeurs qui ont été glanés par les forces commerciales en Ile de France.

Saine, l’entreprise icaunaise l’est également dans la gestion de ses amortissements. Plusieurs vagues d’investissements ont déferlé sur les premiers mois de 2018 avec la mise à jour du CTP, l’acquisition de nouveaux racks destinés au rangement de palettes ou l’ajout d’un nouveau chariot élévateur à pinces pour transporter les bobines de papier.

« Nous gagnons en puissance tant au niveau commercial que technique, a expliqué Damien FOULON, qualifiant au passage lors de ses discours explicatifs l’année 2018 comme celle de la transition. Aujourd’hui, notre objectif est de conserver le cap et de maintenir notre ligne politique favorable à la croissance… ».

Cette présentation stratégique ne pouvait se clore sans avoir abordé le développement de la vision coopérative que souhaite véhiculer au cours du second semestre le responsable de l’exécutif de l’entreprise. Enfin, il fut évoqué aussi le facteur humain de la société, poumon indissociable à la réussite du concept.

L’an passé, six départs en retraite ont constitué un état de fait important dans le quotidien de la structure. Adepte de l’anticipation, le dirigeant Damien FOULON avait optimisé la situation en prenant soin de préparer méthodiquement le renouvellement de ses équipes.

Quant à la féminisation, elle prend de nouveaux repères, jugés très positifs au sein de l’effectif à l’identique d’un très net rajeunissement des sociétaires qui s’emploient au succès du projet professionnel de cette imprimerie ayant le vent en poupe…

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le jeudi, 12 juillet 2018 18:32

Laissez un commentaire

Bannière droite accueil