Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo13q-1.jpg
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
logo13q-1.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Jennifer MARQUET (Groupe BEL) : « Etre entrepreneur ? C’est créer des espaces de liberté et passer à l’action ! »

« La dirigeante du Groupe BEL félicite les jeunes chefs d’entreprise de Bourgogne, émus de leur distinction… ». « La dirigeante du Groupe BEL félicite les jeunes chefs d’entreprise de Bourgogne, émus de leur distinction… ».

Marraine de la 14ème Soirée des lauréats du réseau Entreprendre Bourgogne, la directrice générale du Groupe BEL, incontestable poids lourd de l’industrie fromagère dans le monde, devait rappeler les valeurs essentielles de l’entrepreneuriat face aux forces vives de l’économie régionale réunies à Longvic (Côte d’Or). A la tête de cette puissante structure pesant près de 3 milliards d’euros, la femme d’affaires a encouragé les participants à s’appuyer sur les valeurs fondamentales que sont l’audace, l’engagement et la bienveillance. Un discours qui a fait mouche…

 

LONGVIC (21) : Il y avait eu par le passé le soutien du professeur Christian CABROL, célèbre cardiologue disparu au printemps. A l’époque, sa visite à Dijon, associée à la consécration de nouveaux lauréats à l’estampille du réseau Entreprendre Bourgogne, était restée dans les mémoires. Un clin d’œil sympathique en forme d’hommage lui fut rendu lors de cet événement par les organisateurs. Mais, il faudra aussi y ajouter désormais la venue de Jennifer MARQUET. La responsable du Groupe BEL s’est prêtée au jeu du parrainage avec beaucoup d’humilité et de gentillesse, encourageant d’une petite phrase chacun des 15 lauréats de la promotion 2017 lors de la remise de leurs prix, mais aussi en expliquant avec émotion l’engagement de son entreprise pour la cause de l’association Le Rire Médecin.

Un projet de co-construction intelligent avec Le Rire Médecin

Porteuse de nombreuses actions de mécénat, la jeune femme, diplômée en France et au Canada, possède en elle un vrai leitmotiv qu’elle a longuement explicité devant un parterre de 400 invités : l’accompagnement. La protection de l’enfance lui est devenue une priorité. Rien d’anormal pour une industrielle qui conçoit aujourd’hui plus de 18 milliards de portions de fromage ayant une renommée internationale, « La Vache qui rit » ou le « Mini Babybel » dont raffolent tant les enfants.

« Ne s’inventent-ils pas un nez rouge avec la cire de ces petites portions de fromage ?, plaisanta-t-elle lors de son intervention, notre soutien financier auprès d’une structure associative qui favorise l’immersion de comédiens clowns professionnels dans les centres hospitaliers nous est alors devenu évident… ».

Mais, au-delà de cet accompagnement solidaire, BEL nourrit en parallèle la valeur de ses marques. Un projet de co-construction habile, allant dans le sens du bien commun.

« Cette relation entre le groupe industriel et l’association assure une pérennité aux actions conduites après des bénéficiaires de cette initiative, ajouta Jennifer MARQUET, les enfants hospitalisés mais également leurs parents… ».

Le rappel des valeurs fortes dans l’entreprise…

Grâce à cette action altruiste, le Groupe BEL offre une vitrine intéressante à l’action déclinée depuis 18 ans par Le Rire Médecin. Les consommateurs des marques fromagères sont aussi informés du suivi de l’initiative grâce à des supports de communication.

« Ce soutien en faveur d’une association caritative s’inscrit dans le respect de nos valeurs, poursuivit la dirigeante d’entreprise, elles sont au nombre de trois : l’engagement, l’audace et la bienveillance. L’engagement, nous le concrétisons dans bon nombre de domaines professionnels allant de la qualité à des actes de civisme ; l’audace se traduit par la prise de risques. Lorsque nous avons lancé sur le marché la gamme des « Apéricubes », ces mini-portions de fromage à déguster lors des apéritifs, personne ne nous avait pris au sérieux. C’était en 1960 ! Quant à la bienveillance, elle permet de replacer l’humain au cœur de l’activité professionnelle. Par le biais de l’écoute, de l’épanouissement, de la performance et de l’exigence. Ces valeurs font que le Groupe BEL, entreprise familiale, est une entité unique dans le paysage industriel international… ».

Concluant sur le rôle de l’entrepreneur dans notre modèle économique, Jennifer MARQUET rappela « qu’être chef d’entreprise correspondait à un réel passage à l’acte a contrario du salarié plus adossé à un contexte plus confortable… ».    

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le dimanche, 27 août 2017 12:02

Laissez un commentaire

Bannière droite accueil