FORD tente de garder le cap malgré la recrudescence de la COVID-19 aux Etats-Unis

« Le constructeur américain tente de faire le dos rond avec la crise sanitaire exceptionnelle qui s’est abattue aux Etats-Unis. Les résultats globaux de l’entreprise ont chuté de 6,1 %. Pourtant, plusieurs de ses modèles emblématiques résistent particulièrement bien… ». « Le constructeur américain tente de faire le dos rond avec la crise sanitaire exceptionnelle qui s’est abattue aux Etats-Unis. Les résultats globaux de l’entreprise ont chuté de 6,1 %. Pourtant, plusieurs de ses modèles emblématiques résistent particulièrement bien… ». Crédit Photo : FORD Service Communication.

Pas si  simple de pouvoir commercialiser dans des conditions optimales sa gamme de véhicules dans un pays où la recrudescence de la pandémie explose au quotidien. Au cours de ces dernières vingt-quatre heures, cent mille nouveaux cas se sont déclarés d’est en ouest de la première puissance mondiale…

Etats-Unis : Une chose est sûre : le constructeur américain essaie tant bien que mal à conserver le cap de la dynamique commerciale dans l’un des nations les plus perturbées par l’épidémie de coronavirus.

Au mois d’octobre, la marque du continent américain a commercialisé plus de 181 000 véhicules (un chiffre qui ne prend pas en compte les poids lourds) grâce à son réseau de concessionnaires.

Deux modèles se sont distingués. L’emblématique Lincoln qui a su tirer son épingle du jeu marketing avec une progression de 2,8 % des ventes à l’instar de Corsair qui a même dépassé 37 % de hausse !

 

 

Toutefois, FORD a vu ses résultats chuter de 6,1 % dans un contexte que l’on imagine très délicat. Son modèle le plus vendu Outre-Atlantique reste néanmoins le pick-up F 150. Sa version relookée devrait boostée les opérations commerciales du constructeur, sans doute à horizon 2021.

L’un des porte-parole du groupe a précisé par voie de presse que le constructeur publierait dorénavant davantage d’informations sur ses performances afin de rassurer les investisseurs. Surtout pendant la période complexe de la pandémie.

 

 

Articles

Bannière droite accueil