Sécurité routière : l’Yonne s’enfonce un peu plus dans le rouge après le week-end de Pentecôte

« Les forces de l’ordre étaient mobilisés lors de ce long week-end de Pentecôte dans l’Yonne pour des contrôles qui se poursuivront au cours du mois de juin. 301 infractions au Code de la Route ont ainsi été observées entraînant 23 rétentions du permis de conduire. Le directeur du cabinet du préfet, Tristan RIQUELME, assistait à cette opération mobilisant les pelotons mobiles d’Avallon, d’Auxerre, de Joigny et de Sens… ». « Les forces de l’ordre étaient mobilisés lors de ce long week-end de Pentecôte dans l’Yonne pour des contrôles qui se poursuivront au cours du mois de juin. 301 infractions au Code de la Route ont ainsi été observées entraînant 23 rétentions du permis de conduire. Le directeur du cabinet du préfet, Tristan RIQUELME, assistait à cette opération mobilisant les pelotons mobiles d’Avallon, d’Auxerre, de Joigny et de Sens… ». Crédit photos : Groupement de la Gendarmerie nationale de l’Yonne.

Le bilan n’est certes que provisoire. Mais, à la lecture des premiers résultats communiqués par les services de la préfecture et de la Gendarmerie nationale, le week-end de Pentecôte n’aura guère été fameux avec son lot d’infractions qui a fait florès. Par rapport à la même période de la saison dernière, le nombre de victimes à déplorer est plus mauvais. Soit douze tués au lieu de onze depuis le début de l’année.

AUXERRE : Une fois encore, l’Yonne caracole parmi le peloton de tête des territoires de l’Hexagone où le nombre d’accidents de la circulation routière est élevé. Plusieurs faits divers à l’issue tragique sont venus endeuillés des familles au cours de ces dernières semaines de mai.

De sinistre augure avant que ne débute juin, un mois réputé très délicat par les services de la préfecture et le Groupement de la Gendarmerie nationale. En règle générale, cette période annonciatrice de l’été voit fleurir un nombre important d’accidents.

Mais, avant de connaître le rush des futures vacances estivales, les forces de l’ordre étaient mobilisées sur les routes et autoroutes lors de ce long week-end.

Les pelotons mobiles d’Avallon, d’Auxerre, de Joigny et de Sens n’ont guère eu le temps de chômer. Ils ont relevé en effet plus de trois cents infractions entre vendredi et lundi soir. Sachant que ces résultats s’arrêtent au soir du 01er juin vers 22 heures.

 

 

Dans le détail, sur 301 infractions observées, 186 ont pour origine la vitesse excessive des automobilistes. Dont cinq cas sont supérieurs à un écart de cinquante km/h avec la vitesse autorisée.

Les représentants des forces de l’ordre dirigés par le colonel Rénald BOISMOREAU ont enregistré trois non-respects au stop, deux défauts d’assurance, et même quatre cas de conduite sans permis !

L’absence du port de la ceinture aura été réprimandée à cinq reprises durant ces trois jours. Pour l’anecdote, il y eut aussi deux cas de conduite sous stupéfiant.

Bref, autant d’incivilités qui ont conduit les forces de l’ordre à se montrer répressives envers leurs auteurs avec vingt-trois rétentions de permis à la clé.

 

Articles

Bannière droite accueil