« Chat alors ! » : la magie de Noël opère toujours chez PANEL…

« En cette période de froid et d’humidité, il est commun que les petits animaux (félins, rongeurs…) se réfugient près des moteurs qui leur procurent une saine chaleur. Fort heureusement, l’histoire s’est terminée comme un conte de Noël pour la petite boule de poil clandestine, adoptée depuis par l’un des collaborateurs du concessionnaire… ». « En cette période de froid et d’humidité, il est commun que les petits animaux (félins, rongeurs…) se réfugient près des moteurs qui leur procurent une saine chaleur. Fort heureusement, l’histoire s’est terminée comme un conte de Noël pour la petite boule de poil clandestine, adoptée depuis par l’un des collaborateurs du concessionnaire… ». Crédit photos : Groupe PANEL BMW.

Quelle ne fut pas la surprise pour les mécaniciens de la concession BMW à Auxerre d’entendre ce vendredi après-midi des miaulements plaintifs et aigus sortir tout droit de l’une de leurs dépanneuses ! A son bord, et bien enfoui au plus près de la salvatrice chaleur produite par le moteur, un étrange passager clandestin. Apeuré par toutes ses secousses et l’inconfort de la cachette, un chat a été extrait du véhicule après l’intervention des professionnels !

AUXERRE: Voilà une histoire insolite comme on aime les narrer à l’approche des fêtes de fin d’année. D’autant que l’épilogue est heureux pour la vedette de cet épisode pour le moins rocambolesque.

De retour au garage de la concession auxerroise du groupe PANEL BMW, le conducteur de l’une des dépanneuses a vécu une petite aventure qu’il n’est pas prêt d’oublier.   

Dissimulée parmi l’enchevêtrement de tuyaux et des éléments mécaniques du moteur se terrait une boule de poil quelque peu émoustillée par tant de prouesses vagabondes !

 

 

Le chaton, ayant trouvé refuge depuis plusieurs jours dans cette zone protégée mais dangereuse du véhicule, ne pouvait s’en extraire seul.

Il aura fallu l’intervention experte de l’équipe de la concession qui a démonté une partie du véhicule pour que la libération tant espérée puisse se faire avec soulagement. Et, sans aucun dommage pour le pauvre félin, complètement tétanisé.

La petite femelle, non identifiée par la présence d’une puce électronique, aura connu la peur de sa jeune existence. Après une visite d’usage chez le vétérinaire, la chatte a été adoptée par l’un des membres de la société PANEL.

Qui a dit que le Père Noël n’existait pas ?

 

 

Articles

Bannière droite accueil