Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
ordre-des-experts-comptables-de-bourgogne-franche-comte.jpg
Région Bourgogne France-Comté
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Lycée Saint-Joseph de la Salle
chambre des métiers et de l'artisanat
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
Criquet Magazine
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
Criquet magazine
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Ordre des experts comptables de Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat

« Les Brivaux II », nouvel havre de quiétude à Vallan : l’endroit champêtre idéal pour changer de vie avec l’OAH…

« L’Office Auxerrois de l’Habitat est l’opérateur pour l’aménagement du territoire sur l’Auxerrois. Avec un leitmotiv qui est martelé par son président, Vincent VALLE, « Concevoir, construire, gérer et entretenir ». A date, l’OAH dispose d’un parc de 6 500 logements. Il a inauguré il y a peu la seconde tranche du programme locatif de Vallan, « Les Brivaux II », soit une vingtaine de pavillons… ». « L’Office Auxerrois de l’Habitat est l’opérateur pour l’aménagement du territoire sur l’Auxerrois. Avec un leitmotiv qui est martelé par son président, Vincent VALLE, « Concevoir, construire, gérer et entretenir ». A date, l’OAH dispose d’un parc de 6 500 logements. Il a inauguré il y a peu la seconde tranche du programme locatif de Vallan, « Les Brivaux II », soit une vingtaine de pavillons… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

Il y avait « Les Brivaux 1 ». Désormais, il faudra s’intéresser à la seconde mouture de ces constructions pavillonnaires de bel aloi pour se repérer parmi les hauteurs de la commune périphérique d’Auxerre. Regroupant une vingtaine de constructions individuelles, érigées sous l’égide de l’Office Auxerrois de l’Habitat (OAH), cette résidence à fleur de champs avec garages et jardins s’inscrit dans la continuité de la première tranche de travaux. Une réalisation confiée à l’architecte de Chablis, Didier GALLARD…

 

VALLAN : Le calme. Il est perceptible au premier coup d’œil. Une vue d’ensemble sur les maisons neuves qui se veut rassurante et paisible. Une belle réalisation que celle-là qui a définitivement surgi de terre après plusieurs mois de travaux. Avec ses rues toutes droites et plutôt larges, évoquant les savoureuses appellations des fruits de notre campagne. Les cerisiers et ses déclinaisons. Les guignes. Une variété de petites cerises rouges foncé ou noire, à chair ferme et sucrée, pour l’explicatif ! Et pourquoi pas, les griottes et les burlats !

Présentant de jolies façades, ils sont une vingtaine de pavillons à avoir été bâtis en l’espace de quelques mois par les artisans du cru (92 % de professionnels icaunais sur ce chantier) pour former le nouveau projet immobilier porté par l’OAH. Un Office Auxerrois de l’Habitat qui ne manque jamais d’imagination pour trouver de nouvelles parcelles devant accueillir ses logements à vocation sociale.

Ici, dans cet endroit quasi champêtre situé à l’orée des champs, les locataires résident dans des habitations qui se répartissent en T2 (4), T3 (9), T4 (5) et 2 T5. Quant aux parcelles, elles offrent de 500 à 600 mètres carrés de terrain. Idéal pour y cultiver son petit lopin de terre pour y faire pousser quelques légumes et des fleurs ornementant l’ensemble. Six lots à bâtir viabilisés seront également mis à la vente.

On imagine la quiétude des riverains.

 

 

Didier GALLARD : un architecte fidèle à l’OAH…

 

On doit cette réussite à l’architecte Didier GALLARD. Un esthète en la matière qui a laissé libre cours à son imaginaire fécond. Voilà plus de trois décennies que le professionnel de Chablis œuvre avec l’OAH ! Preuve d’une incontestable fidélité et d’un respect de ses pairs envers le travail rendu. Les maisons sont belles, spacieuses, de plain-pied ou élaborées sur différents niveaux, avec des toitures diverses dans les lignes, des couleurs qui se veulent éclectiques. C’est un vrai beau quartier que l’on aimerait voir transposer un peu partout dans nos villages. Plutôt de simples lotissements à l’uniforme morosité.

« J’ai opté pour la conception de deux quartiers en raison de la topologie du terrain, explique-t-il avec passion, en raison de la différence très importante de niveaux entre le bas et le haut du terrain… ».

Le programme architectural offre d’agréables perspectives vers le lointain. Des terres agricoles, à perte de vue, et qui devraient le rester. Des surfaces, bordées de magnifiques coquelicots, créant un paysage presque onirique et enjôleur à l’œil.

 

 

 

Une hausse budgétaire du projet imputable à la hausse des matériaux…

 

Bénéficiant de subventions – la commune a déposé dans la corbeille de la mariée la coquette somme de 60 000 euros, l’Etat a versé près de 29 000 euros et l’Agglomération de l’Auxerrois a contribué à hauteur de 26 000 euros -, le montant final de ce projet immobilier s’élève à 3,7 millions d’euros. Une hausse importante par rapport au budget primitif qui s’établissait alors à 2,7 millions d’euros. L’inflation appliquée aux coûts des matières premières et aux matériaux explique cette nette progression budgétaire.

Précisons afin d’être tout à fait transparent sur le montage financier de ce projet que l’Office Auxerrois de l’Habitat a puisé dans ses fonds propres pour injecter la somme de 558 000 euros tandis que la Banque des Territoires accordait un prêt d’un peu plus de trois millions d’euros.

Fiers de cet ensemble architectural, Vincent VALLE, président de l’OAH, à l’instar d’Eric CAMPOY, le directeur, le sont après l’inauguration le mois dernier de ce nouveau complexe patrimonial qui a permis, aux dires de l’élu municipal Bernard RIANT, d’accroître la population locale d’une cinquantaine de personnes supplémentaires. Un sérieux plus pour la vie du village, ses commerces et son école…

 

Thierry BRET

 

 

Articles

Bannière droite accueil