La « der » de Patrice LATRON : le préfet de l’Yonne cautionne la convention NPNRU à Sens

« Dernière apparition publique pour le préfet de l’Yonne, Patrice LATRON ce vendredi 20 décembre dans les salons d’honneur de Sens. Le représentant de l’Etat a ratifié, aux côtés de l’édile de la ville et présidente de la Communauté d'agglomération du Grand-Sénonais, Marie-Louise FORT, la convention du NPNRU (Nouveau programme national de renouvellement urbain). Un programme dont il a salué la pertinence… ». « Dernière apparition publique pour le préfet de l’Yonne, Patrice LATRON ce vendredi 20 décembre dans les salons d’honneur de Sens. Le représentant de l’Etat a ratifié, aux côtés de l’édile de la ville et présidente de la Communauté d'agglomération du Grand-Sénonais, Marie-Louise FORT, la convention du NPNRU (Nouveau programme national de renouvellement urbain). Un programme dont il a salué la pertinence… ». Crédit photos : Thierry BRET.

« Dans cette opération, on a pu assister à une collaboration exceptionnelle entre les partenaires mobilisés autour de ce programme de réhabilitation foncière, fruit de quatre longues années de travail… ». Parlant de volontarisme et de projet orienté vers l’humain, le préfet de l’Yonne Patrice LATRON a apposé pour une ultime fois sa griffe sur un document officiel dans notre territoire. Cela se déroulait ce vendredi 20 décembre. Dans le salon d’honneur de la ville de Sens, à l’occasion de la signature de la convention ANRU…

SENS : La main n’a pas tremblé d’un iota. Le geste demeurant martial dans son exécution. Simple et limpide. L’habitude, sans doute. Pour sa dernière apparition publique dans le département de l’Yonne en sa qualité de représentant de l’Etat, Patrice LATRON a tenu à apposer de sa griffe la convention NPNRU (Nouveau programme national de renouvellement urbain) mise en place dans l’agglomération septentrionale de l’Yonne.

Ce vendredi en fin d’après-midi, de nombreuses personnalités présentes dans le cadre magnifique du salon d’honneur de l’hôtel de ville voyaient officier leur préfet pour la dernière fois  face à eux.

L’Etat étant partie prenante dans ce vaste projet où seront investis durant une douzaine d’années 124 millions d’euros pour améliorer la qualité de vie et l’habitat des résidents de deux quartiers de la sous-préfecture, ceux des Arènes et des Champs-Plaisants.

Aux côtés des collectivités (la Communauté d'agglomération du Grand-Sénonais et de la Ville de Sens mais aussi la Région et le Département), ainsi que du bailleur social, BRENNUS Habitat, l’Etat s’est engagé pour soutenir l’initiative, qualifiée d’excellente, afin de faciliter le bon déroulement des opérations.

 

 

« La résultante de ce vaste programme, nous la devons au travail effectué depuis ces quatre dernières années, rappela Patrice LATRON lors de sa prise de parole derrière le pupitre, cela a été une conjoncture de bonne volonté… ».

Satisfait de cette initiative propre à redynamiser l’attractivité et le territoire du nord de l’Yonne, le préfet ne put que saluer avec enthousiasme ce futur programme de revalorisation.

 

Un vaste programme de réhabilitation étalé sur douze ans…

 

Cette action d’aménagement urbain s’inscrit dans le prolongement des opérations qui ont été engagées ces dernières années le long de l’axe Est/Ouest de la ville.

Concrètement, plusieurs projets ont vu le jour : la nouvelle gare avec la création de son parking multimodal, la réhabilitation de l’Hôtel de ville, celle qui a concerné les quais de l’Yonne, la création d’espaces culturels à la jonction entre le centre-ville et les quartiers…

Précisons que les quartiers prioritaires de la ville feront l’objet d’une nouvelle rénovation urbaine. Quant à la zone industrielle des Vauguillettes, elle bénéficie aussi de dispositifs incitatifs intéressants, ceux issus du programme national « Territoire d’industrie ».

Pour mémoire, le programme « Action Cœur de Ville » a été lui aussi sollicité dans le cadre des projets de réhabilitation des pourtours du quartier de l’hôtel de ville.

 

 

Au-delà de cette signature protocolaire importante, on aura vu l’édile de Sens, Marie-Louise FORT conclure cette cérémonie en remerciant le préfet Patrice LATRON pour le travail accompli durant ces vingt-huit mois de présence dans le nord de la Bourgogne.

Pour lui témoigner sa reconnaissance, la présidente du Grand-Sénonais lui a offert un moulage de la statue de Castor et Pollux. Ces divinités de la mythologie grecque évoquent sur un plan purement symbolique, outre la dualité puisqu’ils sont jumeaux, la collaboration et l’alternance.

Deux thèmes se rapportant, sans aucun doute, à l’actualité du préfet : sa collaboration active dans ce vaste projet et l’alternance qui préfigure la poursuite de sa carrière sous d’autres cieux, ceux de Paris, dès le 06 janvier prochain.

 

 

Articles

Bannière droite accueil