Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png

La dynamique agricole se valorise à huit reprises grâce à la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté

« Devant plus de 400 professionnels des filières agricoles et viticoles de Bourgogne Franche-Comté et du Pays de l’Ain, les huit lauréats des Prix régionaux de la dynamique agricole, soutenus par la Banque Populaire régionale, ont reçu une standing-ovation pour la qualité émérite de leur travail et leur implication à faire prospérer un secteur économique en proie à de sérieuses difficultés… ». « Devant plus de 400 professionnels des filières agricoles et viticoles de Bourgogne Franche-Comté et du Pays de l’Ain, les huit lauréats des Prix régionaux de la dynamique agricole, soutenus par la Banque Populaire régionale, ont reçu une standing-ovation pour la qualité émérite de leur travail et leur implication à faire prospérer un secteur économique en proie à de sérieuses difficultés… ». Crédit Photo : Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté.

Soutenant les initiatives du monde agricole et viticole depuis vingt-cinq ans, l’établissement bancaire régional a plébiscité huit acteurs essentiels de ce segment d’activité lors d’une cérémonie protocolaire de remise de prix, organisée à Beaune devant 400 professionnels. Ces récompenses annuelles n’ont d’autres objectifs que d’encourager la dynamique de l’agriculture et de la viticulture sur notre territoire. In fine, le jury n’aura eu que l’embarras du choix parmi les quarante dossiers retenus, en lutte pour l’obtention de ces précieux accessits…

BEAUNE (Côte d’Or) : Par l’intermédiaire de quatre grandes catégories (création d’entreprise agricole, initiative durable, valorisation innovation et savoir-faire technique et initiative collective), la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté et du Pays de l’Ain a pu récompenser huit lauréats régionaux, qui se sont extraits brillamment d’une sélection initiale d’une quarantaine de dossiers pour glaner ces distinctions honorifiques.

Un couple d’apiculteurs de l’Yonne lauréat de l’innovation…

Concours de référence pour les professionnels de l’agriculture et de la viticulture de notre territoire, ces Prix régionaux de la dynamique agricole 2018 auront aussi salué le travail méritoire d’une structure icaunaise : l’EARL Miel de l’Yonne.

Comptant plus de 800 ruches sur leur exploitation à VILLIERS LOUIS, Céline et Julien HENRY produisent huit variétés de miel mais aussi de succulentes confiseries (madeleines, meringues, pain d’épices, jus de pommes et cidre). Le couple d’apiculteurs s’est également spécialisé dans l’élevage d’abeilles reines productrices. Ils ont obtenu l’une des deux récompenses de la catégorie Valorisation innovation et savoir-faire technique. Un item mettant en exergue les exploitants agricoles qui apportent de la valeur ajoutée à leur structure. Le second trophée de ladite catégorie a été obtenu par André-Jean MORIN, le propriétaire du Domaine de la TOURAIZE, vigneron depuis six générations. En 2016, le domaine qui assure la promotion du Vin jaune a converti totalement son activité au bio ; une exploitation qui compte aujourd’hui 13 hectares en appellation Arbois et cinq cépages.

Désignant les meilleurs parcours d'installation ou de création d'activité agricole, la catégorie des Créations d’entreprise est revenue à un jeune exploitant de 20 ans, Jean-Baptiste TAVELIN qui propose de l’élevage allaitant sur son exploitation de 155 hectares qui accueille des vaches charolaises et limousines. Aujourd’hui, il compte presque 120 vaches et 104 veaux qu’il commercialise auprès d’une coopérative agricole.

Les aspects environnementaux entrent en ligne de compte pour le jury

Le deuxième prix de cette même rubrique se destinera au GAEC DES VENTS MARESCHAL  qui assure une production de lait AOC à Comté. En 2009, Armand MARESCHAL décide de reprendre la ferme de ses parents, productrice de lait AOC Comté, à Gevresin dans le Haut-Doubs. Il s'associe avec Laurent BARBERET et ensemble, ils repensent le bâtiment d'élevage, investissent dans une nouvelle salle de traite et reprennent en parallèle 22 hectares d’exploitation. Ils produisent aujourd'hui 550 000 litres de lait et fabriquent leurs fromages.

Performance et technique, autre exemple de la dynamique agricole, valorise les initiatives des exploitants en prenant en compte des problématiques sociales et environnementales. C’est l’EARL Pisciculture de la DORME, avec une structure aquatique en eau douce, dirigée par Loïs COLLIN qui a touché le Graal. Installée dans le village de Chêne Bernard dans le Jura, cette pisciculture accueille des poissons de repeuplement et d'ornements. Sur les 132 hectares, le travail est artisanal et la priorité a été donnée à la qualité de la production jusqu'à l'éclosion et la livraison. 

Le GAEC SEUTIN est une structure agricole divisée en trois entités (élevage bovin et SARL pour l’exploitation avicole) d’origine familiale qui s’étend sur cinq sites d’exploitation de 558 hectares. Le complexe professionnel accueille près de mille animaux. La structure se démarque aujourd’hui par sa solidité financière et sa rentabilité exceptionnelle.

La production fromagère se taille la part du lion…

La catégorie initiative collective reflète toutes les prises de décisions en faveur du développement de coopératives qui optimisent un meilleur accès sur les marchés. Tout en préservant les revenus de la ferme et la sauvegarde de l’emploi.

C’est le dossier déposé par la Coopérative Bio du Val de Loue (production AOC Comté et AOC Morbier bio) qui a décroché la palme. Apparue en 1998, sous l’impulsion de six producteurs, la structure est dans une expression écologique, transformant du lait provenant uniquement de l’agriculture biologique. Avec 2,4 millions de litres, elle produit 200 tonnes de Comté et des petits fromages. La coopérative a plusieurs projets dont la réalisation de crèmes glacées.

Enfin, toujours dans la production de fromages au goût savoureux, la Fruitière du plateau de NOEZROY a su également tirer son épingle du jeu, s’octroyant le second prix de la catégorie. La structure fabrique du Comté et du Morbier avec le lait de ses producteurs et travaille 10 millions de litres de lait. Elle est située à Mignovillard et est issue de la succession de plusieurs fusions. Elle compte aujourd’hui une trentaine de producteurs répartis sur sept communes dans un rayon de trente kilomètres. Quant à la commercialisation, elle s’effectue exclusivement de manière locale auprès des magasins et des restaurants. De quoi régaler les touristes de passage…

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le mercredi, 21 février 2018 16:58

Laissez un commentaire

Bannière droite accueil