Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
banque_populaire_bfc.png
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
ordre-des-experts-comptables-de-bourgogne-franche-comte.jpg
Région Bourgogne France-Comté
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Ordre des experts comptables de Bourgogne Franche-Comté

Patrick GENDRAUD : « Le Conseil départemental doit partager ses devoirs aux côtés de l’Education nationale… »

« L’investissement cumulé consenti depuis 2001 a dépassé les 160 millions d’euros cette année, devait rappeler le président du Conseil départemental de l’Yonne, Patrick Gendraud ». « L’investissement cumulé consenti depuis 2001 a dépassé les 160 millions d’euros cette année, devait rappeler le président du Conseil départemental de l’Yonne, Patrick Gendraud ».

Reprise des activités scolaires oblige, le chef de l’exécutif de l’Yonne sillonne cette semaine le territoire afin de s’entretenir avec l’ensemble des acteurs professionnels et institutionnels de l’éducation. Un contact initial a eu lieu dès le 31 août  à Pont sur Yonne en présence des médias. Une communication servant à rappeler que le travail, main dans la main, avec l’Inspection d’académie représentait une priorité essentielle pour le président. Il s’est aussi fendu de quelques messages pertinents, voire enthousiastes pour que chacun aborde mieux l’avenir…

 

PONT SUR YONNE : « Nous essayons au quotidien de faire le maximum pour que les élèves du territoire de l’Yonne soient accompagnés de la meilleure manière possible durant leur parcours… ».

Volubile et plutôt à l’aise face aux journalistes, le président du Conseil départemental Patrick GENDRAUD a balayé d’un net revers de la main le pessimisme récurrent qui habite nos concitoyens depuis déjà pas mal de temps. Surtout en s’attachant à un thème qui lui tient particulièrement à cœur : les enjeux de l’éducation.

« Dans notre pays, je considère que les scolaires sont assez bien lotis et disposent d’infrastructures potables pour y suivre leur enseignement, si je compare cet état de fait avec d’autres contrées européennes. Que dire, à titre d’exemple, des conditions d’apprentissage, elles y ont excellentes. Nos élèves sont tout de même gâtés…et notre devoir est de répondre aux responsables d’établissements pour subvenir à leurs besoins puisque telle est notre mission…alors, cessons d’être pessimistes et mettons à profit l’aspect positif des choses ! »

Les devoirs du Département vis-à-vis de l’éducation

En marge de sa visite au collège Restif de la Bretonne de Pont sur Yonne et de la présentation faite des aménagements de la SEGPA (Section d’enseignement général et professionnel adapté), le nouveau président du Département a voulu se montrer rassurant auprès de la secrétaire générale de l’Inspection d’académie sur ses futures intentions. Malgré les contraintes budgétaires imposées de manière drastique depuis cinq ans par l’Etat (une dotation en baisse de 30 millions d’euros), l’organe institutionnel icaunais tient toujours ses engagements.

« Nous avons un devoir partagé avec l’Education nationale, devait-il expliquer, cette dernière gère la phase pédagogique tandis que le Conseil départemental assure le confort des élèves en améliorant et en construisant de nouveaux bâtiments… ».

Les dotations de fonctionnement mais aussi celles en mobilier et matériel, y compris l’informatique, ainsi que la gestion des personnels techniques, de la restauration scolaire et du recrutement incombent à l’instance départementale.

« Face à un contexte économique tendu, devait ajouter le président, le maintien de l’enveloppe totale des dotations de fonctionnement reste à l’identique que la saison passée… ».

En 2016, cette enveloppe budgétaire s’élevait à 6,2 millions d’euros. La somme se répartissant pour les collèges publics à hauteur de 4,8 millions d’euros et 1,4 million pour les établissements du privé. Détaillant cette manne financière conséquente, Patrick GENDRAUD évoqua ensuite l’enveloppe consacrée aux investissements en matériel et mobilier en 2017 : 212 000 euros destinés au plan numérique, 340 500 euros pour les équipements informatiques, 231 000 euros de mobilier scolaire et technique Puis, le pôle restauration avec 151 000 euros. Soit un budget global de 934 500 euros.  

Un programme de réhabilitations d’environ 10,5 millions par an

Depuis 2011, le Conseil départemental a engagé une vaste opération autour des collèges. D’importants investissements y ont été consentis. La saison dernière, des travaux de réhabilitations se sont déroulés à Chablis (9,3 millions) ou à Aillant sur Tholon (10,6 millions). Auxquels s’ajoutent la cité scolaire de Toucy avec des travaux estimés à 2,5 millions avec le soutien de la Région, la réfection du collège Monpezat à Sens (4,4 millions) ou l’amélioration thermique du collège Denfert Rochereau à Auxerre, pour un coût définitif de 16,1 millions.

Sur un budget global qui s’élève à 430 millions d’euros, et une fois retirée la partie sociale et la masse salariale, le Département consacre 130 millions d’euros pour assurer l’entretien et l’amélioration des 33 collèges de l’Yonne. Et répond ainsi à ses devoirs et obligations…

Articles

Bannière droite accueil