Présidentielle : PCF, GRS, MRC et radicaux de gauche en appellent à choisir « la France des jours heureux »

« Nos compatriotes seront-ils tentés par le programme du PCF, GRS, MRC et des Radicaux de Gauche qui prône le retour des « jours heureux » en France ? C’est ce que souhaite le secrétaire du Parti Communiste dans l’Yonne, Alain RAYMONT, qui appelle les électeurs à se rendre aux urnes… ». « Nos compatriotes seront-ils tentés par le programme du PCF, GRS, MRC et des Radicaux de Gauche qui prône le retour des « jours heureux » en France ? C’est ce que souhaite le secrétaire du Parti Communiste dans l’Yonne, Alain RAYMONT, qui appelle les électeurs à se rendre aux urnes… ». Crédits Photos : Thierry BRET et D.R.

Et si la vie de chacune et de chacun s’améliorait enfin ? Et si les intérêts du peuple et des salariés devenaient la préoccupation essentielle des responsables politiques en lice pour changer la France de paradigme ? Ce sont deux idées majeures qui auront été prônées durant la campagne par plusieurs forces de gauche dont le Parti Communiste, la Gauche Républicaine et Socialiste (GRS), le Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) et les Radicaux de Gauche.

 

AUXERRE : La France des « jours heureux » peut-elle réellement se construire ? A quarante-huit heures du premier tour de scrutin,la réponse est on ne peut plus affirmative auprès des quatre formations politiques qui se reconnaissent derrière le candidat communiste, Fabien ROUSSEL.

Aux côtés du PCF, les représentants de la GRS, du MRC et des Radicaux de Gauche font bloc autour de la grande révélation de cette campagne, Fabien ROUSSEL, qui, même s’il n’est crédité que de quelque 3 % des intentions de vote, aura su trouver sa place dans cette course d’endurance, bénéficiant d’une réelle cote de sympathie y compris auprès d’électeurs de droite !

Un communiste qui pourrait bien faire la nique à la représentante officielle du Parti Socialiste si l’on en croit la plupart des sondages, en la devançant au soir du dimanche 10 avril !

 

 

D’ailleurs, le secrétaire départemental du PCF dans l’Yonne Alain RAYMONT s’en fait l’écho avec la publication de son dernier communiqué de presse, invitant les citoyens de l’Yonne à se rendre aux urnes et à y déposer le précieux bulletin au nom du parlementaire nordiste de 52 ans.

« Voter Fabien ROUSSEL, écrit-il, c’est choisir un projet clair et novateur pour l’avenir de la France, le choix du travail avant le profit, de la hausse des salaires et des retraites, celui de la République laïque et sociale, mais aussi démocratique, écologiste et féministe avec des services publics pour toutes et tous… ».

Un choix qui ne pouvait se conclure sans faire allusion à l’une des thématiques sociétales récurrentes depuis qu’a éclaté la guerre en Ukraine : la souveraineté énergétique, industrielle et alimentaire. Garante de l’indépendance de l’Hexagone. Bref, celle des « jours heureux », en vérité. Alors, le 10 avril, sera-ce le « grand soir » de Fabien ROUSSEL ?

 

Thierry BRET

 

 

Articles

Bannière droite accueil