L’UDI de l’Yonne pratique l’art de l’anticipation et choisit son favori à la présidentielle : ce sera… Valérie PECRESSE

« L’heure de l’élection présidentielle a sonné. Le choix de celui ou celle qui conduira les destinées de la nation française pour les cinq années à venir est déterminant. Avant même la tenue de son Congrès national le 27 novembre, l’UDI de l’Yonne a déjà choisi son favori. Ce sera Valérie PECRESSE. Elle pose aux côtés de Kevin LEGENDRE-BONIFACE, président de l’UDI Jeunes de l’Yonne… ». « L’heure de l’élection présidentielle a sonné. Le choix de celui ou celle qui conduira les destinées de la nation française pour les cinq années à venir est déterminant. Avant même la tenue de son Congrès national le 27 novembre, l’UDI de l’Yonne a déjà choisi son favori. Ce sera Valérie PECRESSE. Elle pose aux côtés de Kevin LEGENDRE-BONIFACE, président de l’UDI Jeunes de l’Yonne… ». Crédit Photo : D.R.

Alors que le Congrès national de l’Union des Démocrates et des Indépendants (UDI) ne devrait livrer son verdict définitif sur la conduite à tenir à propos de la présidentielle 2022 qu’à la date du 27 novembre, l’antenne de l’Yonne de la formation du centre droit vient de faire connaître sa position. En révélant le nom de son candidat pour la course à l’Elysée. Sans surprise, il s’agit de la présidente de la région Ile-de-France Valérie PECRESSE…

 

AUXERRE : On appelle cela l’art de l’anticipation ! Un choix qui s’affirme bien avant de connaître les directives du national. Sans surprise aucune, certes, quant au résultat. Mais qui marque, il est vrai, la volonté bien ancrée de ses auteurs de consolider leur décision.

En résumé, pas la peine d’attendre l’issue des travaux du Congrès national du mouvement centriste (il aura lieu à Aubervilliers le 27 novembre prochain) pour ergoter et se livrer à d’inutiles conjectures quant à la position à adopter en matière de candidature pour la présidentielle.

L’UDI de l’Yonne prend les devants et tranche dans le vif du sujet, en annonçant par la voie d’un communiqué de presse, ses desiderata : un soutien inconditionnel à celle de ses candidats à droite qui peuvent se qualifier et peut-être l’emporter au second tour, la présidente de « Soyons Libres », la Républicaine Valérie PECRESSE. « Elle sera la présidente qui fera avancer demain l’Yonne et la France ! » explique le document adressé aux rédactions.

 

 

Une double option possible : une candidature de l’UDI ou le ralliement à un candidat des Républicains…

 

Signé par la sénatrice Dominique VERIEN, présidente de l’antenne départementale de l’UDI Yonne et du président de la section UDI Jeunes, Kevin LEGENDRE-BONIFACE, le texte précise clairement que leurs signataires apportent après réflexion (et surtout avant le Congrès national de l’UDI) leur soutien dès aujourd’hui à la présidente de la région francilienne.

« Nous voulons pour notre pays une personnalité courageuse, ambitieuse, pour mener les réformes nécessaires dont nous avons besoin… ».

Le 27 novembre, en périphérie de la capitale, les ténors de l’UDI se réuniront lors du congrès annuel afin de déterminer les choix du parti de centre droit. Une option possible entre une candidature autonome qui représenterait les couleurs de la formation (on ne peut penser qu’à l’investiture de Jean-Christophe LAGARDE, patron de l’UDI) ou à un ralliement à l’un des candidats du Congrès des Républicains qui se déroulera le 04 décembre prochain. Un choix cornélien dans la famille de droite entre Xavier BERTRAND, Michel BARNIER et Valérie PECRESSE pour ne citer que les ténors.

Dans l’Yonne, on brûle les étapes et on gagne ainsi beaucoup du temps : c’est Valérie PECRESSE qui, à ce petit jeu, sort victorieuse de cette première étape !

 

Thierry BRET

 

Articles

Bannière droite accueil