Dans le cadre de notre développement, nous recherchons des correspondants rémunérés, contacter Thierry Bret 06.20.31.05.53

EELV vent debout contre le capitalisme patriarcal : les Verts optent pour une société plus féministe !

 « L’ancienne tête de liste de Dijon Ecologique et Solidaire Stéphanie MODDE s’engage dans un nouveau combat pour les prochaines échéances régionales dont elle sera la cheffe de file chez EELV : féminiser davantage notre territoire. En écoutant plus les femmes qui veulent bousculer les idées reçues ! ». « L’ancienne tête de liste de Dijon Ecologique et Solidaire Stéphanie MODDE s’engage dans un nouveau combat pour les prochaines échéances régionales dont elle sera la cheffe de file chez EELV : féminiser davantage notre territoire. En écoutant plus les femmes qui veulent bousculer les idées reçues ! ». Crédit Photo : EELV.

En cette journée du 08 mars en faveur des Droits des femmes, Europe Ecologie Les Verts réaffirme ses engagements auprès de la gent féminine pour que ses représentantes puissent faire entendre leurs voix. S’opposer au système patriarcal est l’une des priorités pour celles d’entre elles qui souhaiteraient bousculer les idées reçues. Le crédo des futures échéances électorales ?

 

DIJON (Côte d’Or) : Les écologistes font de l’égalité femme/homme un principe sociétal vertueux à défendre bec et ongles au quotidien. Un combat qui sera mené dans le cadre de leur projet pour le développement des territoires.

S’associer pleinement aux luttes émancipatrices permettant à la gent féminine de pouvoir mieux s’illustrer dans la société s’inscrit donc parmi les idées que le mouvement véhicule autour de lui.

Pas étonnant que la tête de liste de la prochaine échéance régionale soit justement l’une de ses porte-voix en la personne de l’ancienne candidate à la municipalité de Dijon : Stéphanie MODDE.

Aux côtés de l’Icaunais Mathieu BITTOUN, chef de file de la liste départementale dans l’Yonne, la candidate s’engage pour que la région se féminise davantage.

 

 

Partant du postulat que les femmes sont plus solidaires, plus paritaires, voire plus humaines parfois, EELV veut inventer de nouveaux modèles de cohabitation entre hommes et femmes qui se situent en horizontalité.

Des collectifs de femmes agissent désormais au nom de l’agro-écologie, protégeant ainsi les semences, l’eau et les ressources naturelles. Elles se mobilisent aussi dans les luttes environnementales contre le nucléaire, contre les problèmes de santé, pour la sécurité alimentaire.

Bref : EELV incite à l’écoute de ces femmes qui ont des choses à dire et qui veulent transformer notre vieille société érigée sur le patriarcat. Et sa vision capitalistique de l’économie…

 

Thierry BRET

 

 

Articles

Bannière droite accueil