Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
banque_populaire_bfc.png
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
ordre-des-experts-comptables-de-bourgogne-franche-comte.jpg
Région Bourgogne France-Comté
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Ordre des experts comptables de Bourgogne Franche-Comté

Sénatoriales : l’élue UDI de l’Yonne, Dominique VERIEN, s’invite durablement au Palais du Luxembourg…

« Après deux tours de scrutin très disputés et révélateurs de quelques surprises, l’élue UDI de Puisaye, Dominique VERIEN (à droite), remporte la Sénatoriale partielle 2017 avec 36,62 % et 390 voix. L’élue de Puisaye que l’on voit aux côtés de Patrick LIEBUS, président national de la CAPEB et la sous-préfète d’Auxerre, Françoise FUGIER, lors d’une manifestation en octobre souhaite la dynamique économique et numérique du territoire… ». « Après deux tours de scrutin très disputés et révélateurs de quelques surprises, l’élue UDI de Puisaye, Dominique VERIEN (à droite), remporte la Sénatoriale partielle 2017 avec 36,62 % et 390 voix. L’élue de Puisaye que l’on voit aux côtés de Patrick LIEBUS, président national de la CAPEB et la sous-préfète d’Auxerre, Françoise FUGIER, lors d’une manifestation en octobre souhaite la dynamique économique et numérique du territoire… ».

Accusant un léger différentiel de 2,57 % à l’issue du premier tour de ces échéances électorales partielles face au favori divers droite Mahfoud AOMAR (33,80 % pour 360 voix), l’élue UDI de Saint-Sauveur en Puisaye et présidente de l’association des Maires ruraux de l’Yonne a su combler son retard au terme d’un second tour à suspense, s’octroyant 36,62 % des suffrages, soit 390 voix, en bénéficiant d’un excellent report de voix. Et aussi du recul inattendu de la candidate des Républicains, Aurélie BERGER (20,75 % pour 221 voix), qui échoue dans sa tentative en terminant sur la troisième marche d’un scrutin âprement disputé. Mille cent grands électeurs avaient été appelés aux urnes en ce dimanche 17 décembre qui propulse une élue centriste au Sénat…

AUXERRE : Battue lors des précédentes Sénatoriales de 2014, Dominique VERIEN a enfin obtenu sa revanche sur l’adversité. Pugnace, la conseillère régionale de l’Yonne, maire de Saint-Sauveur en Puisaye et active défenseuse des intérêts des édiles des communes rurales du territoire de l’Yonne n’aura donc jamais abdiqué dans sa quête pour accrocher ce fauteuil dans l’hémicycle du Palais du Luxembourg qu’elle briguait avec beaucoup de volonté il y a déjà quatre ans.

Agée de 52 ans, l’élue de Puisaye peut donc s’enorgueillir d’avoir réussi son pari de succéder, forte de ses 390 voix, à Henri de RAINCOURT qui avait pris soin de démissionner le 30 septembre dernier afin de respecter la législation en vigueur sur le non-cumul des mandats.

Bien calée entre ses deux adversaires directs à l’issue du premier tour, et en préservant les écarts avec Mahfoud AOMAR qui virait en tête, Dominique VERIEN conservait ainsi toutes ses chances de renverser la tendance quelques heures plus tard. Le temps que se fassent et se défassent les alliances ; le temps aussi que les états-majors de la politique du sérail départemental adressent leurs consignes en faveur de tel ou tel candidat aux grands électeurs, amenés à s’exprimer grâce à ce scrutin.

Trente voix de retard à rattraper pour l’élue de l’UDI…

Et le grand perdant à ce jeu stratégique sera le président de l’association des maires de l’Yonne, Mahfoud AOMAR, qui malgré les trente voix d’avance exprimés sous son nom au seuil de ce premier tour indécis, verra son capital fondre comme neige au soleil à la conclusion de ce vote. Tandis que la suppléante naturelle d’Henri de RAINCOURT, Aurélie BERGER, voyait son score se figer inexorablement aux alentours des 220 voix sans jamais pouvoir progresser davantage. Les deux autres candidats, Gilles SACKEPEY (CRCE) et le frontiste Julien ODOUL faisant de la simple figuration avec respectivement des résultats plus que modestes, respectivement de 6,85 % (73 voix) et beaucoup plus surprenant pour un département qui adoube parfois les idéologies du FN, 1,97 %, soit 21 voix. Pour mémoire, rappelons que La République en marche et le Parti socialiste ne participaient pas à ces joutes sénatoriales, puisque les deux formations ne présentaient aucun candidat.

La désignation de Dominique VERIEN à la chambre haute du Parlement n’obligeait pas l’élue de Puisaye à quitter la Région. « Je ne pouvais pas conserver de poste exécutif, explique-t-elle, c’est pourquoi je ne peux plus être maire de ma commune mais je deviens conseillère municipale d’une commune de moins de mille habitants. Cela n’entre pas en ligne de compte dans le cumul de mandats. J’ai le droit de conserver le mandat de conseiller régional mais, comme je m’y étais engagée pendant la campagne, j’avais annoncé qu’en cas de victoire aux sénatoriales, je démissionnerai… ».

Une promesse de campagne tenue qui permet à Aurélie BERGER, maire de Gurgy, de reprendre du service à la Région, boulevard de la Trémouilles à Dijon…

Articles

Bannière droite accueil