Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-edf-site.jpg

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
gan.jpg
logo-edf-site.jpg

GEOCHANVRE créé une ligne de produits textile et vestimentaire insolite…

« L’ancienne créatrice de prêt-à-porter Colette BECHET s’intéresse aux matières originales pour composer ses nouvelles pièces… ». « L’ancienne créatrice de prêt-à-porter Colette BECHET s’intéresse aux matières originales pour composer ses nouvelles pièces… ».

En se rapprochant de l’emblématique Colette BECHET, propriétaire du lieu de vie artistique et culturel « Le Donjon de Cravant » dans l’Yonne, Frédéric ROURE, chef d’entreprise pilotant le destin de la société GEOCHANVRE à LEZINNES, développe une collaboration active avec l’ancienne styliste de la haute couture française.

 

LEZINNES : Insatiable Colette BECHET ! Ce personnage atypique a exercé ses talents de créatrice à la confection de robes et d’ensembles de prêt-à-porter pour de nombreuses maisons parisiennes au bénéfice de stars internationales du cinéma telles que Brigitte BARDOT ou Claudia CARDINALE. Pourtant, à 82 ans, elle travaille toujours à la réalisation de nouveaux projets. Le dernier en date concerne la conception d’une nouvelle gamme de produits à base de chanvre.

Ceux qu’elle fabrique avec la complicité bienveillante de l’entreprise GEOCHANVRE sur le site industriel de LEZINNES (Tonnerrois). Ces produits devraient être commercialisés d’ici les prochaines semaines. Qu’il s’agisse de chapeaux, de sacs à main, de tabliers, voire de porte-bouteilles et de cache-bouteilles à destination du monde viticole, cette ligne de produits hors norme, qualifiée de 100 % naturelle et environnementale, apportera un éclectisme supplémentaire à la production actuelle de GEOCHANVRE, spécialiste de paillage et de revêtements isolants à destination des collectivités. 

« Ce que propose Colette BECHET représente un réel marché de niche à explorer en direction des personnes amoureuses des arts et des objets insolites, précise Frédéric ROURE. J’aime beaucoup son état d’esprit et ce phénomène de mode créative à la limite du luxe et du haut de gamme. Incontestablement, cette ligne de nouveaux produits représentera une vitrine originale pour la société GEOCHANVRE… ».

Créée à la fin de 2014 sous la tutelle du cimentier LAFARGE puisqu’elle est accueillie sur l’ancien site de production de ce poids lourd de l’économie mondiale, GEOCHANVRE développe aujourd’hui des produits de paillage, des géo-filets, des boxes et sacs dédiés à la collecte des déchets verts ainsi que des sacs pouvant accueillir du sable. La structure emploie neuf collaborateurs sur le site de l’ancienne usine LAFARGE. L’entreprise prévoit l’installation d’une machine lui permettant de réduire le grammage, le poids et les prix de ces rouleaux de paillage pouvant aller jusqu’à 120 mètres de longueur. L’investissement est évalué à 200 000 euros. Cet appareillage complétera la précédente ligne de production aménagée en janvier pour un coût de 280 000 euros…

L’objectif de l’ingénieur agronome à la tête de la TPE est de concevoir sa production avec davantage de régularité et une rigueur technique visant à la perfection. Après l’augmentation au capital des actionnaires en décembre, GEOCHANVRE s’engage à mettre tout en œuvre pour produire 50 000 mètres carrés de paillage dès que possible…

Cette collaboration inattendue avec l’ancienne égérie de la mode parisienne représente une bouffée d’air pur dans la stratégie actuelle de l’entrepreneur. Et une ligne de diversité supplémentaire à ne pas omettre côté business…

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le lundi, 28 août 2017 09:37

Laissez un commentaire

Bannière droite accueil