Dans le cadre de notre développement, nous recherchons des correspondants rémunérés, contacter Thierry Bret 06.20.31.05.53

Site multimédia relooké et nouveau logo pour visibilité accrue : le CIFA de l’Yonne à fond la « com » !

« Même pendant la crise, le besoin de communication demeure le plus fort au CIFA de l’Yonne. Comme le confirme l’une de ses encadrantes Delphine ENGELVIN ! L’établissement travaille à la refonte de son outil multimédia pour gagner davantage en visibilité. Histoire de mieux digérer la conjoncture actuelle et enfin de l’oublier ? ». « Même pendant la crise, le besoin de communication demeure le plus fort au CIFA de l’Yonne. Comme le confirme l’une de ses encadrantes Delphine ENGELVIN ! L’établissement travaille à la refonte de son outil multimédia pour gagner davantage en visibilité. Histoire de mieux digérer la conjoncture actuelle et enfin de l’oublier ? ». Crédit Photos : Thierry BRET.

Prenant à contre-pied le sacro-saint principe très hexagonal de vivre heureux dans l’ombre lors d’une période de crise, le centre de formation de l’Yonne souhaite optimiser en la renforçant sa visibilité vers l’extérieur. Un challenge impérieux qui intègre une nouvelle stratégie de communication peaufinée aux petits oignons par ses responsables. Et en particulier l’une d’entre elles, Delphine ENGELVIN. Celle-ci possède parmi ses multiples cartes de visite celle des relations publiques…

AUXERRE : Plus de notoriété à acquérir alors que l’établissement n’en manque pas dans la réalité ! Un curieux paradoxe, en vérité, qui montre toute la détermination de l’équipe dirigeante du centre interprofessionnel de formation par l’apprentissage de l’Yonne !  

Question de logique, en somme, puisqu’il y a belle lurette que ces gens-là ont choisi le sceau vertueux de l’excellence pour accroître le rayonnement de leur savoir-faire auprès de leurs partenaires usuels et de leur public cible, les apprentis et leurs familles. Voire au niveau national pour certaines manifestations résolument porteuses à l’instar du restaurant d’application « Le Com des Chefs », le salon de coiffure applicatif sous l’égide de L’Oréal ou le fameux « Clic Store », concept ultra technologique d’enseignement que beaucoup d’établissements leur envient aujourd’hui.

Bien présent dans les esprits du sérail de la pédagogie et de l’orientation made in Yonne, le CIFA profite donc de cette nouvelle année pour s’appliquer de grandes résolutions identitaires. Via la création d’un logo qui gagne en modernisme dans sa configuration conceptuelle. Tout en affirmant l’identité visuelle de ces différents supports de communication.

 

De la réflexion partagée pour des solutions préconisées…

 

Un travail de refonte en profondeur a ainsi été réalisé selon les rites intellectuels du partage collectif. Autour de la table, plusieurs acteurs cogitent et lancent des pistes à tout crin. Delphine ENGELVIN, à l’évidence au vu de son positionnement stratégique dans l’organigramme interne du centre, en qualité de bras droit du directeur de l’établissement Marcel FONTBONNE.

Il y a aussi une jeune recrue ayant rejoint les rangs de cet effectif au printemps. Maxime LAUZET est son patronyme. Chargé de développement, la communication est son fil d’Ariane. Il puise dans ses connaissances sanctionnées par l’obtention d’un master en marketing pour s’y étayer avec allégresse.

 

 

Extérieurement, l’agence de communication auxerroise BEES COM apporte ses compétences. Michaël BERGIA et son équipe se sont plongés dans le relookage du site multimédia qui sera rendu opérationnel d’ici peu. De nouveaux univers vont apparaître. Permettant de mieux définir les thématiques principales d’enseignement dispensées en ces lieux. Tout devrait être finalisé en février.

Second objectif : la réappropriation des réseaux sociaux. « Nous allons les travailler différemment, concède Delphine ENGELVIN, en déployant une ligne de communication cohérente et identique… ».

 

 

Des manifestations thématisées pour les professionnels de l’artisanat…

 

La mise en forme de manifestations thématisées à destination des entreprises de l’artisanat et des maîtres d’apprentissage se profile également à l’horizon. Elles confèreront de la valeur ajoutée à cet ensemble de décisions. Même si pour l’heure, et selon les évolutions chaotiques de la crise sanitaire qui perdure, il est impossible d’en arrêter la moindre date sur le calendrier.

Qu’importe ! L’optimisme prévaut au CIFA. Qui ne compte pas baisser les bras en cette période de flou artistique total et se prépare à reprendre très sérieusement du collier grâce à sa nouvelle communication accélérée !

 

Thierry BRET

 

 

Articles

Bannière droite accueil