Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo13q-1.jpg
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
logo13q-1.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

La Banque Populaire de Bourgogne Franche-Comté renouvelle son plan d’action favorable aux artisans

« Quatre signataires pour le renouvellement d’un accord qui favorise le développement économique et l’essor des entreprises artisanales en Bourgogne Franche-Comté. Les représentants du monde consulaire et bancaire ont montré leur parfaite entente pour optimiser ce plan quinquennal ayant déjà porté ses fruits… ». « Quatre signataires pour le renouvellement d’un accord qui favorise le développement économique et l’essor des entreprises artisanales en Bourgogne Franche-Comté. Les représentants du monde consulaire et bancaire ont montré leur parfaite entente pour optimiser ce plan quinquennal ayant déjà porté ses fruits… ». Crédit Photo : Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Bourgogne

Le réseau des établissements bancaires de la Banque Populaire de Bourgogne Franche-Comté a reconduit sa convention de partenariat avec les Chambres de Métiers et de l’Artisanat interdépartementales de notre contrée la semaine dernière à Dole (Jura). Il en découle une feuille de route très structurée visant à poursuivre le soutien de la banque en faveur des initiatives de création d’entreprise, de développement économique via l’innovation ainsi que de leur promotion.

DOLE (39) : C’est au terme d’une réunion de travail regroupant les responsables des chambres consulaires des huit départements que comptent la Bourgogne Franche-Comté qu’a eu lieu le renouvellement de ce partenariat.

Emmanuel POYEN, président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat Bourgogne, Julien CAMPAGNE, directeur du développement de la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté, Michel CHAMOUTON, président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Franche-Comté et Frédéric REPIQUET, directeur régional adjoint de l’établissement bancaire se sont assis à la même table pour apposer leurs signatures sur la liasse de documents officialisant la teneur de cet engagement.

Conscientes de leur synergie, les parties ont décidé de s’engager sur une période de cinq années. Une durée idéale pour développer les axes promotionnels favorables à l’artisanat.

Un secteur porteur d’emplois mais aussi d’insertion professionnelle…

Filière économique de pointe dans l’Hexagone, l’artisanat représente 50 592 entreprises pour la seule région Bourgogne Franche-Comté. Au 31 décembre 2016, le secteur employait 86 856 salariés. Soit un salarié sur huit du secteur privé qui exerce son savoir-faire au sein d’une entité professionnelle artisanale.

Interpellés par l’énoncé de ces statistiques encourageantes, les dirigeants du groupe bancaire confortent ainsi leur soutien en proposant plusieurs axes de partenariat. L’aide à la création d’entreprise constitue l’une des principales priorités de ce plan d’action. Mais, les responsables bancaires iront encore plus loin dans leurs interventions en facilitant le développement du réseautage à travers l’animation de réunions issues du club des chefs d’entreprise, la sensibilisation aux manifestations promotionnelles à l’instar de « Talents d’Artisan » (5 000 visiteurs l’année dernière) ou encore l’événementiel « Artisans au grand cours » qui aura réuni 10 000 visiteurs en 2017.

Rappelons que chaque année, la Banque Populaire de Bourgogne Franche-Comté organise en étroite osmose avec les chambres consulaires le Prix « Stars & Métiers », une animation de belle envergure qui récompense les talents des entrepreneurs par zone départementale.

Une progression de + 8 % ces cinq dernières années…

Le nombre d’entreprises artisanales ne cesse de progresser depuis 2010. Rien qu’au cours de 2016, il s’est créé près de 5 500 entreprises sur notre territoire régional ; un chiffre positif qu’il est nécessaire d’ajouter aux 540 reprises de société.

Par secteurs, les entreprises artisanales se répartissent de la manière suivante : 39 % exercent leurs activités dans le domaine du bâtiment, 31 % dans les services, 17 % dans la production et 12 % sur la filière de l’alimentation.

Le soutien de la transmission reprise d’entreprise représente un vecteur clé de ce plan d’action entériné par ce renouvellement de convention. Quant à l’apprentissage, il a accueilli 7 665 personnes au sein des entreprises en 2016.

Aujourd’hui, parmi les enjeux fondamentaux de la corporation, il est nécessaire de gérer les départs massifs à la retraite des dirigeants d’entreprise mais aussi le renouvellement des effectifs. Quant à l’adaptabilité vers les nouveaux marchés, elle nécessite des connaissances accrues en matière d’utilisation du numérique et doit prendre en compte le vieillissement de la population. La transition énergétique constitue l’autre volet de ces priorités vers lesquelles les artisans doivent s’immerger dorénavant…

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Laissez un commentaire

Bannière droite accueil