Sur un arbre perché : BOUTS DE BRANCHES fait prendre de la hauteur à ses constructions !

« Le célèbre film interprété par Louis de FUNES l’aurait-il inspiré ?! Toujours est-il que Thomas CERS voue une passion sans borne pour les arbres, à l’origine de son métier artisanal à multiples facettes : l’élagage, la menuiserie et la charpente. Avec sa structure, il conçoit des constructions de bois qui prennent de la hauteur… ». « Le célèbre film interprété par Louis de FUNES l’aurait-il inspiré ?! Toujours est-il que Thomas CERS voue une passion sans borne pour les arbres, à l’origine de son métier artisanal à multiples facettes : l’élagage, la menuiserie et la charpente. Avec sa structure, il conçoit des constructions de bois qui prennent de la hauteur… ». Crédit photos : Maryline GANDON.

Dès sa prime jeunesse, Thomas CERS, instigateur de cette jeune entreprise de la filière bois, passait la plupart de son temps dans les arbres. Une étrange passion, certes, qui l’a poussé vers des études de taille et soins aux arbres, puis d’élagage. Plus tard, dans le souci d’en apprendre davantage sur les végétaux, il devait suivre une formation de charpentier. Pour pouvoir réaliser son rêve d’aujourd’hui : l’édification de cabanes hautes perchées…

POILLY-SUR-THOLON : Place aux hébergements insolites ! Si, si, cela existe dans le landerneau départemental. Un exemple concret ? Celui de la structure professionnelle qui œuvre depuis mars 2016 dans deux domaines d’activités, à la fois complémentaires au vu de la matière première usitée et distincts quant à leur fonctionnalité : l’élagage et la conception de lieu d’accueil originaux.

BOUTS DE BRANCHES, appellation amusante pour désigner la raison sociale d’une TPE, se promène d’un domaine à l’autre de son activité avec maestria et facilité. L’élagage représente à ce jour environ 20 % du chiffre d’affaires en 2019. Mais, la création et fabrication d’hébergements insolites à partir de bois brut confère à l’entreprise la possibilité de s’épanouir dans un tout autre registre, celui de la menuiserie et de la charpente.

 

 

L’idée sommaire est la suivante. Quand cela est possible, la récupération de déchets liés à l’élagage et particulièrement les morceaux possédant des particularités (bois coudé, biscornue, fourche …) mais aussi certaines variétés, comme le platane qui rappelle la peau de serpent, l’acacia qui a l’aspect du bois flotté, mais à la robustesse éprouvée ou le bouleau pour sa couleur blanche, devient une impérieuse nécessité.

 

 

L’entité se démarque par ses constructions atypiques avec un style novateur, non traditionnel comme le toit en chapeau de sorcière par exemple. Elle souhaite équiper de plus en plus ces hébergements insolites dans les structures de loisirs, de tourismes, de parcs de château dans l’Yonne mais également au niveau de l’Hexagone.

Pour se faire, Thomas CERS s’appuie sur l’aide de sa compagne qui a repris une formation d’assistante de dirigeant d’entreprise artisanale, suivie à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de l’Yonne.

 

 

Bénéficiaire d’un prêt d’honneur d’INITIACTIVE 89, l’entrepreneur travaille seul à la création et à la fabrication de ses pièces, avec des recrutements ponctuels au fil des chantiers. Il espère grossir son carnet de commandes afin d’embaucher à long terme.

 

Maryline GANDON

 

Articles

Bannière droite accueil