Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
ordre-des-experts-comptables-de-bourgogne-franche-comte.jpg
Région Bourgogne France-Comté
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Ordre des experts comptables de Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png

Sur les traces de Lewis CARROLL : Silvana VUCIC revisite « Alice au pays des merveilles » en mode masculin

« Avec « Alice & ses Merveilles », la photographe et plasticienne Silvana VUCIC fait une déclaration amoureuse à la gent masculine, si sensible – il y a toujours une part de féminité dans l’homme – et si virile, s’inspirant du célèbre personnage imaginé jadis par Lewis CARROLL. A découvrir à la galerie auxerroise « Mouv’Art »… ».   « Avec « Alice & ses Merveilles », la photographe et plasticienne Silvana VUCIC fait une déclaration amoureuse à la gent masculine, si sensible – il y a toujours une part de féminité dans l’homme – et si virile, s’inspirant du célèbre personnage imaginé jadis par Lewis CARROLL. A découvrir à la galerie auxerroise « Mouv’Art »… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

La référence au « Chapelier fou » est bien accrochée à une cimaise. On distingue assurément le « Lapin » sur l’un des visuels travaillés en numérique par l’artiste. Quant au « Chat », il offre sa vision colorée et endormie, parmi cet univers où règne pour l’essentiel le noir et blanc. « Alice & ses Merveilles » fruit de l’imaginaire débordant de la photographe franco-serbe, Silvana VUCIC se découvre à Auxerre jusqu’au 09 avril. Un conte iconographique où l’homme et sa masculinité sont rois…

 

AUXERRE : Virage à 360 degrés pour la toujours très surprenante et inattendue photographe de l’Yonne aux origines serbes ! Elle qui d’ordinaire nous livre le fruit de ses travaux artistiques, un tantinet provocateur où la sensualité et l’érotisme au féminin transpirent à fleur de peau sur la moindre petite surface de l’une de ses prises de vue en exposition, effectue avec cette nouvelle facette de son talent une sacrée pirouette pour retomber sur ses pieds. Proposant une relecture très personnelle et suggestive du célèbre conte enfantin qui fut rédigé par Lewis CARROLL en novembre 1865.

« Alice & ses Merveilles » : tel est l’intitulé de ce nouveau rendez-vous que l’artiste présente jusqu’au 09 avril à la galerie auxerroise, « Mouv’Art », l’un de ses lieux emblématiques qu’elle affectionne tant.

En quatre-vingt-dix visuels, associant une quarantaine de modèles – de purs amateurs de la pose photographique qui se sont prêtés au jeu ou pas selon les desideratas de l’observatrice -, la brune Silvana nous entraîne dans son monde où…la virilité et la sensibilité masculines sont reines !

 

 

Mais où sont passées les représentations de la femme ?

 

Un saisissant contraste avec les précédentes manifestations (« 300 Confidences » en 2022) où la source nourricière de l’artiste inspirée se résumait alors à la femme placée sur un piédestal dans toute sa splendeur !  

Pris dans les mailles du filet de cette créativité exacerbée qui n’en finit jamais de repousser davantage les limites de l’expression et de la transfiguration : les hommes ! Ses « Merveilles », en somme pour celle qui ose incarner le temps d’une expo le rôle complexe et torturé de cette Alice imaginée par un Lewis CARROLL très ambigu et rattrapé par la morale victorienne à l’époque – et pourquoi pas un jour Silvana actrice de ses propres personnages lors de futurs projets cinématographiques ! – et nous livrer ainsi via le regard iconographique de son objectif sa véritable perception et le fonds de sa pensée.

Hormis le portrait faisant office d’affiche de cette manifestation – il fait deviner par le jeu du mystère et de la suggestion la seule et unique présence féminine dans l’espace culturel auxerrois -, il n’y a pas de trace de femme alentour dans cette exhaustive série de clichés à admirer sans modération !  

Il resterait bien, tout de même, pour se mettre quelque chose sous la dent, la robe de mariée qui siège en bonne et due place au centre de la pièce principale de la galerie. Une robe de confection très ancienne qui possède elle aussi son histoire…

 

Une simple déclaration amoureuse aux hommes de sa vie…

 

Quel aura été le fil conducteur de Silvana VUCIC pour construire ce travail à la qualité esthétique irréprochable ? Se sera-t-elle penchée sur les travaux photographiques et méconnus de son illustre inspirateur, ce Lewis CARROLL qui ne se contentait pas d’écrire des histoires en version « abracadabra » en mettant en scène un lapin, un chapelier, une pendule ou des jeux de cartes s’animant tout seul, pour le seul plaisir d’une fillette ?

Ou bien, en elle-même, cette jeune femme à l’esprit si mutin et à l’espièglerie bien affirmée a-t-elle voulu jouer sur les mots (les fameuses « merveilles » d’Alice) pour nous livrer ses états d’âme les plus profonds en une vraie introspection artistique où la masculinité deviendrait le symbole de ses préférences ?              

Bref, on ne sort pas indemne de cette exposition à la gamme chromatique réduite presque à sa plus simple expression si on l’a considère par un autre bout de la lorgnette, celui de la psychologie ! D’ailleurs, l’artiste l’a si bien précisé dans un récent post sur la toile, en forme d’hommage : « Merci à tous ces merveilleux hommes, à votre belle énergie qui m’a permis de retrouver ma confiance et améliorer mon amour pour vous, le peaufiner, l’ajuster : je vous aime ! ».

Ainsi, c’était donc cela. Une déclaration d’amour de l’artiste aux hommes de son existence ! Et avec des photographies à la surprenante tonalité – certaines pourraient illustrer quelques reportages de « Géo » ou de « Chasseurs d’Images », de surcroît ! Cela vaut bien toutes les Saint-Valentin du monde, non ?!

 

 

En savoir plus :

Exposition « Alice & ses Merveilles » de Silvana VUCIC

A la galerie MOUV’ART à Auxerre

Jusqu’au 09 avril 2023

De 14h30 à 18 heures

Entrée libre.

 

Thierry BRET

 

 

 

Articles

Bannière droite accueil