MICHOU, homme de la nuit, a tiré sa révérence au petit jour en laissant un projet de film derrière lui…

« Pendant sept ans, l’Icaunais Cyril PARMENTIER a entretenu des liens d’amitié avec le célèbre directeur du cabaret parisien. A titre professionnel, il lui a consacré plusieurs courts-métrages. MICHOU aurait dû travailler sur le projet d’un nouveau documentaire qui aurait dû être projeté pour son 90ème anniversaire en 2022… Le destin en a décidé autrement…». « Pendant sept ans, l’Icaunais Cyril PARMENTIER a entretenu des liens d’amitié avec le célèbre directeur du cabaret parisien. A titre professionnel, il lui a consacré plusieurs courts-métrages. MICHOU aurait dû travailler sur le projet d’un nouveau documentaire qui aurait dû être projeté pour son 90ème anniversaire en 2022… Le destin en a décidé autrement…». Crédit photos : Cyril PARMENTIER.

« L’Homme en bleu », prince de la nuit, créateur de spectacles à la scénographie si inspirée (il a lancé la mode du transformisme dans les années 60) s’est donc éteint au petit matin blême de ce triste lundi de janvier. Au bel âge de 88 ans. Aimant la vie et le rire, Michel CATTY, alias « MICHOU », ne laissera que des souvenirs sympathiques pour celles et ceux qui l’ont côtoyé de près. Ce fut le cas d’un Icaunais, Cyril PARMENTIER. Aujourd’hui, propriétaire de l’hôtel/restaurant « Le Seignelay » à Auxerre, mais dans une vie professionnelle antérieure à la tête d’un média audiovisuel local (TV Diffusion), celui-ci a eu l’opportunité de réaliser plusieurs courts-métrages pour le célèbre directeur du cabaret parisien…

PARIS : Ses costumes bleus représentaient sa marque de fabrique. Une griffe raffinée et intemporelle qui a eu tôt fait d’être reconnaissable aux quatre coins de l’Hexagone, voire d’horizons plus lointains. Tant ce noctambule adorait l’existence. Chantre des nuits parisiennes, il était au faîte de la gloire depuis si longtemps.

Son cabaret à Montmartre accueillait une clientèle éclectique venue du monde entier. A l’instar du Lido, du Crazy Horse ou des Folies Bergères, on allait chez « Michou » pour y vivre une soirée endiablée et d’exception. Agrémentée, c’était le rituel, d’une coupe de champagne à la couleur maison. Le bleu !

La perte brutale de cet artiste laisse déjà un grand vide. D’autant que la fameuse maison devrait clore ses portes de manière irrémédiable afin de se conformer aux ultimes volontés de la vedette. Laissant orphelins une multitude d’amis et d’admirateurs.

Cyril PARMENTIER compte parmi ceux-ci. L’Icaunais avait eu l’opportunité de connaître le fameux personnage sur le tard de son parcours terrestre. Depuis 2013.

« C’est un autre géant du milieu artistique, l’inénarrable Michel GALABRU que je fréquentais à l’époque à titre professionnel qui m’a mis en relation avec MICHOU… ».

 

Un projet de long métrage pour fêter ses 90 ans…

 

Son départ qu’il a appris à la radio lui fait l’effet d’un vide abyssal. D’autant que Cyril PARMENTIER, aujourd’hui reconverti dans l’hôtellerie/restauration, gérait il y a peu un média audio local (TV Diffusion) avec lequel il concevait des vidéos autour du monde du show-biz.

MICHOU était devenu l’une de ses cibles préférées tant le fantasque personnage avait le sens de l’empathie et aimait se prêter au jeu devant une caméra.

« Nous nous étions revus au mois de novembre, confie le témoin de l’Yonne, nous avions évoqué la possibilité de réaliser un documentaire qui aurait retracé ses quatre-vingt-dix années d’existence… ».

Cultivant le sens du relationnel et de l’amitié, avec toujours en prime une petite coupe de champagne à déguster boisson effervescente dont il raffolait, MICHOU avait invité son ami de l’Yonne lors de la célébration de son 85ème anniversaire. Une manifestation célébrée en grandes pompes dans le cabaret de Montmartre en présence de Jean-Paul BELMONDO et d’Alain DELON.

« Il m’aura permis de connaître et d’approcher de grands artistes, ajoute avec un zeste de nostalgie, Cyril PARMENTIER.  

Sa disparition marque la fin d’une époque. Faisant chanceler un nouveau pan de la culture à la française…

 

 

 

 

Articles

Bannière droite accueil