Guy BEDEL : « La Fondation du Patrimoine œuvre au développement de l’économie locale… »

« Chaque année, la Fondation du Patrimoine réhabilite deux mille monuments en France. Les dons effectués à la structure ne sont affectés qu’à des fins de travaux. En Bourgogne Franche-Comté, l'organisme présidé par Guy BEDEL soutient la restauration du château de MAULNES… ». « Chaque année, la Fondation du Patrimoine réhabilite deux mille monuments en France. Les dons effectués à la structure ne sont affectés qu’à des fins de travaux. En Bourgogne Franche-Comté, l'organisme présidé par Guy BEDEL soutient la restauration du château de MAULNES… ». Crédit Photo : Thierry BRET.

Le délégué de Bourgogne Franche-Comté de la vénérable institution de défense nationale du patrimoine ne tarit pas d’éloges sur les valeurs architecturales du château de MAULNES. Unique au monde du fait de sa configuration insolite, sa rénovation a été sélectionnée dans le cadre de la Mission Stéphane BERN dont l’objectif est d’inventorier et de sauvegarder des éléments de patrimoine en péril implantés aux quatre coins de l’Hexagone… 

AUXERRE : Chaque année, la Fondation du Patrimoine sauve plus de deux mille monuments historiques et culturels en apportant un précieux soutien à leur réhabilitation. Qu’il s’agisse d’édifices religieux, de théâtres, de moulins, de musées, l’organisme reconnu d’intérêt public porte des projets de rénovation en apportant les garanties nécessaires en termes de sécurité et une transparence financière saluée par la Cour des Comptes.

Que le délégué régional de Bourgogne Franche-Comté soit présent lors de la signature de la convention favorable à la restauration de l’emblématique construction datant de la Renaissance n’avait en soi rien d’incongru. Guy BEDEL devait expliquer les motivations premières de l’organisme qu’il représente aux médias présents à cette occasion.

« Sur le terrain, un solide réseau d’experts, composé de bénévoles et salariés accompagne les projets et œuvre au quotidien à la préservation de notre patrimoine et de nos paysages… ».

 

 

En marge de la signature de la convention de partenariat formalisée avec le président du Conseil départemental, Patrick GENDRAUD, Guy BEDEL rappela que la Fondation du Patrimoine concourrait au développement de l’économie locale et à la transmission des savoir-faire en étant présent le plus possible aux côtés de ces ambitieux projets.

« Le château de MAULNES se situe au-delà d’une simple architecture, devait-il ajouter, c’est aussi l’illustration parfaite d’un symbole de tolérance perpétré par l’homme au service de l’intelligence… ».

L’édifice en forme de pentagone offrit l’opportunité au représentant de la structure associative de pouvoir s’épancher quelque peu sur les caractéristiques du chiffre 5 (symbole des amoureux) et le nombre d’or, cette divine proportion dont les bâtisseurs d’œuvres monumentales de l’Antiquité s’inspirèrent à bon escient.

A la tête d’une équipe régionale composée de trente-deux bénévoles et trois salariés, Guy BEDEL évoqua aussi la rigueur financière de cette fondation entièrement tournée vers le territoire et ses habitants.

 

Articles

Bannière droite accueil