Il s’aligne sur les Foulées Vertes au Maroc : une nouvelle distinction avant l’exploit pour Abder EL BADAOUI

 « Et une récompense de plus pour le sportif de l’extrême de l’Yonne : l’Auxerrois Abderrazzack EL BADOUI ! Il a reçu la médaille du département remise par le président Patrick GENDRAUD qui se passionne pour ses exploits. Prochaine étape : les « Foulées Vertes » à disputer sur le littoral marocain… ». « Et une récompense de plus pour le sportif de l’extrême de l’Yonne : l’Auxerrois Abderrazzack EL BADOUI ! Il a reçu la médaille du département remise par le président Patrick GENDRAUD qui se passionne pour ses exploits. Prochaine étape : les « Foulées Vertes » à disputer sur le littoral marocain… ». Crédit Photos : D.R.

De la patience et de l’abnégation ! De l’entraînement, aussi, avec de temps à autre, une pause providentielle. Histoire de souffler un peu avant d’entamer un nouveau programme de réjouissances qui le mènera dans sa mère patrie : le Maroc. Mais, avant cela, le champion auxerrois a eu le plaisir de recevoir une distinction. Une de plus ! La médaille du département de l’Yonne.

 

AUXERRE : De l’émotion et des paroles de sérénité qui réchauffent le cœur. Celles d’un grand monsieur de la pratique sportive et de l’athlétisme. Humble, affichant toujours un large sourire (parce qu’il sait d’où il vient et en conséquence il sait où il va), Abder EL BADAOUI est un optimiste de nature.

Même quand ses muscles souffrent sous la chaleur caniculaire d’une multitude de pays traversés en courant ou en pédalant au détour d’un défi. Même lorsqu’il se fait refouler à la frontière iranienne pensant pouvoir accomplir son périple le rapprochant de Dubaï selon l’itinéraire initial qu’il s’était fixé.

Voilà un garçon qui possède ce bon sens nécessaire pour appréhender la vie. Celle qui ne se créé pas avec une fourchette dorée dans la bouche. Mais qui se construit pas à pas dans le courage et la confiance. Celle que lui accordent les autres. Ses proches, ses amis, ses soutiens, ses partenaires.

 

 

Tous étaient de la fête, lundi en milieu d’après-midi au cellier de la préfecture de l’Yonne. Aucun n’aurait manqué ce rendez-vous distinctif. Celui de la remise de la médaille du Département venant auréoler l’étoile de cet athlète de haut niveau. Une cérémonie protocolaire qui fut présidée par Patrick GENDRAUD, l’incarnation politique de ces lieux.

Juste récompense, en vérité, et ô combien méritée pour cet amoureux des grands espaces qui d’ici quelques jours foulera le sol du royaume chérifien en quête d’un nouvel exploit après deux ans d’absence dans le pays. Il s’agira de relier le port emblématique de l’Afrique, Tanger à Laâyoune, la ville la plus importante du Sahara occidental. Un raid à parcourir à pied le long du littoral atlantique du Maroc, baptisé « Les Foulées Vertes ». Un clin d’œil mémoriel à l’historique Marche Verte du 06 novembre 1975. Un évènement que le plus Auxerrois des Marocains ne voulait manquer sous aucun prétexte…

 

Thierry BRET

 

Articles

Bannière droite accueil