Mathias AUTRET homme de la situation : l’AJ Auxerre obtient un nul méritoire sur la pelouse du Paris FC

« L’AJ Auxerre et Mathias AUTRET sur leur lancée après la quatrième étape de ce championnat de Ligue 2 qui démarre sur les chapeaux de roue pour les Bourguignons. En ramenant un précieux point du Paris FC ce lundi, les Auxerrois occupent une brillante quatrième place… ». « L’AJ Auxerre et Mathias AUTRET sur leur lancée après la quatrième étape de ce championnat de Ligue 2 qui démarre sur les chapeaux de roue pour les Bourguignons. En ramenant un précieux point du Paris FC ce lundi, les Auxerrois occupent une brillante quatrième place… ». Crédit Photos : AJ Auxerre (Archives).

Il ne s’en est fallu d’un rien pour que les Bourguignons réalisent la bonne opération de cette quatrième journée de championnat en surprenant le nouveau leader de Ligue 2, le Paris FC, un prétendant à la division supérieure. Un accessit que peuvent aussi convoiter les protégés de Jean-Marc FURLAN au terme d’une saison qui débute tambour battant…

 

AUXERRE: Ramener un point d’un déplacement effectué dans la capitale n’est pas chose aisée dans la sphère footballistique de la Ligue 2. Depuis plusieurs saisons, le Paris FC, second club de la métropole hexagonale, flirte avec l’accession en division supérieure. Il manquait un petit quelque chose au terme de la saison dernière. Peut-être que le nouvel exercice sera plus prometteur pour les joueurs au tempérament combatif.

Mais, au vue de leurs prestations lors du précédent championnat, les sportifs de l’AJ Auxerre n’ont rien à envier à leurs coriaces adversaires d’un jour. En clôturant la compétition à la sixième place, les équipiers de Mathias AUTRET ont fait éclore de sérieuses prétentions pour cette nouvelle épreuve qui nourrit déjà de réelles ambitions du côté des supporters de l’Yonne.

 

 

Quatrième après autant de journées mais avec un total de huit points, l’AJA se situe à deux longueurs du leader du moment, ce fameux club parisien que la formation icaunaise a su malmener pugnace sur le terrain de Charléty.

Menés au score à un quart d’heure du terme de cette rencontre, les Auxerrois ont misé sur le coup de patte de l’attaquant Mathias AUTRET pour annihiler les velléités offensives des parisiens. Un pénalty aura permis de réduire le score à la 80ème minute, renvoyant les deux formations quelques instants plus tard dos à dos dans les vestiaires. De quoi nourrir les regrets du coach Jean-Marc FURLAN, en soif de victoires. D’excellents augures avant la réception de l’En Avant Guingamp, équipe qui pointe à la 14ème place, le 23 août prochain à l’Abbé Deschamps…

 

Thierry BRET

 

 

 

Articles

Bannière droite accueil