Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
ordre-des-experts-comptables-de-bourgogne-franche-comte.jpg
Région Bourgogne France-Comté
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Lycée Saint-Joseph de la Salle
chambre des métiers et de l'artisanat
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
Criquet Magazine
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
Criquet magazine
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Ordre des experts comptables de Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat

Stanislas GUERINI à Auxerre : « L’Etat réinvestit dans le service public sur les territoires pour mieux résoudre la complexité administrative »

 « C’est à l’Etat de rendre moins complexes les démarches administratives que subissent les Français. Le ministre de la Transformation et de la Fonction publiques Stanislas GUERINI (à droite en grande conversation avec Xavier COURTOIS, maire de Massangis) a dévoilé la nouvelle stratégie du gouvernement lors de sa venue dans l’Yonne : solutionner les difficultés habituelles en partant des grands moments de vie des Français… ». « C’est à l’Etat de rendre moins complexes les démarches administratives que subissent les Français. Le ministre de la Transformation et de la Fonction publiques Stanislas GUERINI (à droite en grande conversation avec Xavier COURTOIS, maire de Massangis) a dévoilé la nouvelle stratégie du gouvernement lors de sa venue dans l’Yonne : solutionner les difficultés habituelles en partant des grands moments de vie des Français… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

Le contact est plaisant. Libre, ouvert. Sans fausse note, ni salamalecs quant à savoir si l’orateur est disponible pour répondre à quelques questions journalistiques. Professionnel de la communication jusqu’au bout des ongles – on sent qu’il y prend du plaisir d’autant qu’il avait au préalable débuté sa journée médiatique sur le plateau de « CNEWS» – le ministre de la Transformation et de la Fonction Publiques a le verbe facile pour expliquer depuis Auxerre la stratégie de l’Etat envers les territoires ruraux. Florilège…

 

INTERVIEW : La nécessité d’élargir et de renforcer l’offre de prestations de France Service est le motif de ce déplacement à Quarré-les-Tombes où vous allez expliquer la stratégie du gouvernement envers les zones rurales ?

 

Oui ! Il s’agit de montrer que l’Etat réinvestit dans le service public et revient sur les territoires. Il faut apporter des solutions concrètes aux problématiques de la vie quotidienne des gens. En l’occurrence, dans l’obtention de papiers d’identité. C’est le fondement même de la confiance de nos concitoyens vis-à-vis des services publics.

Si les services publics dysfonctionnent, notamment avec des délais d’attente beaucoup trop longs dans la délivrance des papiers d’identité, ce n’est pas acceptable. Il faut investir, engager des moyens, afin de régler ces problèmes…

 

Justement, parmi ces nouveaux moyens, il y a ce dispositif dévoilé à la maison France Service de Quarré-les-Tombes aujourd’hui…

 

Exactement, il s’agit d’un recueil d’identité pour permettre à davantage de Français d’obtenir plus rapidement leurs papiers d’identité. C’est cela les services publics au quotidien pour apporter des réponses concrètes aux problèmes des personnes…

 

On le sait, les délais sont très longs pour obtenir un renouvellement ou une création de carte nationale d’identité, voire un passeport. Pour autant, ce délai va-t-il se réduire d’ici la période estivale ?

 

Je vous confirme que les services de l’Etat travaillent dur sur ce dossier et avancent très rapidement à la résolution de cette problématique. La Première ministre Elisabeth BORNE nous a donné une obligation de résultat sur cette question-là ; elle a souhaité que les délais de délivrance de ces CNI et passeports soient divisés par deux à l’été. On va réussir car nous investissons massivement et déployons un certain nombre de dispositif de recueil d’identité via les 2 600 établissements « France Service » répartis dans l’Hexagone. Ce réseau est excellent pour pouvoir accueillir nos concitoyens qui désirent faire leurs papiers identitaires.

 

 

Qu’en est-il plus exactement de l’Yonne qui possède un réseau de 31 bureaux « France Service » ?

 

Dans l’Yonne, les délais se raccourcissent à moins de quarante jours pour obtenir un rendez-vous et pouvoir toucher lesdits documents dans les meilleurs délais. Vous me direz que c’est encore trop long (je confirme !) mais c’est tout de même mieux que la situation de crise précédente où les délais dépassaient les soixante jours d’attente…

 

Au-delà de ce sujet qui préoccupe les Français, le ministre que vous êtes va s’atteler à travailler sur d’autres grands dossiers cet automne…

 

Oui, en effet, parmi les autres dossiers, on peut citer le logement, la perte de l'être cher, les étudiants. Nous allons œuvrer sur tous les sujets qui concernent la vie quotidienne des Français. J’ai voulu engager l'ensemble du gouvernement en ma qualité de ministre de la Transformation et de la Fonction publiques sur le fait suivant : de pouvoir partir de ce que vivent nos concitoyens, de la naissance jusqu'au décès et d'essayer de trouver des réponses qui sont très concrètes, qui ne sont pas d'ailleurs rattachées à tel ou tel ministère, parce que les gens, ils s'en fichent de ça, de savoir si c'est la mairie, si c'est tel ou tel ministère, si c'est le département ou si c’est la région : ce qu’ils veulent en bout de course, c’est que l’on règle leur problème !

 

Donc, votre stratégie à venir repose sur les grands moments de vie des Français ?

 

Oui, c’est cela. Effectivement, je rénove mon logement, je deviens étudiant, je perds un proche. Malheureusement, il y a 10 % de nos concitoyens qui chaque année vivent ce drame. Cela entraîne parfois un certain nombre de démarches administratives, plus ou moins lourdes, mais aussi parfois des absurdités administratives. Ce sont à titre d’exemple les impôts qui vous relancent la semaine après la perte de votre conjoint ! Ça, ce n’est plus acceptable…

C’est donc à partir de ces moments de vie des gens qu’on a décidé de travailler et de transformer, en partant du terrain, pour traiter du mieux possible les questions de complexité administrative. Ça n'est pas l'affaire de nos concitoyens, c'est notre affaire à nous de résoudre la complexité.

 

Propos recueillis par Thierry BRET

 

 

Articles

Bannière droite accueil