Free présente ses modalités pratiques sur le réseau de fibre optique : Bassou se sent plus « libre » pour communiquer

« Evènement technologique dans la commune de Bassou : l’opérateur Free a dévoilé sa stratégie en présentant les modalités pratico-pratiques de son arrivée sur le réseau fibre optique d’initiative publique de l’Yonne. « Un sérieux plus pour l’essor économique de la bourgade et le renforcement des liens sociaux », selon sa principale élue, le maire Dorothée MOREAU… ». « Evènement technologique dans la commune de Bassou : l’opérateur Free a dévoilé sa stratégie en présentant les modalités pratico-pratiques de son arrivée sur le réseau fibre optique d’initiative publique de l’Yonne. « Un sérieux plus pour l’essor économique de la bourgade et le renforcement des liens sociaux », selon sa principale élue, le maire Dorothée MOREAU… ». Crédit Photos : Thierry BRET.

Tout sourire, Madame le maire de Bassou ! Arborant un superbe chapeau de paille – les rayons de l’astre diurne cognent fort il est vrai quand ce dernier a presque atteint son zénith à cette époque de la saison -, elle s’est félicitée de l’arrivée de l’opérateur Free sur le réseau de fibre optique d’initiative publique de l’Yonne dont sa commune est désormais l’une des bénéficiaires. Une plus-value technologique indispensable pour l’essor des localités rurales du territoire…

 

BASSOU : Ce n’est pas la température quasi caniculaire de ce milieu de mois de juillet, évoquant peut-être un futur départ vers son lieu de villégiature qui l’a fait sourire, Dorothée MOREAU.

La députée suppléante d’André VILLIERS, parlementaire de la seconde circonscription, a eu toute les raisons d’être satisfaite, ce mardi en fin de matinée, en coupant le ruban tricolore, officialisant la présence de l’un des quatre opérateurs historiques des télécommunications hexagonales dans sa bourgade : Free, le groupe dirigé par l’emblématique Xavier NIEL.

 

 

Un sérieux plus pour booster l’activité économique et la relation à l’autre…

 

Paire de ciseaux à la main, l’élue de l’Yonne a eu le geste facile pour découper en petits morceaux la bande de tissu, indispensable accessoire de toute cérémonie protocolaire digne de cette appellation. Pensait-elle à cet instant précis aux bénéfiques renforcements de liens humains qui résulteront de cette installation pour ses administrés ? Sans doute !   

« Non seulement, c’est un coup de booster pour les relations à l’autre, ajoutera l’édile de la commune située à mi-chemin entre Auxerre et Joigny lors de sa prise de parole, mais en outre, cela va nous offrir de belles opportunités pour développer notre économie… ».

 

 

Et, là, force est de constater que les activités commerçantes, artisanales et industrielles de la commune – parmi ses spécialités qui sont appréciées de beaucoup de gastronomes du cru, ce sont ses escargots - verront leur stratégie de communication et de marketing se doper du fait de la réactivité légitime des opérations réalisées à partir de la fibre optique.

 

 

Les soutiens du Département et de l’intercommunalité au projet…

 

Une technologie pouvant aussi impacter le choix de futurs propriétaires qui sont en quête d’un habitat un peu plus champêtre que dans les grandes zones urbaines.

« C’est super !, s’exclama Dorothée MOREAU sans se départir de son large sourire, tout le conseil municipal est ravi de cette opportunité… ».

Puis, se retournant vers le vice-président en charge du numérique du Département de l’Yonne Pascal HENRIAT, « Madame le maire » remercia le « pilote » au niveau du financement de cet accès au numérique, dans sa version la plus rapide qu’il soit. Un Pascal HENRIAT qui ne cessa de tresser des lauriers au Conseil départemental, très impliqué dans l’accessibilité à tous de ce mode de communication, devant mailler l’ensemble du territoire d’ici 2023. 

Dorothée MOREAU – et non « Barbara » comme l’appellera à maintes reprises le représentant du Département, confondant le prénom de l’élue de Bassou avec une pointe d’humour – n’oubliera pas de citer l’intercommunalité pour son appui dans ce travail de soutien collectif. C’est-à-dire la Communauté de communes de l’agglomération migennoise, et son président – absent excusé -, François BOUCHER. Un organe qui aura aussi apporté sa contribution au budget de cette installation capitale au rayonnement de la localité.

Il revenait ensuite aux parties prenantes, plus techniques de ce dossier, géré par BFC Numérique – l’organisme assurant la promotion du numérique dans la contrée était représenté par Luc SIEBERT, directeur-adjoint – et l’opérateur Free, avec son directeur régional fibre Thierry GODARD, d’évoquer en quelques mots les modalités d’utilisation de cette fibre optique et ses enjeux capitaux pour améliorer le bien-vivre des villageois.

Pas étonnant, donc, que Dorothée MOREAU afficha sur son visage protégé du soleil son plus joli sourire à l’issue de la manifestation !

 

Thierry BRET

 

Articles

Bannière droite accueil