Drapeau citoyen : quand le devoir de mémoire se transmet d’un établissement scolaire à l’autre à Sens

« En juin dernier, Marie-Louise FORT, maire-présidente du Grand Sénonais posait les jalons de cette nouvelle initiative citoyenne à destination des plus jeunes. Le public scolaire au centre de cette transmission du devoir de mémoire… ». « En juin dernier, Marie-Louise FORT, maire-présidente du Grand Sénonais posait les jalons de cette nouvelle initiative citoyenne à destination des plus jeunes. Le public scolaire au centre de cette transmission du devoir de mémoire… ». Crédit Photos : Ville de Sens (Archives).

La cérémonie empreinte de solennité se déroulera ce jeudi 09 décembre. Succédant à d’autres établissements de la place (les écoles élémentaires Jeanne d’Arc, Rigault, Pierre Larousse, Champs d’Alou, les lycées Janot et Curie, le collège Saint-Etienne), l’école primaire Aristide Briand recevra à son tour le précieux emblème de la nation. Une animation assurée dans un vrai esprit de citoyenneté…

 

SENS : Valoriser l’engagement des jeunes et leurs différentes actions menées dans les établissements scolaires et centres de loisirs en faveur de la pratique du civisme et de la citoyenneté. Voilà sur quoi repose l’initiative mise en route depuis le 28 juin dernier par la municipalité.

Celle-ci souhaite véhiculer les valeurs fondamentales de la France, à savoir la liberté, la fraternité et le devoir de mémoire, auprès des plus jeunes de ses concitoyens. Directement auprès du jeune public fréquentant les écoles.

 

 

 

Une animation qui voit aussi le concours coopératif du Comité d’entente des associations des Anciens Combattants et victimes de guerre du Sénonais. Une opération, placée sous la bénédiction bienveillante de l’Etat et de l’Education nationale.

Jeudi, l’école Aristide Briand héritera donc de ce précieux drapeau tricolore pour une période de six mois. Durant ce laps de temps, les enfants et leurs enseignants seront invités à assister à des cérémonies officielles. Avant de transmettre l’oriflamme à un autre établissement qui prendra le relais de ce cycle judicieux du transfert du devoir de mémoire…

 

Thierry BRET

 

 

Articles

Bannière droite accueil