Le Syndicat départemental d’énergies de l’Yonne se prépare à un retour progressif de ses activités…

« Confiné, le président du Syndicat départemental d’énergies de l’Yonne Jean-Noël LOURY prépare activement le retour de ses équipes tant sur le terrain que dans les bureaux, mais de manière progressive et volontaire, entre le 04 et le 11 mai… ». « Confiné, le président du Syndicat départemental d’énergies de l’Yonne Jean-Noël LOURY prépare activement le retour de ses équipes tant sur le terrain que dans les bureaux, mais de manière progressive et volontaire, entre le 04 et le 11 mai… ». Crédit photo : Thierry BRET.

C’est sur la base du volontariat, et uniquement sur ce seul principe déontologique, que s’effectuera le lundi 11 mai la reprise des activités du Syndicat départemental d’énergies de l’Yonne. Entre-temps, soit une semaine auparavant, les entreprises qui assurent la gestion de l’éclairage public et des réseaux électriques auront repris le chemin du travail…

AUXERRE : Soucieux de relancer les activités économiques sur le territoire de l’Yonne au plus vite, le président du SDEY 89, Jean-Noël LOURY, vient de confirmer ce jeudi 30 avril par téléphone la reprise du labeur dans le département. 

« Nous sommes en ce moment même en phase de préparatifs pour assurer au mieux la reprise des activités sur le terrain dès le lundi 11 mai, devait déclarer lors de cet échange le président de l’institution, une reprise qui ne s’effectuera que sur la base du volontariat et dans le respect stricto sensu des gestes barrières avec l’appui des mesures de protection… ».

Confiné lui-même,  à l’identique de la quarantaine de personnes qui travaillent dans les bureaux de l’organisme, Jean-Noël LOURY envisage le retour progressif de ses collaborateurs avec la date butoir du confinement.

Depuis le 17 mars, même si les locaux sont temporairement fermés, l’ensemble du personnel du SDEY poursuit ses activités en télétravail pour garantir ainsi la continuité des missions du service public. 50 % du personnel devrait être opérationnel dans les bureaux dès le 11 mai.

 

 

Si les rendez-vous et autres réunions de chantier ont été reportés à des dates ultérieures, un certain nombre de réunions de travail qualifiées d’indispensables a pu se dérouler par le biais de rencontres organisées en audioconférence ou en visioconférence dans cet intervalle.

Les entreprises qui retourneront sur les chantiers en cours dès le 04 mai ont toutefois mise en place des services d’astreinte pour gérer les urgences liées aux interventions impérieuses et contrôler les installations.

Signalons que les concessionnaires, ENEDIS et GRDF, qui ont cessé toutes activités depuis le début du confinement, conservent cependant elles-aussi une astreinte dans le cas d’interventions urgentes et de sécurisation des réseaux.

 

Articles

Bannière droite accueil