Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo13q-1.jpg
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

Découvrez nos partenaires

logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-puissaye-forterre.png
logo13q-1.jpg
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre.png
logo-iseal-salon-coiffure-auxerre.jpg

L’ADIE s’intéresse à une nouvelle approche de l’insertion en zones rurales

« Les zones rurales ne doivent plus être oubliées dans la dynamique économique même si la viticulture possède de sérieux atouts sur le territoire… ». « Les zones rurales ne doivent plus être oubliées dans la dynamique économique même si la viticulture possède de sérieux atouts sur le territoire… ».

L'ADIE est fortement impliquée dans les zones rurales françaises. En 2016, plus de 25 % des personnes financées et accompagnées par cet organisme y ont créé leur microentreprise, dont près de 9 % dans le seul secteur agricole. La notion de proximité prend ainsi toute son importance en milieu rural car la pauvreté y est plus cachée qu’en milieu urbain.

DIJON (21) : C’est pourquoi l’Agence de développement et des initiatives économiques a choisi d’être proactive sur la question de la mobilité en ouvrant des antennes en zone rurale. Elle y anime des permanences chez des partenaires locaux et va à la rencontre de porteurs de projet géographiquement isolés grâce à des antennes mobiles.

Avec le soutien de la Fondation Daniel et Nina CARASSO, de la Fondation CARREFOUR et du Fonds ADIE, l’organisme a lancé à l'été 2015 un projet pilote de développement d’une filière alimentaire durable en Bourgogne Franche-Comté. L’ambition de ce projet est de réunir producteurs, transformateurs et distributeurs sur un même territoire, afin de revitaliser les zones rurales concernées et accompagner la réinsertion de 50 créateurs d'entreprise en trois ans dans le secteur local de l’alimentation bio ou raisonnée.

Les bénéficiaires de l’ADIE qui contribuent à cette nouvelle filière de proximité mettent en place des pratiques agricoles innovantes Ils pratiquent le commerce équitable, les circuits courts, ou garantissent la qualité nutritionnelle de leurs produits, œuvrant ainsi au développement économique local ainsi qu’au maintien du lien social.

Le projet a déjà permis l’inclusion économique et sociale de 27 personnes en situation de précarité confrontées aux problématiques de « l’hyper ruralité » (enclavement, faible densité de population, manque d’équipements et de services…). Le microcrédit accompagné de l’ADIE leur a apporté les moyens de créer leur propre activité près de chez eux dans le domaine de l’alimentation durable. « Nous poursuivons nos efforts en 2017 afin de mobiliser davantage d’entrepreneurs et de partenaires sur ce projet innovant ont confié les responsables de l’organisme depuis la capitale de la Bourgogne Franche-Comté…

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Dernière modification le lundi, 28 août 2017 09:35

Laissez un commentaire

Bannière droite accueil