Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
ordre-des-experts-comptables-de-bourgogne-franche-comte.jpg
Région Bourgogne France-Comté
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Lycée Saint-Joseph de la Salle
chambre des métiers et de l'artisanat
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-2.jpg
logo-atelier-de-l-immo-auxerre-1.jpg
Ordre des experts comptables de Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

Profitant d’un colloque européen concocté dans le berceau de la Renaissance italienne à Florence, la première enseigne de négociants indépendants en matériaux de construction, implantée dans sept états du Vieux continent, dévoilera la liste des lauréats de ce challenge international dédié à l’architecture. Un total de treize prix y sera attribué, récompensant six catégories professionnelles ainsi qu’une mention spéciale destinée à un jeune talent...

LUXEMBOURG : C’est dans l’une des plus belles villes du monde, à Florence en Toscane, que le groupe BigMat International SA a choisi d’organiser son futur séminaire en novembre prochain afin d’y présenter à l’ensemble de ses adhérents son plan d’action 2018, décliné autour du développement de sa stratégie mondiale.

Célébrant ses 35 années d’existence l’année dernière à Athènes, l’enseigne ne cache plus désormais ses ambitions de conquête de nouvelles parts de marché à l’international. Présente dans sept pays d’Europe (Région de Wallonie et de Bruxelles Capitale pour la Belgique, République tchèque, France, Italie, Portugal, Espagne et plus récemment la Slovaquie), BigMat est devenue au fil des années une structure incontournable sur l’échiquier européen de la construction. S’appuyant au passage sur un maillage de 890 points de vente.

En marge de ce rendez-vous important qui permettra d’optimiser les performances du groupe afin qu’il puisse maintenir le cap face aux enjeux stratégiques de demain, BigMat proposera la cérémonie de remise des prix, mettant en exergue les valeurs intrinsèques des créateurs de l’architecture. Dans l’enceinte même de l’une des majestueuses réussites du patrimoine florentin : le Palazzo VIECCHO.

Une dotation de 30 000 euros pour le vainqueur…

Si les sept pays où sont implantés les points de vente de l’enseigne sont dans l’obligation d’être représentés à ce challenge, ce sont bel et bien leurs dossiers qui entreront en lice ensuite pour obtenir le Grand Prix international 2017 d’une valeur numéraire de 30 000 euros pour le gagnant !

Précisons que les six catégories concernées par cette honorable distinction seront les suivantes : la durabilité et l’utilisation innovante des matériaux, l’architecture avec la pertinence structurelle et constructive, la ville et le paysage qui concerneront les travaux liés à l’espace public aussi bien urbain que rural, la rénovation, l’architecture éphémère où les projets aborderont les thèmes de la temporalité et la mobilité, et enfin l’architecture d’intérieur avec la préservation de la structure d’un bâtiment en y intégrant les éléments du mobilier et le design industriel.

Quant à la mention spéciale Jeunes Architectes, elle sera décernée à une œuvre construite par un professionnel âgé de moins de 40 ans à la fin des travaux.

Valoriser le patrimoine architectural dans les sept pays où BigMat est présent

Créé en 1981, le groupe BigMat facilite la distribution de matériaux de construction à travers l’association des chefs d’entreprises indépendants en Europe. Mécène, l’entité professionnelle a développé ce Prix d’architecture dès 2005 avec une première édition en Espagne qui avait engendré une très forte participation au niveau national et qui avait valeur de test. Il faudra patienter jusqu’en 2013 pour que l’internationalisation de ce concours professionnel se fasse. L’architecte belge Xaveer de GEYTER en deviendra le premier lauréat. Puis, la seconde édition a salué la performance victorieuse de l’architecte espagnol, Alberto Campo BAEZA, deux ans plus tard à Berlin.

L’objectif de ce prix se résume à la mise en avant des œuvres architecturales ayant apporté une contribution considérable à la culture contemporaine dans les sept pays où sont implantées les vitrines de BigMat. L’entreprise, en sa qualité de mécène, souhaite susciter également des vocations dans la filière de l’architecture…


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Présente pour la sixième fois consécutive, Porte de Versailles du 28 octobre au 01er novembre, la PME de Saint-Julien du Sault (Yonne), spécialisée dans l’importation, le conditionnement et la distribution de fruits secs auprès des circuits professionnels et grossistes, filiale du groupe STELLIFERI (FERRERO)-leader européen de la transformation de noisettes avec 40 000 tonnes par an, expliquera les vertus nutritionnelles de sa gamme de produits (amandes, noisettes, etc.), faisant florès auprès des artisans de la filière des métiers de bouche (chocolatiers, pâtissiers, restaurateurs…) qui les utilisent abondamment dans leurs recettes. Une excellente opportunité pour le dirigeant de la société, Benoît CHAIX, de montrer le savoir-faire et le succès d’une entreprise, âgée de 75 ans…et d’expliquer la stratégie de « FRUITS SECS DU WEB », seconde entité distributrice via le numérique à destination de la clientèle de particuliers…

 

PARIS : Les artisans de la pâtisserie, chocolaterie et confiserie auxquels il est nécessaire d’ajouter les industriels de l’agro-alimentaire, les transformateurs, les biscuitiers, et les grossistes constitueront les cibles privilégiées que l’entrepreneur de cette PME de huit salariés rencontrera sur le stand prévu à cet effet. Avec un chiffre d’affaires annuel de 11 millions d’euros, SILVAREM importe, conditionne et distribue des fruits secs et séchés auprès des circuits traditionnels des métiers de bouche. Soit près de 1 200 tonnes annuelles de fruits secs dont 80 % de noisettes et d’amandes. Des produits en provenance pour l’essentiel d’Italie, de Turquie et des Etats-Unis…

Certifiée ISO 22 000 (norme de la sécurité alimentaire), SILVAREM privilégie les produits qui intègrent le moins de conservateurs et développe une gamme bio qui séduit de plus en plus de consommateurs. L’entreprise possède également une forte clientèle d’industriels. 20 % de ses partenaires sont issues de la filière distribution avec quelques références parmi ceux-ci, à l’instar de POMONA.

Côté communication, le lancement du nouveau site web au 01er octobre (www.silvarem.com) draine d’autres amateurs de fruits secs et optimise la relation existante avec les 800 clients en France. Parmi les informations que dévoilera le nouveau site : on relèvera une note de conjoncture des marchés, la présence de fiches techniques sur les diverses références qui composent cette gamme de 500 produits et la politique tarifaire.

Vitrine numérique distincte, FRUITS SECS DU WEB se propose de commercialiser fruits secs et séchés auprès des particuliers, à partir de petits conditionnements de qualité identique à un tarif imbattable. FRUITS SECS DU WEB répond aux exigences les plus élevées, en offrant des délais optimums de livraison vers n'importe quelle destination de France.

La présence au Salon d’un client fidèle : MAZET CONFISEUR…

Entreprise centenaire, la Maison MAZET est une confiserie artisanale à la notoriété reconnue qui dispose de plusieurs points de vente à Montargis, siège social, mais aussi à Paris. Elle réalise un chiffre d’affaires de 5,5 millions d’euros à l’année et emploie 44 collaborateurs.

Spécialiste de confiseries délicates au chocolat ainsi que de la célèbre « Prasline Mazet de Montargis », amande caramélisée selon une recette de 1636, la structure artisanale portée par Benoît DIGEON se distingue par le label, « Entreprise du patrimoine vivant », obtenu en juin 2016. Elle est aussi l’un des plus fidèles clients de SILVAREM, incorporant dans ses recettes de confiserie de nombreux fruits secs.

« Notre besoin annuel en fruits secs est de 50 tonnes, précise Benoît DIGEON, dont 80 % proviennent notamment pour les amandes et les noisettes de SILVAREM. Cette entreprise est respectueuse des normes de qualité et propose une traçabilité de ses produits. SILVAREM nous accompagne dans le suivi des normes qualitatives alimentaires. C’est une réelle plus-value à notre égard. A l’instar de l’ensemble de nos partenaires qui nous fournissent le chocolat, le sucre, etc. ».

Conditionnées selon les besoins des clients, et sélectionnées selon des critères qualitatifs très stricts, les amandes et noisettes de SILVAREM seront ensuite grillées ou caramélisées, voire enrobées de chocolat et ses multiples variantes (une douzaine de recettes différentes) pour la conception des savoureuses merveilles de ce professionnel qui exporte de plus en plus vers le Japon, les Etats-Unis et l’Australie.  

Les valeurs nutritives des fruits secs et séchés, et les bienfaits du chocolat

Les fruits secs oléagineux à coques (amandes, noisettes,…) et les fruits déshydratés (abricots, raisins secs,…) sont excellents pour la santé, s’ils sont consommés régulièrement et en petites quantités au sein d’une alimentation variée et diversifiée. Consommés bruts, ils s’intègrent parfaitement dans une cuisine originale et exotique, relevant les saveurs, les couleurs et les textures de nos recettes.

Leurs teneurs élevées en micronutriments (minéraux, vitamines, polyphénols) et en fibres en font des aliments de choix pour préserver notre santé : une alimentation riche en fibres qui préserve de l’apparition de nombreuses maladies chroniques (surpoids et obésité, diabète, maladies cardiovasculaires, certains cancers). Plusieurs mécanismes bénéfiques sont mis en avant : régulation du transit intestinal, piégeage du cholestérol alimentaire, régulation des pics de glycémies postprandiale, régulation de la faim et de la satiété, limitant le grignotage et la prise de poids, équilibre et diversité du microbiote intestinal.

Certains fruits secs ont un pouvoir antioxydant intéressant permettant de réduire le stress oxydatif et le vieillissement cellulaire.

La composition des fruits secs oléagineux en matières grasses de bonne qualité (acides gras mono et polyinsaturés) et leur richesse en fibres constitue la base d’une alimentation de prévention des risques cardiovasculaires. En février 2017, le Haut Conseil de la Santé publique a d’ailleurs proposé d’inclure un nouveau repère de consommation dans le Programme National Nutrition Santé (PNNS) : « Une petite poignée de fruits à coque par jour ».

Leurs bienfaits nutritionnels sont souvent exploités dans des alimentations particulières : la teneur élevée en calcium des amandes dans une alimentation sans produits laitiers, la teneur en protéines des oléagineux chez les végétariens pratiquant la complémentation protéique, l’utilisation de purées d’oléagineux dans les alimentations sans produits laitiers ou sans œufs.

Enfin, les fruits secs déshydratés sont les aliments du sportif par excellence. Ils boostent le sportif pendant l’effort grâce à leurs minéraux intervenant dans la contraction musculaire et à leurs sucres simples rapidement assimilables tout en évitant troubles digestifs et lourdeur pendant l’effort du fait de l’absence de matières grasses.

Aliment plaisir, le chocolat doit se déguster avec parcimonie, privilégiant qualité et teneur élevée en cacao, en mettant tous nos sens en éveil. Contenant des polyphénols antioxydants, il est aussi connu pour être un antidépresseur naturel grâce à sa teneur intéressante en magnésium (antifatigue et décontractant) et des substances intervenant dans le mécanisme du plaisir.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Spécialisée dans l’organisation d’événementiels autour du vin et du tourisme, l’agence de loisirs lyonnaise, native de l’année 2011 sous l’impulsion d’un jeune entrepreneur dynamique, Romain SALLES, vient de proposer ses services à une délégation de touristes en provenance de l’ancienne ville sous protectorat britannique, Hong-Kong. Destination le territoire de l’Yonne, et plus exactement le domaine viticole de Maria et Yves CUNY, dans le Vézelien, afin de s’imprégner du savoir-faire vigneron à l’authentique…

VEZELAY : Experte dans le montage de séjours privés et professionnels en immersion au cœur des domaines viticoles de la Vallée du Rhône, du Beaujolais et de la Bourgogne, l’agence d’oenotourisme de Lyon « IDEGO » a réalisé en ce mois d’octobre une belle animation permettant à quatorze personnes originaires de Chine (Hong-Kong) de découvrir les vertus du travail de la vigne à l’authentique dans le vignoble du Vézelien.

Le groupe s’est posé durant une journée au domaine exploité par Maria et Yves CUNY, l’une des cartes de visite incontournables de ce secteur géographique méridional de l’Yonne.

Passionné d’œnologie, Romain SALLES, créateur de cette entreprise qui ne cesse de se développer, dispose, il est vrai, d’un vivier très important de références professionnelles et pédagogiques en matière de vin. Aidé de ses chefs de projets, il a pu élaborer ce séjour en satisfaisant les attentes de sa clientèle asiatique, interpellée à double titre par l’histoire du site de Vézelay et sa viticulture.

Le programme de cette découverte de l’Yonne du Sud était concocté avec le concours de Maria CUNY, figure incontestable de la viticulture locale qui n’a de cesse depuis plus de quinze ans, de réaffirmer sa capacité de perdurer dans le temps et d’innover à chaque nouvelle saison en déclinant l’image de la ténacité et de l’authenticité.

Les spécificités du vignoble du Vézelien, largement expliquées…

Le petit groupe de Hong-Kong a pu ainsi s’enrichir de nouvelles connaissances en visitant la cité séculaire et universelle, reconnue par l’UNESCO, à travers les rues escarpées du village médiéval, faisant une halte au passage dans l’ancien temple de Bacchus. La découverte, sous les remparts sud de la ville, des parcelles du domaine, travaillées en agriculture biologique et utilisant les méthodes de la traction animale, suscita beaucoup d’interrogations de la part des hôtes chinois.

Maria CUNY, pédagogue, aborda la géologie spécifique de Vézelay sur laquelle sont implantées les vignes du domaine en chardonnay (appellation Bourgogne Vézelay). Quant aux diverses méthodes de travail, elles furent largement commentées par le petit groupe. Au terme de cette visite, et avant la dégustation d’un succulent repas vigneron, le groupe de touristes d’Extrême-Orient s’attarda dans une cave datant du XIIème siècle où fut servie une goûteuse collation à base de produits du terroir (pain vigneron et jambon du Morvan). De quoi joindre l’utile à l’agréable…


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

La présence, en sa qualité d’invité d’honneur, du commandant de police Alain ANDRE, ce dimanche 29 octobre à MONETEAU, dans le cadre du « FESTILIVRES », suscitera beaucoup d’enthousiasme et de l’intérêt chez les tintinophiles de la région. Auteur du « Secret de l’Oreille mystérieuse », en référence à l’œuvre du célèbre dessinateur belge HERGE, le représentant des forces de l’ordre dénoue page après page les fils ténus de cette bande dessinée culte publiée en 1935. A partir d’investigation digne d’une enquête policière très approfondie, Alain ANDRE proposera lors de deux conférences de livrer ses conclusions qui permettent de mieux appréhender l’univers énigmatique où s’aventure le célèbre personnage dans cet album…

 

MONETEAU : L’espace municipal du SKENET’EAU pourrait ne pas désemplir ce dimanche. Et plus précisément à 11 heures pour la matinée, et le tantôt aux alentours de 15 heures. La venue du commandant de police, Alain ANDRE, n’y sera pas étrangère.

Bénéficiant d’une expérience professionnelle aguerrie au bout de trente ans de pratique dans le domaine des enquêtes judiciaires, l’invité du salon « FESTILIVRES » fera toute la lumière sur le fruit de son travail consacré au mythique reporter belge : Tintin. Notamment à travers l’une de ses palpitantes aventures des plus singulières car n’apportant pas toutes les réponses aux véritables questions posées : la sixième, publiée dans sa version colorisée en 1942, « L’Oreille cassée ».

Une curieuse lettre anonyme au démarrage de l’enquête…

Partant d’un simple postulat (qui a voilé la précieuse statuette sud-américaine, pourquoi et à quel moment), le fin limier de la police française conduit les lecteurs de cet ouvrage de référence dans un parcours passionnant, via son opus « Le Secret de l’Oreille mystérieuse » édité fin 2015, dans les méandres les plus subtils d’une parfaite enquête policière. Car, de son vivant, HERGE n’a jamais répondu de manière formelle à cette triple interrogation. Il devait toujours éluder les questions !

Face à cette énigme à ce jour non élucidée, l’auteur a su relever le défi avec brillance et passion après avoir reçu une curieuse missive à son domicile. Un pli anonyme, contenant la copie conforme de la fameuse statuette amérindienne inspirant la bande dessinée, et lui suggérant de résoudre ce mystère, avec pour référence deux initiales en guise de signature : M.A. !

Il n’en fallait pas davantage pour que l’opiniâtreté d’Alain ANDRE soit mise à l’épreuve et qu’il accepte de relever le challenge en utilisant ses outils professionnels dont il a la réelle maîtrise pour résoudre les enquêtes policières.  

Un astucieux travail de comparaison entre les différentes versions

Tintinophile à ses heures, le commandant ANDRE expose minutieusement à travers les lignes de son livre les moyens et les modes de raisonnements employés par HERGE pour apporter les éléments nécessaires à la résolution de cette mystérieuse énigme.

« La méthodologie que j’ai utilisée a surtout été comparative entre les deux versions de ces albums parus en 1935 pour le noir et blanc, et sa version colorisée de 1943, explique l’enquêteur, de légères différences existent entre ces deux ouvrages selon la volonté de l’éditeur qui désirait condenser pour des contraintes techniques la version en couleur et la ramener à 62 pages au lieu des 128 pages destinées à alimenter le volume initial en noir et blanc… ».

HERGE en aurait-il alors profité pour jeter le trouble dans l’esprit de ses lecteurs assidus, supprimant quelques cases ici et en ajoutant d’autres par-là ?

« On n’a jamais su si le dessinateur belge avait intentionnellement ou pas omis d’apporter les solutions concrètes à son histoire. Etait-ce une erreur imputable au scénario ? Etait-ce volontaire de sa part afin de laisser planer le doute et créer un secret supplémentaire dans le livre ? ».

Alain ANDRE a eu le mérite durant ces huit années de réflexion intense de mener cette quête initiatique dont il livrera lors de ces deux rendez-vous avec le public de l’Yonne toutes les aspérités et les vérités.

Quatre-vingt années après sa publication, « L’Oreille cassée » demeure l’album le plus aventureux du célèbre journaliste ayant intégré les valeurs de la fiction policière de l’époque, en privilégiant davantage les péripéties et en préservant les champs énigmatiques de l’histoire.

Œuvre nimbée d’étrange, elle n’apparaît pas aujourd’hui comme la plus populaire de l’univers d’HERGE qui devait réaliser 23 albums au cours de sa longue carrière. Mais, elle suscite toujours autant de ferveur auprès de ses aficionados qui souhaitent avoir des explications concrètes sur le dénouement de l’histoire…


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

C’est sur les ondes de France Bleu Auxerre ce vendredi 27 octobre que Jean-Luc LAROCHE, président de l’AGEA Bourgogne, chambre fédérale qui regroupe l’ensemble des réseaux d’agents généraux d’assurance en France, dévoilera les contours de la nouvelle édition de « Bien vu ensemble ». La déclinaison de cette campagne informative se traduira par la distribution de 60 000 kits et gilets jaunes au niveau de l’Hexagone dont 2 000 d’entre eux seront destinés aux enfants des groupes scolaires de l’Yonne…  

 

AUXERRE : Partant d’un simple postulat, celui généré par le passage à l’heure d’hiver qui occasionne une surmortalité des piétons et cyclistes, la fédération nationale des agents généraux d’assurance en France, regroupés sous le vocable AGEA, a décidé de se mobiliser lors d’un vaste exercice de communication.

Afin de réduire le nombre de victime, et permettre le renforcement de la visibilité sur les routes et les trottoirs, des kits de sécurité, baptisés « Bien vu ensemble », seront offerts aux enfants scolarisés ainsi qu’à leurs accompagnants dans plus de 46 établissements de l’Yonne.

Se déroulant en partenariat avec France Bleu Auxerre et la Sécurité Routière, cette judicieuse initiative se déclinera aussi auprès des agences d’assurance partenaires dans le département. Le déploiement de ces kits sécuritaires s’effectuera du 06 au 10 novembre comme l'a précisé le président régional Jean-Luc LAROCHE.

A noter, que l’école Jeanne d’Arc à Sens et l’école des Clairions à Auxerre recevront un éclairage médiatique avec la signature d’un partenariat des services de la Sécurité Routière, via la préfecture et les sous-préfectures. L’évènement se déroulera le 07 novembre en fin de matinée. Une troisième école dans l’Avallonnais bénéficiera des mêmes avantages.

Avec plus de 65 % d’adhésion, AGEA demeure la fédération des intermédiaires en opération d’assurance sous le statut d’agents généraux. Plus de 12 000 professionnels, répartis sur 19 réseaux de compagnies différentes, sont recensés à l’heure actuelle dans le pays. Leur contribution à ce projet de sensibilisation aux risques routiers s’inscrit dans le cadre d’un acte éco-citoyen…


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Articles

Bannière droite accueil