Découvrez nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
logo-credit-agricole-90x90.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
groupama_small.png
logo-cerfrance-bfc-accueil.png
capeb-logo.png
logo banque populaire bourgogne franche-comté
logo-cm.jpg
logo-edf-site.jpg
ccj-logo-petit-1.jpg
110 Bourgogne
Région Bourgogne France-Comté
Criquet Magazine
Lycée Saint-Joseph de la Salle
mercato de l'emploi yonne bourgogne
Caisse d'épargne Bourgogne Franche-Comté
chambre des métiers et de l'artisanat
Groupe La Poste
Chambre d'Agriculture de l'Yonne

Nos partenaires

bloc-marque-culture-couleur1.jpg
logo-festins-de-bourgogne.jpg
banque_populaire_bfc-long.png
capeb-logo.png
Lycée Saint-Joseph de la Salle
Caisse d'épagne Bourgogne Franche-Comté
cerfrance bfc
Communauté de Communes du Jovinien
Chambre d'Agriculture de l'Yonne
Criquet magazine
logo-edf-site.jpg
logo-cifa-89-auxerre-2020.png
logo-cm.jpg
groupama_medium.png
logo-credit-agricole-90x90.jpg
région Bourgogne Franche-Comté
20211006_lpg_logo_cmjn-616fec3863034.png
mercato de l'emploi yonne bourgogne
chambre des métiers et de l'artisanat
logo-110-bourgogne-ok.png

Warning: Creating default object from empty value in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/components/com_k2/views/itemlist/view.html.php on line 743

Partant du simple postulat qu’entretenir une posture charismatique, c’est anticiper sur l’avenir, une Lilloise, rompue à l’exercice du management dans l’industrie textile et du coaching nous prodigue ses précieux conseils pour rayonner davantage parmi notre environnement professionnel. En nous livrant les clés fondamentales du charisme et en mettant en application ses principes élémentaires, Zélie WILLEM nous propose des outils intéressants pour faire face aux enjeux de ce monde moderne. Un univers qui nous incite à nous diluer, à nous disperser et à avoir de moins en moins d’impact direct dans la société…

CHRONIQUE : Quand vous rencontrez Zélie WILLEM, il suffit de quelques secondes, au premier contact téléphonique ou présentiel, pour sentir qu'une relation s'est créée. Authentique et généreuse, votre projet est au cœur de son attention. Rompue à l’exercice du management dans l'industrie textile, et à différentes fonctions de direction, la jeune femme est surtout une experte reconnue du coaching.

Les cadres dirigeants qu'elle accompagne d’ordinaire ont tendance à aligner leur image avec ce qu'ils sont vraiment et avec leur ambition. Ils gagnent alors en « impact ». Et, par contagion, leur entreprise se reconnecte avec la véritable notion de valeur ajoutée.

Curieuse, créative, positive, Zélie WILLEM est intimement centrée sur la recherche de talents cachés, avec une « bienveillance confrontante » qui vous respecte mais malmène aussi votre problématique. Avec générosité, elle partage son expertise de la posture charismatique, au fil de cet entretien…

Charisme : bien maîtriser la connaisance de ses trois piliers…

Contrairement à des idées reçues, vous affirmez que le charisme se travaille. Expliquez-nous et faites tomber les clichés !

Oui ! Le charisme s'acquiert et se développe, à condition de comprendre comment il se construit. Le  travailler, c’est comme pratiquer une gymnastique régulière. D'ailleurs, il n'est pas réservé aux personnes extraverties. Bien au contraire.

Le charisme n'est pas non plus lié au fait de se retrouver sur le devant de la scène. Autre point essentiel : l'éthique. Sans cela, le charisme conduit à être asservi à un gourou et à la manipulation avec tous ses excès.

Et pouvez-vous nous expliquer comment il se construit ?

Le charisme s’appuie sur trois piliers essentiels. Chacun a tendance à avoir des dispositions, et en fonction de ce qu'il est ou de ce qu'il vit, à développer naturellement l'un de ces trois piliers. Mais tout le monde peut travailler chacun de ces trois piliers.

Quels sont-ils ? 

Le premier pilier est celui de la présence. Présence à soi, dans un premier temps, mais aussi présence à l'autre et présence à l'instant « t ». Le second pilier est celui du pouvoir. Il peut apparaître lors de circonstances difficiles. Quand les chiffres de l'entreprise sont particulièrement tendus, lors de réorganisations, de plans sociaux, de changements de cap.

Ce peut être un « charisme dominant », lié à celui qui prend les décisions nécessaires ou alors un « charisme visionnaire », propre à ces managers, qui,  à force de créativité, de passion et de convictions donnent envie d’être suivis.

Le troisième pilier, c’est la bienveillance. Il est fait d'une capacité à générer de la chaleur humaine. Vous savez, quand la pente est raide, la pression et l'inquiétude ne résolvent rien. Alors que de la compassion et de la compréhension donnent envie de vous suivre.

milieu articles

Comment travailler sa posture charismatique, autour de ces trois piliers ?

Pour développer cette  présence (présence à soi et présence à l'autre), il nous faut réapprendre à être réellement à ce que nous faisons. Cela signifie écouter attentivement, être centré sur ce que l'autre va dire. Ne pas se perdre dans ses idées. Regarder. Observer.  Respirer. Croyez-moi, l'autre ressent très vite celui qui l'écoute vraiment. Etre là, dans l'instant présent, c'est aussi se dépolluer de toutes nos préoccupations du moment et de tous les stimuli du monde actuel (smartphone, télé, sms..). L'idée aussi, c'est de « faire du rien ». Juste être ensemble....ou avec soi.

Apprendre à ne pas dire « oui » quand vous pensez « non »…

Ce charisme « focalisé » est  un facteur fort de différenciation, car de plus en plus rare. Vous comprenez mieux maintenant la puissance, parfois, de personnes qui s'expriment si peu ?

Une citation de Maya ANGELOU résume parfaitement cette position charismatique : « Les gens oublieront ce que vous avez dit,  ils oublieront ce que vous avez fait mais n’oublieront jamais ce que vous leur avez fait ressentir…».

Développer votre  charisme de pouvoir ou charisme dominant, vous permettra de sortir plus fort de situations difficiles ou tendues. C'est en travaillant sur votre estime de soi, sur votre assertivité que vous le développerez. Apprendre, dans ces  conditions difficiles que tout entrepreneur connaît, à vous faire confiance, à être assertif («ni hérisson, ni paillasson»). Ne pas dire oui quand vous pensez non.

Cela implique bien entendu d'être sûr de ses convictions et d'être en phase avec ce que vous annoncez et défendez. C'est ce qui construit votre autorité. Cela se traduit souvent par votre capacité à prendre des décisions importantes. Cela est essentiel lors des périodes de crise.

Si vous avez de grandes qualités créatives, vous vous orienterez peut-être davantage vers la mise en œuvre de solutions inspirantes, à la Steve JOBS. Des solutions innovantes  conduisent les autres à vous suivre parce qu'elles constituent un cap crédible, un nouveau souffle, porteur de nouvelles perspectives.

Et pour développer votre « charisme bienveillant », celui de la chaleur humaine, votre capacité à gérer la pression vous sera utile. Quand les objectifs sont durs à atteindre, quand le reporting se fait trop lourd, quand la pente est déjà trop raide, inutile d'ajouter la pression à l'inquiétude. Dans ce type de situation,  travaillez votre capacité à redonner confiance, à comprendre avec empathie ou compassion.

Finalement pourquoi s'engager dans un travail long et systématique, dans cette recherche de la posture charismatique ? 

Parce qu'en travaillant votre écoute, votre voix, votre discours, en apprenant à créer des « états mentaux charismatiques », vous avez plus d'impact dans ce que vous faites.

Parce qu'en prenant l'habitude de vous recentrer sur vous (tête, cœur, corps…), vous vivez plus intensément et apprenez à gérer les situations de stress.

Parce que cela vous aide à gérer les périodes d’incertitude, si difficiles à vivre pour le cerveau (« Plutôt mourir ou souffrir que d'attendre… »). Et, à vous projeter dans des situations plus positives.

Et pour conclure, quelle est votre définition du charisme ? 

Je vous donnerai celle-ci : « Une aura indéfinissable qui donne envie de suivre l’autre et de faire partie de ses projets, d’être avec lui, de le compter parmi nos amis… ».

Expérimentez et développez  votre « posture  charismatique »

Voici quelques applications concrètes à tester pour découvrir et travailler votre « posture charismatique »…

  • Attendre trois secondes avant de prendre la parole, en regardant votre interlocuteur dans les yeux.
  • Autorisez-vous des silences.
  • Demandez-vous, dans votre communication à l’autre (collaborateur, fournisseur, client, partenaire…), le pourcentage de temps que vous vous êtes accordé. Et la  place  laissée à l’autre ? Une personne charismatique occupe au maximum un tiers de la place.
  • Demander à votre interlocuteur, en fin de discussion, comment il se sent.
  • Baisser le ton en fin de phrase. Et marquez la pause.
  • Testez une poignée de main qui dure entre trois et cinq secondes en regardant votre interlocuteur dans les yeux.
  • Paraissez ce que vous êtes… Habillez-vous en fonction de qui vous êtes, de qui vous allez rencontrer et de votre objectif.
  • Travaillez sur le non-verbal  (apparence, mimique, voix, code vestimentaire…) qui compte pour 93 % dans votre impact.

Philippe CARPENTIER


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Pas de couleur jaune pour les agriculteurs qui feront part de leur profonde amertume ce jeudi 13 décembre aux alentours du chef-lieu du département de l’Yonne. Mais, la présence, nécessairement visibles de convois de tracteurs et de feux de détresse qui clignoteront sans discontinuer pour rappeler aux pouvoirs publics que la situation économique demeure très précaire pour les « oubliés » de cette filière professionnelle…

AUXERRE : Manque de communication, absence de concertation. La coupe est pleine pour les représentants de deux syndicats du monde agricole, la FDSEA (Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles) et les Jeunes Agriculteurs. Ils en appellent à l’opinion publique pour rentrer dans la danse des revendications et espérer faire réagir, ils le souhaitent, les pouvoirs publics, attentifs à leurs revendications.

Ce jeudi 13 décembre, la colère « verte », celle du monde agricole, fera entendre sa voix partout dans l’Yonne. En convois, les tracteurs convergeront vers Auxerre. Les feux de détresse occulteront le paysage.

Malmenés par le gouvernement, les filières agricoles attendent désormais autre chose que de simples sornettes. Un rendez-vous est d’ores et déjà posé à la Direction départementale des territoires en vue d’une rencontre avec les représentants de l’Etat.

« Aujourd’hui, plutôt de travailler dans la concertation, le gouvernement contraint, interdit et taxe, précise d’un commun accord les organisateurs de cette contestation, nos gouvernants engendrent des distorsions de concurrence pour les agriculteurs français qui perdent leurs marchés ».

Mise en place brutalement, la transition écologique engendre des difficultés insurmontables pour les agriculteurs français.

Les adhérents des Jeunes Agriculteurs et de la FDSEA de l’Yonne s’interrogent sur l’avenir de la filière. Désireux d’être respectés et écoutés par les pouvoirs publics, ils dénoncent l’attitude de la grande distribution qui choisit d’acheter à l’étranger des produits moins chers, voire moins bons.

« Comment alors dégager un revenu, lorsque les conditions de production en France sont alourdies par des surcoûts sociaux et fiscaux, constatent-ils.

Une conférence de presse clôturera cette manifestation où sera évoquée la détresse des professionnels. Gageons que dès jeudi qu’ils soient écoutés, à défaut d’obtenir des réponses…


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

En un laps de temps restreint, l’organisme consulaire a collecté les avis de 800 chefs d’entreprise artisanale après avoir lancé une consultation à l’échelle de la Bourgogne. Connaître l’impact réel sur l’activité des artisans était nécessaire pour en mesurer les conséquences économiques…et les incidences collatérales

AUXERRE : Quatre jours ont été suffisants pour récupérer les commentaires de 800 entrepreneurs artisanaux implantés en Bourgogne. Les réponses ne laissent pas de place au doute. 51 % des entreprises interrogées enregistrent une baisse anormale de leur chiffre d’affaires. Cette baisse est comprise entre 10 % et 50 % du chiffre d’affaires pour la moitié de celles qui observent une diminution. 32 % des entreprises ont été gênées dans leurs déplacements professionnels. 25 % de ces sources ont eu à déplorer des difficultés d’approvisionnement. Enfin, autre enseignement significatif, hormis quelques cas très isolés, les entreprises n’ont pas subi de dégradations.

Chargés de la communication sur le territoire de l’Yonne, Isabelle DUMONT et Vincent DURAND, précisent par le biais d’un communiqué de presse que « les entreprises qui en ont fait la demande seront toutes recontactées par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat. Elles bénéficieront d’une aide pour faire le point sur la situation de leur entreprise. La chambre consulaire se chargera de les diriger, si nécessaire, vers les dispositifs d’aides mis en place par le gouvernement, nos partenaires ou par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat… ».

milieu articles

Echanges des consulaires avec Bruno LEMAIRE…

Les instances nationales des Chambres de Métiers et de l’Artisanat ont eu l’opportunité de pouvoir rencontrer le ministre de l’Economie, Bruno LEMAIRE, pour que des mesures soient prises afin de limiter les effets de cette crise sur la trésorerie fragilisée de nombreuses entreprises artisanales.

De plus, les Chambres de Métiers et de l’Artisanat ont mis en œuvre une procédure exceptionnelle pour que les entreprises, dont l’activité est gravement empêchée par des troubles à l’ordre public, puissent bénéficier de l’intervention du Fonds de calamités et catastrophes naturelles.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Confrontés à une concurrence rude et de plus en plus exacerbée, les professionnels de la filière immobilière de l’Yonne ont opté pour les vertus de l’excellence pour demeurer attractifs sur leur domaine d’activité. Devant les changements qui bouleversent en profondeur leur métier, ils bannissent la passivité qui n’est pas de mise pour renforcer l’attractivité de leur outil de travail et accroître le professionnalisme de leurs collaborateurs. Se distinguer sur ce vaste marché concurrentiel par l’optimisation de leur savoir-faire est devenu leur priorité…illustrée par une table ronde.

AUXERRE : Rugueuse et délicate, la concurrence immobilière ne cesse de croître dans le proche environnement qui touche les professionnels de la filière en France. Particuliers qui choisissent la vente directe par l’intermédiaire des réseaux sociaux, agents commerciaux à distance, représentants du notariat et prochainement essor des structures géantes, accueillant d’immenses locaux de 400 mètres carrés où sévissent de 50 à 150 négociateurs, la palette de possibilités s’élargit avec extrême vitesse dans le paysage.

Un phénomène qui chagrine les puristes de la transaction immobilière traditionnelle. Même si les activités de ces néo-professionnels de la vente de biens immeubles sont en conformité parfaite avec le législateur.

Interrogé à ce sujet, Stephan SIMPSON, président de la Chambre départementale de la FNAIM de l’Yonne, ne peut que constater cet état de fait, de manière laconique : « nous devons vivre avec ces différentes formes de concurrence, c’est un fait… ».

milieu articles

Crédibiliser et renforcer la relation à la clientèle…

Pourtant, et une récente table ronde l’a étayée lors de la dernière assemblée générale de l’organisme, il existe des pare-feu pour contrer cet envahissement perturbateur qui gêne les spécialistes de ce métier. Le sésame se nomme la pratique de l’excellence. C’est précisément vers ce vecteur clé de la communication et de la stature professionnelle que se tournent désormais les affiliés de la fédération.

Protéiforme, l’excellence se décline en de multiples possibilités : mise en application des règles relatives à la protection des données, affichage et respect du barème des honoraires, indication du statut des agents commerciaux sur les documents et publicités, mandats de vente conformes, compromis de vente bien rédigés…  

Cet aréopage de possibilités existe pour crédibiliser le sérieux d’un professionnel dans sa relation avec le client.

« Respecter la règlementation et le faire-savoir » représente aujourd’hui le credo idoine sur lequel la Chambre départementale de l’Yonne s’appuie explicitement pour asseoir sa stratégie de communication.

 

  

  


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Pas de thème de conférence spécifique à l’occasion du nouveau rendez-vous mensuel de l’antenne 100 % féminine du club porté par la Confédération des petites et moyennes entreprises de l’Yonne. Le 04 décembre, dans les salons du restaurant « Le Chamois », au Mercure, une douzaine d’entrepreneuses et cadres supérieures profitaient du déjeuner pour émettre leurs avis et analyser les tenants et aboutissants de la crise sociale majeure qui secoue le pays depuis plusieurs semaines.

AUXERRE : Actualité brûlante oblige, les membres du nouveau club féminin, soutenu par la CPME de l’Yonne, ont dérogé à leur règle habituelle. Les convives ne se sont pas retrouvées comme à l’ordinaire autour d’une thématique précise, avec parfois un intervenant. Elles ont consacré leur temps de retrouvailles sur le sujet de l’actualité sociale : le mouvement revendicatif des « Gilets jaunes ».

Quel impact résultera sur l’économie française et régionale ? Quelles conséquences seront induites sur les chiffres d’affaires des entreprises dans le département de l’Yonne ? Comment ne pas voir ses affaires s’effondrer alors que la situation du pays se délite de jour en jour ?

Les membres du club ont pu se référer à l’enquête interne, mise en place conjointement par la CPME et l’UMIH, l’Union des métiers de l’industrie hôtelière. Un sondage dont Presse Evasion se faisait écho la semaine dernière. On en connaît aujourd’hui les premiers éléments de réponse. Puisque quatre-vingts personnes ont apporté leur contribution à cette judicieuse initiative.

milieu articles

Une chute du chiffre d’affaires qui concerne 63 % des personnes sondées…

Les premières illustrations sont déjà significatives de la réalité du terrain. 63 % des entrepreneurs interrogés ont en effet perdu du chiffre d’affaires. Ils ont vu la fréquentation de leurs vitrines commerciales diminuée. Même si 79,7 % de ces consultés possèdent encore de la bienveillance sur le mouvement.

Parmi les impacts observés, on peut citer la perte de marchandises, des retards de livraison, la fermeture de certains sites dès 15 heures, l’absence d’activité le dimanche et des soucis d’approvisionnement.

Fonctionnel depuis le mois d’octobre, le Pôle des femmes de la CPME de l’Yonne abordera une nouvelle thématique dès le 15 janvier prochain au même endroit.

 


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /homepages/25/d688666115/htdocs/presse-evasion-2017-07/templates/ts_news247/html/com_k2/templates/default/tag.php on line 99

Articles

Bannière droite accueil